Main Event WSOP : L'histoire des années 1970-1979

1976 World Series of Poker
Partagez moi
  • Le tournoi majeur du poker débute samedi, plongez dans l'histoire du Main Event des World Series Of Poker !

Le Main Event des World Series of Poker est presque là. Le tournoi le plus attendu de l'année débute samedi, l'occasion d'un petit retour en arrière sur l'histoire riche de ce tournoi de poker comparable au SuperBowl du Football Américain.

La première édition du championnat de foot US s'est déroulée en 1967, le premier Main Event trois ans plus tard, en 1970 à Las Vegas. Le Super Bowl a lui aussi connu des débuts modestes et ne portait pas encore ce nom lorsqu'il a été disputé pour la première fois. Pire, la partie ne s'était pas jouée à guichets fermés,

Le premier festival des World Series Of Poker a lui aussi rassemblé un petit groupe de passionnés adeptes du cash-game et peu de documents retracent cette aventure. En quelques décades, ces deux événements ont grossi et sont désormais surveillés, auscultés dans les moindres détails. Le Main Event, c'est le big one !

Retour en arrière sur les débuts du tournoi qui fait fantasmer les amateurs et les pros du poker depuis presque 4 décades.

1970-1979

Le premier World Series of Poker n'était pas une suite de tournois mais plutôt un cash-game aux sessions multiples disputé par un petit groupe de joueurs au Binion's Horseshoe Casino. L'idée d'appeler cela "Championnats du Monde" ne pouvait qu'être américaine au rgard du peu de joueurs impliqués. A cette époque, il n'y a d'ailleurs qu'une petite douzaine de tables de poker... à Las Vegas.

En 1969, Tom Moore invite les joueurs au Holiday Hotel de Reno pour un événement labellisé "Texas Gamblers Reunion". L'idée de Morre et de son associé Vic Vickrey est bien évidemment d'augmenter la recette de l'hôtel du casino. Une série de cash-games se déroule au Holiday Hotel avec Doyle Brunson, "Amarillo Slim" Preston, Johnny Moss ou encore Walter "Puggy" Pearson.

Benny Binion et son fils Jack sont présents et Benny demande à Moore s'il compte établir un événement récurrent. Moore répond par la négative car il indique ne pas avoir généré autant de revenus supplémentaires qu'il le souhaitait. Le patriarche Binion propose alors d'organiser le même genre d'événement au Horseshoe... ouvrant la porte aux premiers WSOP.

Durant une dizaine de jours, en mai 1970, un petit groupe squatte les tables du Binion's pour les premiers World Series Of Poker. On joue à des jeux qui ne figurent plus au programme actuel comme le five-card stud ou le five-card draw. Des parties de razz, deuce-to-seven et no-limit hold'em sont ouvertes et l'idée de couronner un champion fait son chemin.

Un vote honorifique désigne Johnny Moss comme le "joueur le plus complet", il remporte une coupe en argent. Un reporter du Los Angeles Times,Ted Thackrey, Jr., est sur place pour couvrir l'événement et confesse qu'il s'ennuie un peu à regarder de longues journées de poker. La légende veut que cela soit lui qui suggère à Binion de "faire une compétition" histoire d'augmenter l'intérêt pour cette réunion d ejoueurs.

"Amarillo Slim" Preston ajoutera ensuite quelques détails croustillants à cette histoire. Il déclarera que c'est lui qui avait émis l'idée d'une "winner take all" avec une seule entrée possible (Freezout) pour faire des WSOP une compétition.

Main Event WSOP : L'histoire des années 1970-1979 101
Johnny Moss, Chill Wills, "Amarillo Slim" Preston, Jack Binion et Puggy Pearson (de g. à d.), devant le Binion's Horseshoe Casino en 1974

En 1971, un tournoi de ce genre est organisé pour la 2e édition. Six joueurs posent 5000$ et Moss remporte la victoire sur ce tournoi principal. Il devance Pearson pour un head's up à 30.000$ ! Quatre événements préliminaires sont aussi organisé, tous avec un buy-in de 1000$.

En 1972, le prix d'entrée du Main Event est porté à 10.000$ et Binion couvre la différence. Une belle initiative... qui ne fait pas recette puisque comme l'indique Brunson dans son autobiographie The Godfather of Poker, "12 joueurs s'inscrivent mais seulement 8 se présentent tellement les parties de cash-game étaient juteuses".

Il faut deux jours pour compléter le tournoi, Preston remportant finalement la timbale après une discussion intense. Alors qu'ils ne sont plus que trois en lice, Brunson, Pearson et Preston, personne ne veut publiquement devenir le nouveau "champion du monde de poker". Brunson explique dans ses mémoires que lui et Pearson vont alors "jouer comme des dingues pour laisser Slim l'emporter".

Selon Brunson, Jack Binion et Jimmy "The Greek" Snyder (qui avait mis en place la couverture médiatique de l'événement, ndlr) font alors part de leur mécontentement et un meeting des joueurs met fin à la parodie de poker. Brunson est autorisé à se retirer en troisième position - il est même autorisé à cash-out quelques jetons - tandis que Pearson et Preston aka Amarillo Slim se disputent le reste du prizepool.

Preston va tirer avantage de son nouveau personnage de champion du monde en faisant plusieurs apparitions à la télévision, notamment au The Tonight Show with Johnny Carson. Il se ballade aussi de casinos en casinos en se faisant sa propre publicité... ce qui par ricochet augmente la publicité autour des WSOP. (A Lire en Anglais : "Poker & Pop Culture: L'Amérique découvre Amarillo Slim."

Grâce aux efforts du champion, CBS se déplace en 1973 pour filmer un court documentaire sur les WSOP. Jimmy "The Greek" Snyder est aux commentaires pour cette vidéo historique.

Cette année là, 13 joueurs avaient chacun mis 10.000$ au pot. Comme nous le montre le documentaire, Walter "Puggy" Pearson a raflé la totalité du prizepool de 130 000$. C'est en marge de ce tournoi que le propriétaire du Horseshoe, Benny Binion, a été interrogé par l'historienne Mary Ellen Glass sur le futur du Main Event.

"Nous avons eu énormément de pub cette année", débute Binion en parlant de la hausse d'exposition de l'événement. "Cette année ils étaient 13... nous ferons plus de 20 l'an prochain. Je pense même qu'on peut viser les 50. Cela sera peut être plus que cela. Un jour ou l'autre on fera mieux", explique le créateur des WSOP. En 1979, le tournoi principal des World Series Of Poker dépassera enfin cette barre des 50 participants...

Les 10 premiers Main Event en un clin d'oeil

AnnéeChampionEntrantsPrix
1970Johnny Mossn/an/a
1971Johnny Moss6$30,000
1972"Amarillo Slim" Preston8$80,000
1973Walter "Puggy" Pearson13$130,000
1974Johnny Moss16$160,000
1975Brian "Sailor" Roberts21$210,000
1976Doyle Brunson22$220,000
1977Doyle Brunson34$340,000
1978Bobby Baldwin42$210,000
1979Hal Fowler54$270,000

Quelques infos

  • Depuis 1973, le droit d'entrée du Main Event n'a pas bougé. 10.000$ de l'époque valent l'équivalent d'un peu plus de 50.000$ d'aujourd'hui
  • Le nombre de tournois a augmenté dès les débuts des WSOP avec 13 tournois en 1977. C'est cette année là qu'un Ladies a été ajouté au calendrier (un 100$ Stud, ndlr)
  • Moss a gagné une coupe en argent en 1970 et les vainqueurs du Main Event ont reçu un trophée entre 1971 et 194. En 1975, Brian "Sailor" Roberts a gagné une sorte de plateau. C'est en 1976 que des bracelets sont offerts aux vainqueurs. La tradition remonte à cette année là mais tous les vainqueurs WSOP sont considérés comme des vainqueurs de breloques (Johnny Moss a remporté 9 bracelets bien que 5 de ses victoires aient eu lieu avant leur introduction...)
  • Jusqu'en 1978, le Main Event reste un winner-take-all. En 1978 et 1979, le vainqueur a pris plus de la moitié du prizepool...
  • En 1979, Hal Fowler devient le premier non-professionnel vainqueur du Main Event.

Photos, 1976 WSOP (top): Avec l'amabilité de UNLV

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus