World Series of Poker Europe

Las Vegas : Le Heartland Poker Tour et le Westgate Casino dans la tourmente

HPT
Partagez moi
  • Une vingtaine de joueurs n'a payé que 825$ pour participer au Main Event...

Eaux troubles pour le Heartland Poker Tour et le Westgate Las Vegas Resort & Casino. Une faible affluence sur le Main Event aurait poussé les organisateurs à permettre à certains joueurs de s'inscrire avec une réduction de 50%... ce qui ne plaît pas à tout le monde !

Le tournoi s'est conclu ce mardi par la victoire de Terry Fleischer pour 114 185$ malgré la présence de Cary Katz en finale... mais la controverse n'a pas échappé aux joueurs présents sur les réseaux sociaux. Les organisateurs ont finalement attiré 329 entrants et les commentateurs ne parlent que du fiasco qui s'est développé par rapport à la construction du prizepool.

Le HPT n'était plus venu à Sin City depuis 2014, le retour est compliqué puisque les joueurs n'ont pas hésité à parler de "fausse" garantie !

Le flyer officiel et la feuille de structure indiquaient une garantie à 500 000$, une offre alléchante pour les joueurs de Las Vegas d'autant que le premier prix promettait un gain à 6 chiffres.

Pourtant, il y avait la fameuse astérisque à lire tout en bas en tout petit. La garantie était en fait un gimmick marketing puisqu'on pouvait lire : "La garantie pour l'Event #7 ne sera pas tenue si le tournoi fait moins de 300 entrées" !

Une affluence de 300 joueurs aurait signifié un overlay et donc près de 5000$ à rajouter dans le prizepool pour l'organisation qui n'aurait pu collecter les 60 000$ dévolus au rake et au staff. Avec 1440$ par buy-in qui devaient aller dans le prizepool, il fallait 347 entrées pour atteindre la garantie et une collecte à 100% des frais d'organisation.

Toute affluence comprise entre 303 et 347 entrées signifiait donc un rake réduit pour les joueurs inscrits sur le tournoi principal.

Avec 64 joueurs sur le 1A, 101 entrées sur le Jour 1B et 101 entrées au dinner break, du Jour 1C selon les live updates de l'organisateur, le tournoi était loin du compte. Avec 309 entrées et les inscriptions sur le point de se terminer, les organisateurs se trouvaient donc dans un mauvais spot, ils allaient devoir payer des milliers de dollars de fees.

Westgate a-t-il tenté de combler le trou?

Avec une heure pour s'inscrire durant la pause dîner, les organisateurs du tournoi ont tenté le coup du sparadrap. Selon plusieurs témoins présents sur les lieux, une annonce a eu lieu dans le casino : les joueurs pouvaient s'inscrire pour la moitié du buy-in originel !

Ben Yu souhaitait s'inscrire tardivement et il a eu connaissance de l'annonce par d'autres joueurs.
Il a raconté sa version de ce qu'il a vu, expliquant qu'il avait demandé où il pouvait s'inscrire à moitié prix. Il lui a été répondu qu'il s'agissait d'une "promotion spéciale" qui ne s'appliquait pas pour lui.

Joueur respecté, Yu a persisté et demandé au directeur des tournois du HPT, Jeremy Smith, ce qu'il en était juste avant la fin des inscriptions tardives. Il lui a été répondu que personne n'avait bénéficié d'un discount puis que si c'était le cas, qu'il n'était pas éligible pour la réduction. Yu a donc refusé de s'inscrire et a quitté l'établissement.

Ce discount a pourtant semble-t-il bien été appliqué ! Le compte twitter du Westgate a indiqué qu'il "avait choisi de payer une portion des frais d'entrée pour des VIP sélctionnés". De plus, le joueur de poker Darren Attebery a enregistré et posté une vidéo de 7 minutes où il est à la caisse du casino. Il lui est demandé 825$, sa carte d'identité et sa player's card !

Scandale

PokerNews a tenté de joindre le HPT pour demander confirmation de la possibilité de buy-in à moitié prix et une déclaration sur la situation actuelle mais n'a reçu aucune réponse. Smith a indiqué sur Twitter que le discount n'était pas de la responsabilité du tournoi mais de l'établissement d'accueil : "Je n'ai pas eu mon mot à dire. C'était une décision de Westgate".

De nombreux joueurs insatisfaits ont juré de ne jamais revenir jouer un HPT ou un tournoi au Westgate. D'autres se sont interrogés sur l'aspect légal. Westgate peut-il offrir un rabais à certains joueurs et pas à d'autres, cela pour baisser ses obligations de débourser de l'argent.

PokerNews a demandé à maître Mac VerStandig, un spécialiste des questions légales liées au gaming : "Ces allégations, si elles sont réelles, sont alarmantes. [...] J'espère que le Nevada Gaming Control Board se saisirait de l'affaire pour exercer ses pouvoirs d'organisme de contrôle", a-t-il indiqué.

Sur Poker Fraud Alert, Todd Witteles a ajouté que la solution choisie par Westgate était à la limite mais que les joueurs avaient peu de chance de pouvoir se plaindre au niveau judiciaire : "Les casinos ont le droit de payer les buy-ins des joueurs pour les tournois. Tant que le droit d'entrée va dans le prizepool, le casino peut décider de payer une partie du total ou la totalité du buy-in pour certains joueurs t pas d'autres".

"Malheureusement, je ne pense pas qu'il y ait des lois à propos de la garantie des tournois dans les règles sur la bonne marche des jeux dans le Nevada", a-t-il conclu.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus