Big Data: Après un pic, le trafic du poker en ligne se tasse

pokerindustrypro

Le mois de mars a été exceptionnel pour l'industrie du poker online, avec des affluences moyennes incroyables pour le secteur. Depuis des années, le trafic était à la baisse mais avec la pandémie coronavirus et le confinement, de nombreux récréatifs ont trouvé ou retrouvé le chemin des tables virtuelles. Les courbes indiquent désormais un plateau de fréquentation...

Le lockdown mondial a fait exploser la fréquentation des salles de jeux en ligne avec par exemple près de 500.000 comptes actifs en France ! Les hauteurs atteintes sont sans précédent dans l'histoire du poker online moderne.

A la mi-mars il y avait environ 13 000 joueurs assis en cash-game contre 25.000 (moyenne coulissante de 7 jours) lors de la deuxième semaine d'avril. En Italie, où le confinement a commencé avant l'Hexagone, le trafic a explosé dès début mars avec une augmentation de fréquentation moyenne de 240% selon pokerindustrypro... de quoi atteindre le plus haut chiffre depuis 6 ans.

Poker stats trafic sur 5 ans
5 années de fréquentation

Pas de différence entre les marchés régulés et fermés et les autres, le verdict est le même pour le .com. Le trafic a explosé et le plateau est atteint avec même parfois un déclin qui commence. Le pic semble passé selon les datas compilées par pokerindustrypro et GameIntel, que cela soit aux USA ou en Europe. 888poker a ainsi gagné 80% de fréquentation avant de voir l'affluence se tasser lors de la deuxième semaine d'avril...

Les chiffres montrent qu'après 4 semaines de croissance forte, les différents marchés connaissent un ralentissement. Les mesures de déconfinement partielles et la date du 11 mai devraient voir encore l'affluence baisser en France, cela malgré l'apport des joueurs portugais et espagnols.

Parmi tous les opérateurs, Winamax est celui qui a connu la plus grosse hausse de fréquentation, avec un trafic triplé pour atteindre son plus haut point historique, à 4 500 joueurs en cash-game! En France, le confinement a fait du bien à PokerStars qui avait atteint son plus bas historique en février 2020 (1.100 joueurs en moyenne en CG, ndlr) mais est revenu à une moyenne de 3000 joueurs présents en cash-game (moyenne coulissante sur 7 jours, ndlr)

Tous les différents marchés segmentés en Europe ont suivi cette tendance avec un pic sur 4 semaines, un plateau et l'amorce d'un déclin de fréquentation... de quoi mettre à mal les serveurs de certains opérateurs, et le cerveau de joueurs pas préparé aux bugs rencontrés ici et là !

Wina vs pS
Partagez moi
  • L'industrie du poker en ligne a doublé de taille entre la mi-mars et la mi-avril, le trafic est désormais en baisse...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Jeux En Ligne: 500.000 joueurs actifs par semaine et un budget qui explose Jeux En Ligne: 500.000 joueurs actifs par semaine et un budget qui explose