Il y a 6 ans, ElkY était mis KO par Lex Veldhuis

Il y a 6 ans, ElkY était mis KO par Lex Veldhuis 0001
Partagez moi
  • Il y a 6 ans, Bertrand Grospellier montait sur un ring pour affronter Lex Veldhuis. Les amis du Néerlandais ont retrouvé des images pour fêter ça !

Fin novembre 2011 sur une île espagnole, Bertrand Grospellier et Lex Veldhuis s'affrontent enfin sur un ring. Les deux joueurs de poker professionnel avaient conclu un pari presque deux ans avant en marge de l'EPT Barcelona, plus possible de se cacher.

Il y a six ans, devant les caméras de La Maison du Bluff, l’émission de télé-réalité de PokerStars qui sponsorise aussi le Français et le Néerlandais, les deux hommes partent pour un combat de kickboxing en cinq rounds de trois minutes avec des juges et sans protection.

La communauté du poker est dans les gradins, les paris entre les joueurs sont nombreux. Plus expérimenté, RaSZi s'impose logiquement. Malgré une préparation sérieuse de plusieurs mois, et Lincoln Rodrigues dans son coin, ElkY est vite submergé. Courageux, il tombe une première fois, se relève puis craque dans la deuxième reprise.

Des amis de Lex Veldhuis ont retrouvé des images du combat et de l'avant-match pour une vidéo de l'envers du décors de 14 minutes. Le KO arrive aux environ de la 7e minute, et il y a des sous titres en anglais pour l'après match. Les sourires de son clan tranchent avec les visages fermés de celui d'Elky.

Un toshop publié à l'époque sur le Club Poker
Un toshop publié à l'époque sur le Club Poker

Polémique ensuite puisque Veldhuis a accroché la tête de son adversaire pour lui porter des coups de genoux à plusieurs reprises (les "clinch knees" avaient été interdits avant la rencontre, ndlr). Le courage n'aura pas suffit pour Bertrand Grospellier qui aura relevé un défi incroyable en se présentant sur le ring. En champion, le tricolore ne se cherche d'ailleurs aucune excuse devant la supériorité adverse.

Quarante huit heures plus tard, à l'occasion d'un tournoi à Marrakech couvert pour Winamax, voila ce que Benjo avait écrit après sa rencontre avec Grospellier :

Deux jours après sa cuisante défaite à Marbella, le Français (qui ne porte aucune trace de blessure apparente si ce n'est pour une légère contusion à l'oreille) s'avoue déçu d'avoir perdu la face aussi rapidement, mais reste lucide : "Je n'ai jamais réussi à rentrer dans le match, j'ai été déstabilisé tout de suite et ai été incapable d'appliquer toutes les stratégies que l'on avait mises en place à l'entraînement".

La vidéo officielle du combat

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus