WSOP Main Event 2017 : Les mains les plus folles du Jour 1

  • Kim YuhlKim YuhlMatthieu SustracMatthieu Sustrac
WSOP Main Event 2017 : Les mains les plus folles du Jour 1 0001
Partagez moi
  • La compilation des moments les plus incroyables du Jour 1 du Main Event 2017 !

Quand Gaëlle Baumann fait carré contre Vanessa Selbst lors de la première heure du Main Event des WSOP 2017, les observateurs s'emballent. Cette rencontre improbable entre deux des joueuses les plus médiatiques du tournoi a caché quelques pépites, PokerNews vous propose une session de rattrapage.

Retour au Rio pour du batbeat, du setup et du one-outer avec 5 mains qui se sont disputées sur l'une des trois journées de départ au programme du tournoi de l'année dont le droit d'entrée est de 10.000$ !

1. "Le truc le plus fou que j'ai vu de ma vie !"

Voila une main qui s'est déroulée dans la Brasilia Room, elle est à relire en intégrale sur le reportage exclusif de PokerNews.com.

Erich Maumann ouvre à 1300 jetons en début de parole, juste à sa gauche Alex Louro 3-bet à 5000. La parole arrive à Eric Berger qui cold 4-bet en fin de parole à 12 000 jetons. Maumann 5-bet alors la moitié du tapis de départ du tournoi, 25 000 jetons.

Louro ne se dégonfle pas et 6-bet à tapis pour 32 000 jetons. Breger 7-bet shove pour 64 000 chips quand la parole lui revient... et Maumann snap-call toute la famille.

Maumann: {a-Hearts}{a-Spades}
Berger: {a-Clubs}{a-Diamonds}
Louro: {k-Spades}{k-Diamonds}

Une rencontre incroyable, Louro étant le dindon de la farce. Arrive un flop {10-Hearts}{j-Hearts}{q-Hearts} qui ouvre un tirage couleur à Maumann. Le {9-Hearts} du tournant semble mettre fin à l'affaire, ses opposant ne tirant alors que plus pour un partage... possible avec le seul {8-Hearts}.

Le croupier déballe cette même carte quelques secondes plus tard, pour une quinte flush au tableau et un partage improbable !

Une voix s'échappe de la foule, choquée : Le truc le plus fou que j'ai vu de ma vie !

2. Quinte Flush Royale contre Carré : Laurence Grondin s'offre une couronne

La Canadienne s'est offert un joli passage sur le coverage de PokerNew.com lors de sa participation au Jour 1 du Main Event WSOP 2017.

Eric Baldwin ouvre under the gun et se fait payer trois fois. En grosse blinde, Laurence a complété pour découvrir un flop {2-Spades}{10-Diamonds}{k-Diamonds}.

La joueuse prend l'initiative et Baldwin est le seul joueur qui s'invite. Grondin envoie une deuxième salve sur la {q-Diamonds} du tournant... et Baldwin s'accroche pour voir apparaître un {2-Clubs} rivière.

Grondin balance un troisième bet... et se fait relancer. Elle annonce tapis, ce qui pousse Baldwin a finalement réfléchir quelques secondes. En payant, le joueur se retrouverait dans une position pas très enviable de short-stack.

Baldwin ne trouve pas le bouton fold et paye. Si les deux joueurs impliqués restent calmes, la table devient folle au showdown.

Grondin : {a-Diamonds}{j-Diamonds}
Baldwin: {2-Hearts}{2-Diamonds}

"Royale contre Carré", le slogan se propage dans toute la salle alors que les joueurs des autres tables et les reporters accourent pour enregistrer cette donne mémorable. L'anomalie statistique de cette rencontre proposera donc un dinner-break très doux à la jeune joueuse qui finira le Jour 1C avec deux fois le tapis de départ.

De son côté, Baldwin emballera des jetons, 7 600 pour être précis... Insuffisant pour atteindre les places payées au contraire de Grondin, finalement 788e pour 17,243$

3. L'oeil de la Team PMU

Cette main a fait le tour du monde et Greg Ceran Maillard l'a vue en direct. Présent pour le Blog PMU, le Team Manager de l'équipe pro de l'opérateur était là pour surveiller son poulain François Tosques quand une main a dégénérée. "J’arrive à sa table pour les premières photos, et là, surprise, surprise… Il y a des journées de coverage où l’on ne voit pas un coup en live, où l’on passe à côté des faits marquants et des coups importants, eh bien là, j’ai chatté !" raconte-t-il en introduction de ce coup mémorable

C'est ensuite François qui racontera la main au reporter de PokerNews.com:

Dans la Amazon Room, Fatima Nanji enchaîne les "Oh my god ! Oh my god ! Oh my god !". Excitée, tremblante d'émotion, la joueuse tente de ranger ses jetons après un coup complètement fou.

Photo : PMU Poker
Photo : PMU Poker

"C'est la première fois que tu joues au poker ?" demande sarcastiquement un joueur assis à la table. Avec 150 000 jetons devant elle moins de deux heures après le coup d'envoi du tournoi, cette dernière ignore la pique, prend une photo du board et commence à écrire un texto avec un énorme sourire sur le visage.

Nanji a ouvert en fin de parole à 400 jetons et se fait suivre par le bouton. La petite blinde paye aussi, François Tosques complète en grosse blinde. Le continuation bet à 800 de Nanji sur {8-Clubs}{5-Hearts}{10-Clubs} est payé uniquement par le bouton et la petite blinde.

Le {4-Hearts} du tournant met le feu. Nanji mise cette fois 2 200 jetons et le bouton relance à 4400 pions. La petite blinde place alors un check-raise à 9600 jetons ! Nanji paye... et le bouton 4-bet à tapis pour 42 000 jetons. La petite blinde envoie son tapis pour 51 000 jetons... et l'action revient à la joueuse.

Nanji entre dans le tank avec une hésitation de 5 minutes. Elle paye finalement pour son tapis d'environ 40 000 et nous avons trois joueurs à tapis sur le même coup après moins de 60 minutes de jeu ! Nanji "se lève, prête à partir pleurer" selon le blog PMU quand elle découvre les mains adverses.

Nanji: {10-Hearts}{10-Spades}
Bouton: {7-Hearts}{6-Clubs}
Petite Blinde : {7-Spades}{6-Spades}

Le bouton et la petite blinde ont les noisettes et Nanji a besoin qu'une paire apparaisse à la rivière. Elle joue 10 cartes mais c'est la plus belle qui va la sauver. Le croupier déballe en effet un {10-Diamonds} pour décimer le tapis de ses deux opposants.

Cette incroyable carte va permettre à Nanji de passer le Jour 1 et d'emballer 110 000 jetons. Elle n'atteindra pas l'argent.

WSOP Main Event 2017 : Les mains les plus folles du Jour 1 101

4. Un bateau sauvage et un Carré

On continue notre plongeon dans le reportage en direct de PokerNews avec cette fois une main disputée par un des TD les plus populaires de la planète, Matt Savage.

Lui et son adversaire se retrouve à tapis sur un tableau {10-Clubs}{6-Hearts}{6-Spades}{7-Spades}, Matt Savage se sent confiant avec {10-Spades}{10-Diamonds} pour le Full House max mais Vilain lui retourne la pointure juste au dessus, le carré avec {6-Diamonds}{6-Clubs} !

La rivière {2-Hearts} ne change rien et Savage glisse à 7000 jetons. Il parviendra à remonter la pente avant d'être éliminer aux alentours de la pause dîner.

5. Le boss du Heads-Up est résilient

John Smith a deep-run deux année de suite le tournoi head's up à 10.000$ l'entrée des WSOP, il a eu un peu moins de réussite sur le Main Event comme l'a raconté l'équipe PokerNews.

La journée a été dure pour John Smith. Le double runner-up du tournoi disputé sous le format duel se remettra de cette rencontre précoce et finalement peu coûteuse mais il n'entrera pas dans les 1084 places payées du Main Event.

Smith ouvre à 700 jetons en début de parole et paye le min 3-bet de Wyatt Ault à 1400 chips. Il n'y a pas d'action sur le flop {a-Hearts}{a-Clubs}{k-Spades} ni sur le tournant {6-Clubs}.

Smith reprend les choses en main pour 1000 jetons sur la rivière {5-Clubs}. Dans la seconde, Ault relance à 5000 et Smith ne met pas bien longtemps à payer. Ault lui retourne {a-Spades}{a-Diamonds} pour carré.

"Je ne peux pas battre ça", indique Smith en envoyant ses cartes au muck avec un sourire. Le vétéran le plus célèbre du poker terminera la journée avec 138 000 jetons malgré ce petit accroc, histoire de prouver que c'est la manière dont on se relève après un mauvais coup qui est importante.

Smith devra toutefois revenir en 2018 pour signer un premier ITM sur le Main Event !

Le poker peut être cruel, surtout quand une mauvaise rencontre ou une carte ruine votre Main Event. Vainqueur pour plus de 8 millions de dollars après 10 jours de compétition, Scott Blumstein a navigué entre les mauvais coups ! Pour déguster le Main Event et les deep-runs d'Antoine Saout et Benjamin Pollak, vous pouvez relire le reportage intégral de l'Event #73 des WSOP...

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?