Tournois Live 1

Au nom du Père, Eric Baldwin remporte un 2e bracelet WSOP

Eric Baldwin

Vainqueur de son premier bracelet WSOP en 2009, Eric Baldwin a du attendre plus de neuf ans pour triompher de nouveau. L'Américain s'est imposé dans la nuit de jeudi à vendredi sur l'Event #37: $1,500 No-Limit Hold'em de la 49e édition des World Series of Poker pour un gain de près de 320 000$.

"C'est que du bonheur! J'espère que chaque joueur aura la chance d'expérimenter cela, c'est vraiment trop cool!"

Le coverage complet de l'Event #37

Un Jour 4 imprévu a été nécessaire pour la conquête de ce deuxième bracelet WSOP. Baldwin était largement devant Ian Steinman mais il a encore fallu se battre longuement... avant de finir sur un suckout. "Cela a été long et il a fallu beaucoup d'heures de poker, cela aspire toute ton énergie mentale. Mais, c'est que du bonheur! J'espère que chaque joueur aura la chance d'expérimenter cela, c'est vraiment trop cool!" a confié le champion.

Du côté des tricolores, trois Français dans le Top 100 du tournoi avec la 22e place de Damien Le Goff (9,513$), la 62e place d'Alexis Fleur (4,667$) et la 76e position d'Emrah Cakmac (3,556$). 200 joueurs se sont partagés le prizepool dont Sébastien Comel ou encore JC Tran, Rainer Kempe, Roland Israelashvili, Mike Sexton, Andrew Teng, Chris Ferguson et Maria Ho.

Ils n'étaient plus que 20 en lice à l'entame du Jour 3

PositionJoueurPaysPrix
1Eric BaldwinUnited States$319,580
2Ian SteinmanUnited States$197,461
3[Removed:4]Germany$140,957
4Aaron MasseyUnited States$101,819
5Robert GeoratoUnited States$74,434
6Michael FinsteinUnited States$55,077
7Stephen SongUnited States$41,257
8Gilsoo KimUnited States$31,290
9Mathew MooreUnited States$24,032
Eric Baldwin
Eric Baldwin

Eric Baldwin a construit une bonne part de son succès final lorsqu'ils n'étaient plus que 7 en lice. Le joueur US a pris le commandement du tournoi après avoir misé flop, turn et rivière dans un pot contre Aaron Massey. Les deux hommes ont trouvé couleur runner-runner mais Baldwin avait les noisettes. "C'était un incroyable runout pour moi et un effroyable setup pour lui. C'est vraiment ce qui m'a lancé", a avoué le champion qui a accumulé en sortant Michael Finstein (6e) et Robert Georato (5e) sur deux flips juste derrière.

Après la sortie d'[Removed:4] en 3e place, le dernier duel a mal commencé pour Baldwin. Après deux heures de jeu, Eric avait pourtant capturé de nouveau le momentum. Les joueurs ont eu le chois de continuer une heure ou de revenir pour un Jour 4 et Steiman a logiquement préféré s'arrêter.

Dès la reprise, dans la nuit de jeudi à vendredi, Baldwin va trouver deux paires dans un pot conséquent. Dans la zone rouge Steinman va se relancer en doublant avec {6-}{6-} contre {a-}{k-} puis dans un pot disputé post-flop... de quoi revenir à 40% du total des jetons en circulation.

Baldwin va repasser la seconde mais perdre encore {q-}{2-} contre {k-}{6-} à tapis préflop pour relancer son adversaire une nouvelle fois. Steinman pensera le comeback véritablement possible sur l'ultime showdown mais sa paire de {k-}{k-} ne va pas faire le poids face au {a-}{j-} de Baldwin, il se consolera avec un chèque de 197 461$.

Eric Baldwin_Ian Steinman

"C'est irréel, ma maman est venue sans me prévenir pour faire la surprise. C'est une bénédiction que nous n'ayons pas terminé la nuit dernière, cela lui a donné une chance de venir au Rio et de voir mon succès", a indiqué le vainqueur avant de rendre hommage à son père.

Les parents Baldwin avaient raté le premier succès du rejeton en 2009 : "Il venait à chaque fois que j'allais loin et essayait d'être présent pour chaque Table Finale, mais je n'en ai pas gagné une seule devant lui, j'ai même perdu cruellement en head's up (contre Matt Waxman en 2013)". "Pour de nombreuses raisons, cette victoire est pour lui", a ajouté celui dont le papa est décédé il y a trois ans. "Il était là... sa présence était avec nous", a continué la maman présente au moment de l'interview.

Eric Baldwin
Eric Baldwin

"Le jeu a beaucoup évolué depuis 2009 mais cela reste un jeu de cartes où tu tentes d'aspirer les jetons des gens qui sont assis à la table [...] Mon premier bracelet semble avoir été gagné dans une autre vie, j'ai beaucoup changé, j'ai désormais une famille et des responsabilités. Cette évolution est la meilleure chose du monde. Ma femme Mary est un super héros, j'ai tellement de chance. Ma maman, ma soeur, ma grand-mère, ils m'encouragent tous et sont incroyables. J'ai effectivement de la chance mais encore plus en dehors du poker", a conclu Eric Baldwin. L'Américain va pouvoir faire un gros cadeau à sa femme, dont c'est l'anniversaire vendredi !

Partagez moi
  • "Cette victoire est pour lui", a indiqué le vainqueur en pensant à son papa...

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus