Tournois Live 1

Bulles brutales : Bubble-boy deux fois en 5 jours, Dan Shak rate au moins 800.000$

Bulles brutales : Bubble-boy deux fois en 5 jours, Dan Shak rate au moins 800.000$ 0001

"C'était brutal et honnêtement ça m'a mis k.o."

Dan Shak n'y va pas par quatre chemins quand il décrit sa sortie du WSOP One Drop High Roller à 111 111$ l'entrée... sa deuxième bulle de la semaine après sa sortie à la pire place sur le Super High Roller Bowl à 300.000$ de l'ARIA !

Shak devait éviter quatre cartes à la rivière dans un coup contre Scott Seiver

Avec 3 blindes, Dan Shak met tout du cutoff directement. Alors qu'aucune action n'a encore eu lieu, Seiver, en grosse blinde, demande au floor ce qu'il se passerait si deux joueurs sautent en même temps. Ce dernier indique alors, à la stupéfaction des joueurs, que le prix serait divisé entre les joueurs, même s'ils étaient à la même table avec des tapis différents. L'action reprend et Phil Hellmuth paye en petite blinde avant de fold sur un squeeze de Seiver à 440 000 jetons... puis de rouler les yeux quand il découvre la main de Scott.

Dan Shak: {a-Hearts}{j-Diamonds}
Scott Seiver: {j-Spades}{5-Diamonds}

Le flop arrive {10-Hearts}{4-Hearts}{3-Clubs}, puis un {a-Clubs} apparaît au turn. "Pas le deux", indique alors Shak... qui va être servi.

Le {2-Clubs} complète le tableau devant une foule plus ou moins choquée, la tête de Kurganov valant le détour. Hagard, Shak finit par quitter la Brasilia Room... alors que les survivants sont assurés d'un gain de 166 666$.

Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak consoled by Igor Kurganov after busting on the money bubble Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak_Money Bubble_One Drop Dan Shak_Money Bubble_One Drop

Deux bulles en quelques jours... Comment on s'en remet ? PokerNews a partagé un petit moment avec l'infortuné bubble-boy qui s'est montré très ouvert au moment d'évoquer une sensation peu agréable. Dan Shak travaille avec un préparateur mental depuis le début de l'année, et il assure que les conseils de son coach lui ont déjà permis de rebondir...

Mais Dan Shak joue cartes sur table avec nous puisqu'il a pensé ne pas participer au One Drop à 111 111$ après sa bulle du SHRB. "Je ne jouerais plus au poker de toute ma vie", voila ce qui lui a traversé l'esprit après sa bulle à 600 000$ sur le tournoi organisé par l'ARIA.

"Quand le One Drop a débuté, j'étais déjà dans le bon état mental. j'étais au top durant le tournoi, j'ai joué mon meilleur poker. J'aurais pu jouer juste pour faire l'argent mais il faut jouer pour gagner. Je joue pour aller au bout. Je pouvais jeter et un cash (pour 160 000$ sur le WSOP One, ndlr) aurait été pas mal. Ne pas faire la bulle deux fois de suite aurait été un truc pas trop mal", a indiqué celui qui reste un amateur éclairé.

"La réalité c'est que tu ne peux pas être un joueur de MTT gagnant en ne faisant que des min-cashs. Si tu ne gagnes pas, tu ne peux pas vivre. Je suis un businessman et le poker n'est pas ma source de revenus principale mais si j'ai l'impression de jeter mon argent, c'est l'heure de ne plus jouer", ajoute Shak qui a cumulé 8,7 millions de dollars de gains au poker.

"J'adore jouer au poker et mon défaut principal, enfin une de mes nombreuses faiblesses, c'est d'avoir du mal à relancer la machine. [...] Je n'ai pas pratiqué d'entraînement spécifique pour rebondir après deux bulles mais [avec mon coach on travaille] la capacité à passer outre les bad-beats, à résister en mode short-stack. Je me suis entraîné pour ce genre de circonstances", enchaîne Shak qui a donc directement filé à la caisse du Rio une fois busto du One Drop.

L'Américain s'est donc inscrit sur l'Event #9 PLO hi-lo sur lequel Fabrice Soulier a terminé 4e. Sur une variante qu'il affectionne, Shak s'est classé 16e pour 16 958$. Si le gain n'a aucune mesure avec ceux des high-rollers, c'est le rebond et la manière de jouer qui importe. Se préparer et travailler dur... pour être prêt quand l'opportunité de gagner des millions se présentera de nouveau.

Conscient d'avoir run good à certains moments de sa longue carrière, Shak s'est préparé pour mieux vivre les périodes difficiles : "Je voulais comprendre comment oublier les badbeats plus vite et mieux jouer plus rapidement ensuite. Je sais qu'en me préparant mieux, dès que la chance sera là je vais commencer à raser. Je veux me mettre dans cette position avec le travail effectué en amont", explique Shak avant de préciser.

"Après toutes ces années, j'en suis venu à croire que la chance joue une grosse part dans le poker. La qualité d'un joueur reste primordiale mais la chance doit être à vos côtés pour gagner un tournoi majeur", assure celui qui va quitter Las Vegas quelques jours avant de revenir pour la fin des World Series Of Poker.

"Je ne suis plus un jeune premier, je vais faire une pause et revenir plus fort. Une partie de moi me dit de rester ici pour continuer à jouer mais mon cerveau me dit que j'ai besoin d'un break. [...] Le jeu évolue en permanence, pour avoir du succès et rester au contact des jeunes loups il faut s'adapter, et je pense que j'ai bien fait cela sur ces événements. Je vais partir en pause en étant très positif sur mes sentiments à propos de ma qualité de jeu", termine le joueur de Pennsylvanie.

Dan Shak
Partagez moi
  • Une bulle à 600.000$ suivie d'une autre bulle à 166.000$, Dan Shak se confie après une semaine compliquée...

Name Surname
Kim Yuhl
Name Surname
Matthieu Sustrac

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

WSOP : Negreanu et Mosseri reviendront pour le head's up, Fabsoul 4e du Omaha hi-lo WSOP : Negreanu et Mosseri reviendront pour le head's up, Fabsoul 4e du Omaha hi-lo