PokerStars EPT Prague

WPT : Mat Waxman champion des Champions, David Benyamine 4e

Matt Waxman
Partagez moi
  • Darren Elias n'enchaîne pas un nouveau back-to-back et termine finalement la Saison XVI avec un podium, 48 heures après avoir porté le record de victoires sur le World Poker Tour à 4 succès !

Chipleader à l'entame de la finale du Tournoi des Champions réservé aux vainqueur World Poker Tour, Darren Elias était favori pour signer un 5e succès record sur le circuit WPT.

L'Américain a terminé sur le podium mais c'est son compatriote Matt Waxman qui a remporté la timbale et un chèque de 463 375$. C'est sa première victoire depuis 2013, il a notamment gagné une main clé contre Elias avec beaucoup de réussite.

Waxman empoche les 50 000$ ajoutés au prizepool par le WPT et de nombreux cadeaux (une montre Hublot ou un abonnement à un service de jets privés à 50.000$, ndlr). "C'était génial. Je me suis éclaté à jouer avec ces grands joueurs alors que j'hésitais même à m'inscrire car c'est un gros buy-in et je n'avais pas si confiance en mon jeu ces derniers temps. J'ai décidé de finalement venir et tou s'est bien déroulé", a indiqué celui qui a dominé un field étoilé de 80 entrants.

"Quelle atmosphère, tu peux sentir la tension alors qu'il n'y a que 80 joueurs, avoir la chance de gagner ce tournoi c'est incroyable", a terminé celui qui a réglé le Lituanien Matas Cimbolas en head's up. Vainqueur WPT, le Français David Benyamine termine lui 4e pour un gain à 6 chiffres...

La Table Finale

PlaceJoueurPaysPrix
1Matt WaxmanUnited States$463,375
2Matas CimbolasLithuania$265,590
3Darren EliasUnited States$177,060
4David BenyamineFrance$123,045
5Nick SchulmanUnited States$89,290

Alors que toutes les tables finales télévisées de la prochaine saison World Poker Tour auront lieu à l'Esports Arena Las Vegas du Luxor (en mode November Nine, la finale sera constituée puis disputée 3 semaines plus tard, ndlr), Waxman a goûté avec délice ce nouveau plateau de jeu : "L'arène est superbe, les lumières... Pour les passionnés de jeux vidéos comme moi c'est génial".

Matt Wasman a construit son succès en faisant brelan face à Elias et en se faisant payer sur trois streets en début de finale. Ce dernier a repris la tête en sortant Nick Schulman sur la 53e main de la finale.

Manque de chance pour David Benyamine qui a mis ses 19 blindes au milieu avec une meilleure paire qu'Elias... mais le joueur US a frappé pour cumuler la moitié des jetons au début du plan à 3 terminal. Le tricolore signe son plus gros gain en MTT depuis le WSOP Poker Players Championship de 2013 où il avait empoché près d'un demi million de dollars.

La 85e main de la finale a vu un retour de variance pour Darren Elias qui a 4-bet à tapis les {q-}{q-} contre Waxman. COuvert, le futur vainqueur a payé avec {j-}{j-} pour trouver une quinte miracle au tournant. Au lieu d'avoir 160 blindes et une avance de 5 contre 1 en HU contre Matas Cimbolas, Elias voyait Waxman le doubler en haut du chipcount !

"Quel moment, c'était juste un de ces spots où l'argent ne peut qu'aller au milieu, je suis heureux du résultat", a expliqué le vainqueur après le tournoi. Quelques pots perdus de plus et Elias tombe à 25 blindes. Son 3-bet shove avec {10-Hearts}{8-Hearts} contre Cimbolas l'envoie finalement dans le rail puisque le Lituanien avait ouvert {a-}{k-}.

Cimbolas débutera le dernier duel avec un tiers des jetons et il faudra 40 mains de grind pour que Waxman n'attrape le bluff à tapis de son adversaire. Cette victoire permet au joueur US d'approcher les 3,6 millions de gains en carrière, pas mal pour un "semi-retraité" du poker...

Darren Elias
Pas de chance à 3 left mais une semaine à un demi million pour Elias.

Photos : WPT

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus