2018 Super High Roller Bowl

Paris Sportifs : Quand ta famille mise sur toi et touche le jackpot

Paris Sportifs : Quand ta famille mise sur toi et touche le jackpot 0001
Partagez moi
  • La sélection de Lewis Cook en équipe nationale a fait la fierté de sa famille et rempli les poches de son papa. Retour sur une pratique classique des passionnés de betting...

Capitaine des u-20 champions du monde de football en juin dernier, Lewis Cook a fait ses débuts avec l'équipe nationale d'Angleterre à l'occasion d'un match contre l'Italie à Wembley.

La première sélection du milieu de terrain de Bournemouth a permis à Trevor Burlingham, le grand-père du joueur, de transformer un pari de 500£ placé en 2014 en une jolie somme de 17 000£ ! Burlingham avait misé à 33 contre 1 que son petit-fils ferait au moins une apparition avec la sélection nationale avant son 26e anniversaire.

Ce pari insolite n'est d'ailleurs pas le premier de ce genre à être validé sur le terrain. Peter Edwards avait lui pris un pari à 50£ sur son petit-fils quand ce dernier avait 18 mois. Le grand-père avait misé à Wrexham sur Harry Wilson... et ce dernier ne l'a pas déçu en devenant le plus jeune international gallois 14 ans plus tard !

Peter Edwards avait pris le pari à 2500 contre 1 et donc encaissé 125 000£ en octobre 2013... de quoi prendre sa retraite une année plus tôt que prévue !

La pratique consistant à miser sur une sélection en équipe nationale d'un membre de sa famille est une pratique plutôt répandue au Royaume Uni. Le gardien anglais Chris Kirlkland a longtemps été remplaçant de la sélection britannique, il n'est entré qu'une fois en jeu à l'occasion de la deuxième mi-temps d'un match amical contre la Grèce en août 2006.

Une seule et unique sélection qui a fait la fierté de sa famille mais aussi le bonheur du portefeuille de son père Eddie et de ses potes qui avaient placé une mise de 100£ à 98.1 contre 1 quand Kirkland avait 11 ans. Cette apparition unique leur a permis d'échanger leur ticket contre presque 10 000£.

Les débuts de Ryan Tunnicliffe avec l'équipe professionnelle de Manchester United lors de la saison 2011-2012 ont eux permis à son père Mick de valider sa mise à 100 contre 1. Il avait misé 100£ que son fils âgé de 9 ans à l'époque jouerait pour les Diables Rouges... Le milieu de terrain anglais de 25 ans pourrait d'ailleurs fait gagner encore 35 000£ à son père puisque ce dernier a placé un pari à 350 contre 1 sur une sélection avec l'équipe nationale.

Dans d'autres sports aussi, plusieurs personnes ont souvent misé sur le rejeton de la famille. Rory McIlroy a ainsi fait gagner 100 000£ à son père Gerry en remportant son premier tournoi Majeur de golf. Dix avant le premier succès de son fils, quand il avait 15 ans, Gerry avait misé 200£ !

Ancienne star du rugby gallois, Shane Williams avait battu le record d'essais de son pays à l'occasion d'un match du tournoi des Six Nations contre la France en 2008. Un exploit qui a permis à son père Mike d'empocher 25 000£ puisqu'il avait parié 50£ à 500 contre 1 qu'il battrait les 40 essais de Gareth Thomas. Mike avait placé sa mise alors que son fils n'avait pas encore joué pour l'équipe nationale, il terminera son parcours avec 58 essais !

Les paris à long-terme des parents font les gros titres quand ils passent mais ce n'est pas toujours le cas. Le père de Curtis Robb avait placé une mise à 500£ à 200 contre 1 sur son fils mais ce dernier a échoué dans sa conquête d'une médaille olympique en terminant 6e du 800 mètres des Jeux de Barcelone 1992 avant d'échouer une nouvelle fois à Atlanta en 1996...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus