WSOP 2018
2018 World Series of Poker

Les Nerfs d'acier de Kalidou Sow

Les Nerfs d'acier de Kalidou Sow 0001
Partagez moi
  • "Je rêve c'est incroyable", a lâché Kalidou Sow après un succès conquis de haute lutte face à un pro expérimenté. Le Français n'est pas tombé dans le piège du trash-talk tenté par l'Américain et l'a emporté avec classe.

Chipleader à l'entame du Jour 6 du PokerStars Championship Prague 2017, Kalidou Sow n'a pas craqué pour s'offrir le dernier Main Event de la courte histoire du PSC.

Le Français n'a pas été atteint non plus par les tentatives de déstabilisation de Jason Wheeler, il a montré une belle image du poker hexagonal qui représentait 8% du field du tournoi. Ses nerfs d'acier ont été récompensé par un gain de 675 000€ !

Kalidou Sow a comparé son succès à une équipe qui découvre la Champion's League et l'emporte. "Il y a beaucoup de prestige c'est donc un rêve de s'imposer", a expliqué ce régulier des tournois de l'hexagone depuis une petite dizaine d'année. "Quand tu vois tellement de grands joueurs à qui il manque un succès de cette envergure... je réalise a quel point je suis chanceux d'être dans cette position", a humblement ajouté le tricolore qui a suivi son plan et pris les journées les unes après les autres.

La finale a été marquée par l'élimination rapide de Colin Robinson, Harry Lodge et Gabriele Lepore, un trio qui n'avait que 50 blindes en cumulé au début du Jour 6. La 67e main de la finale va marquer un premier tournant.

Le croupier déballe un flop {8-}{9-}{10-} qui va permettre à Sow de trouver un double-up avec {q-}{j-} contre le {6-}{7-} de Jason Wheeler ! Quelques instants plus tard, l'Américain commençait à laisser poindre sa frustration... ce qui ne l'empêchait pas de gagner quelques coups pour se repositionner.

Très expérimenté, le joueur US va passer à la vitesse supérieure après avoir attrapé Kalidou en bluff. "On y va, put***. [...] Essaye de gagner tous les coups, bro. Tu es du bon côté d'un cooler et tu crois que le tournoi est à toi. Il faut encore me battre", lâche un Wheeler chaud comme la braise.

Jason_Wheeler
Jason Wheeler

"Good luck [bonne chance, ndlr]", lui répond Sow dans un sourire.

"Je n'ai pas besoin de chance", ajoute Wheeler en mode dernier-mot.

Wheeler va ensuite finement jouer {a-}{k-} pour forcer Kalidou Sow a rendre sagement ses cartes.

"Montre moi le bluff," rigole Sow.

"Je vais te monter le trophée dans un instant", réplique Wheeler.

Très loin de l'activité verbale d'un Lucien Cohen, Kalidou Sow reste sur la réserve et laisse couler : "Je ne suis pas rentré dans son jeu car je savais qu'il voulait me troller. [...] Je pense qu'il pensait avoir affaire à un amateur et qu'il voulait me faire craquer. Je ne suis pas trop dans ce genre de petit jeu", a raconté le vainqueur après son succès.

Finalement troisième, le Tchèque Michal Mrakes va laisser les deux derniers survivants s'expliquer. Wheeler se montre confiant et indique alors que le seul deal qu'il acceptera sera de laisser 105 000€ à la gagne et de partager le reste en deux. Après avoir consulté Jimmy Guerrero, Sonny Franco ou le vainqueur de l'EPT Malta Jean Montury, Sow accepte l'arrangement proposé.

"C'est un très bon joueur. Avec ce deal, j'avais une assurance. Je n'ai pas de regret et je n'ai pas un énorme ego donc ce n'était pas un problème", confirme Kalidou qui menait donc les débats.

Kalidou Sow and Jason Wheeler
Sow et Wheeler

Les spectateurs semblaient partis pour un long duel... mais Wheeler s'est enflammé après un début de head's up compliqué. Kalidou Sow gagne tous les abattages et fait tomber son adversaire à 38 blindes avant d'ouvrir {10-}{10-} au bouton. D'ordinaire plutôt prudent, l'Américain envoie la couscoussière directement avec {a-}{9-} et s'incline après un board sans anicroche.

"Quelle fluidité extraordinaire", s'exclame finalement un Wheeler en pleine déroute en parlant du run du tricolore.

Plutôt discret, Kalidou Sow n'explose pas dans tous les sens une fois la victoire acquise. Il est le 58e français de l'histoire à cumuler au moins 1 million de dollars en MTT Live. "Je suis en plein rêve, c'est incroyable", lâche-t-il finalement avant d'aller payer un dernier verre à son rail.

Kalidou Sow and Jason Wheeler

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus