GPI : Romain Lewis toujours n°1 tricolore, 12 Français dans l'élite du poker mondial

Romain Lewis/winamax

Le Global Poker Index est le classement référence du poker en live. Le classement GPI prend en compte les résultats d'un joueur sur les trois dernières années, ces scores étant coefficientés selon leur ancienneté et le buy-in pour dresser un panorama plutôt fidèle des forces qui s'affrontent sur les tournois.

Stephen Chidwick est numéro 1 mondial pour la 12e semaine consécutive, toujours suivi par Alex Foxen qui avait lui occupé le trône durant plus de 36 semaines avant que le duo n’exécute un chassé-croisé durant les mois de juillet et août.

Le Top 10 calculé le 30 octobre est inchangé par rapport à la semaine précédente, Timothy Adams chutant au 10e rang pour que Michael Addam, Jeremy Ausmus, Nick Pupillo et Danny Tang gagnent chacun une place.

GPIJoueurScore
#1Stephen Chidwick3,661.87 pts
#2Alex Foxen3,515.30 pts
#3Rainer Kempe3,409.72 pts
#4Bryn Kenney3,399.54 pts
#5Manig Loeser3,297.08 pts
#6Michael Addamo3,205.04 pts
#7Jeremy Ausmus3,196.95 pts
#8Nick Pupillo3,194.37 pts
#9Daniel Chi Tang3,163.41 pts
#10Timothy "Tim0thee" Adams3,142.85 pts

Ali Imsirovic fait la bulle deu Top 10 cette semaine, il n'est pas loin de la crème de la crème tout comme Justin Bonomo, Steve O'Dwyer, Shannon Shorr, Joseph Cheong, Michael Soyza, Isaac haxton ou encore Stephen Song. 13e du classement, et finaliste du Main Event WSOP Europe, Anthony Zinno pourrait bien faire son retour dans le Top 10 dès la semaine prochaine.

Dernier tricolore à avoir fréquenté cette élite, Benjamin Pollak est cette semaine 46e mondial et toujours n°2 français. Romain lewis atteint cette semaine son meilleur classement en carrière, il est 30e mondial !

Les Français continuent à monter en puissance avec 5 représentants dans le Top 100 et 10 dans le Top 200. Avec désormais 12 joueurs dans le GPI 300, la véritable élite du poker live, les Bleus ne comptent plus pour du beurre.

En comparaison, 47 Américains sont présents dans le Top 100 GPI, 99 dans le Top 200 et 147 dans le Top 300... la preuve que les joueurs de haut niveau et les tournois de poker sont encore à l'Ouest. Considérés comme les maîtres du game en Europe, les Allemands sont 7 dans le Top 100 et 12 dans le Top 300, la France du poker n'a donc pas à rougir !

Classement MondialGPI FranceJoueurScore
#30#1Romain Lewis2,888.57 pts
#46#2Benjamin Pollak2,715.23 pts
#79#3Ivan Deyra2,491.96 pts
#95#4Paul Tedeschi2,423.35 pts
#100#5Sonny Franco2,409.05 pts
#113#6Alexandre Reard2,361.98 pts
#124#7Julien Martini2,329.38 pts
#138#8Julien Sitbon2,272.26 pts
#147#9Sylvain Loosli2,234.69 pts
#166#10Arthur Conan2,182.09 pts
#203#11Kalidou Sow2,084.71 pts
#288#12Arnaud Enselme1,913.10 pts
#326#13Jimmy Guerrero1,858.96 pts
#405#14Guillaume Diaz1,759.30 pts
#407#15Erwann Pecheux1,756.73 pts
#432#16Jimmy Kebe1,718.75 pts
#567#17Pierre Merlin1,596.09 pts
#580#18Jonathan Therme1,584.23 pts
#586#19Pierre Calamusa1,581.95 pts

Julien Martini va dépasser Romain Lewis

Le classement ne prenant en compte que les 12 meilleurs résultats de l'année 2019 n'est absolument pas encore décidé. Là encore c'est Romain Lewis qui mène la danse, mais l'écart n'est pas définitif.

Julien Martini

Actuellement deuxième du classement, Julien Martini va perdre son plus mauvais résultat qui va être remplacé par celui de sa 7e place sur le Main Event WSOP Europe... de quoi se glisser dans la roue de Romain et peut être même très probablement de s'emparer de la tête du classement qu'il avait occupé en début d'année après sa place de runner-up sur le PSPC.

PoY 2019POY FranceJoueurScore
#54#1Romain Lewis2,524.24 pts
#84#2Julien Martini2,324.03 pts
#99#3Arthur Conan2,263.16 pts
#113#4Sonny Franco2,199.81 pts
#131#5Paul Tedeschi2,150.65 pts
#138#6Ivan Deyra2,125.85 pts
#164#7Arnaud Enselme2,039.88 pts
#236#8Kalidou Sow1,856.80 pts
#266#9Julien Sitbon1,798.71 pts
#269#10Jimmy Kebe1,791.84 pts

Romain Lewis aura l'occasion de repasser en tête avant la fin de l'année mais les membres du Top 10 n'ont pas encore dit leur dernier mot. Cinquième du classement à la fin du mois d'octobre, Paul Tedeschi a ainsi par exemple entre 2 et 4 résultats qui pourraient être améliorés et ne plus entrer dans son total.

Le plus mauvais résultat éligible pour PFT est ainsi une 86e place sur un tournoi à 1100€ avec 1425 entrants qui lui a permis de glaner 104 points. Un deep-run sur le Masters du BPT Deauville, sur l'Unibet Open Paris début décembre ou sur l'EPT National Prague lui permettrait de marquer de gros points pour se rapprocher du Top 3.

Arthu Conan et Sonny Franco vont devoir claquer une grosse performance pour améliorer leur total et le festival EPT en République Tchèque sera assurément le dernier juge de paix de la saison. En cas de victoire sur un tournoi du type Main Event EPT ou partypoker LIVE MILLIONS, un membre du Top 10 pourrait aussi faire une remontada des familles pour succéder à Benjamin Pollak, meilleur tricolore sur le circuit l'an passé.

Historique POY France

Place2018201720162015
VainqueurBen Pollak (3313 points)Alex Reard (2629 pts)Antoine Saout (2451 pts)Ben Pollak (3062 pts)
3e POY France2655 points2281 points2343 points2357 points
5e POY France2558 pts2065 pts1967 pts1891 pts

Photo Une / Winamax

Partagez moi
  • Qui sont les 12 français dans le Top 300 du Global Poker Index ? Quel est le meilleur tricolore au classement ne prenant en compte que les résultats sur le circuit depuis le 1er janvier ?

Qu'en pensez-vous ?

Enregistrez-vous pour laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Barrière Poker Tour 2019: La Finale de Deauville approche Barrière Poker Tour 2019: La Finale de Deauville approche