Prop-bet: 2.400 pompes en 11 heures pour des centaines de milliers de dollars

propbet

Jonathan Bales a réussi son pari, vendredi pour nous en France. Il a effectué 2 400 pompes en direct sur Twitch en moins de 12 heures et empoché les sous... alors que plus d'un million de dollars a changé de mains lors de ce pari loufoque.

Tout avait commencé il y a quelques jours par un gazouillis de Peter Christensen aka draftcheat. Ancien joueur de poker, il a fait l'argent sur le Main Event WSOP 2008, désormais actif dans la communauté Fantasy Draft, Christensen s'était réveillé lundi avec une question cruciale : "Combien de pompes feriez-vous en 12 heures si chaque pompe vous rapportait 1.000$?".

De fil en anguille, Peter a conclu un pari avec Jonathan pour 2.000$. Mais la communauté ne s'est pas arrêtée là et c'est "une somme à 7 chiffres" qui représentait finalement le total des enjeux selon Christensen dans une interview à Actionnetwork.

Après son exploit solo, il avait tout de même un assistante aka Pillow Girl dont le dévouement durant le pari est à noter, Bales a indiqué que le chiffre de 2 400 pompes était un bon nombre. "J'aurai probablement pu en faire 100 ou 200 de plus, c'était une très bonne ligne", a-t-il indiqué avant de confirmer qu'il n'avait pas que son pari de 2.000$ contre Christensen en jeu. De quoi "donner de l'argent pour les causes luttant contre le COVID-19".

Lui aussi très impliqué dans le domaine des Draft & Fantasy, Bales a permis à ceux qui avait choisi l'over sur la marque de 2.400 pompes de gagner un joli billet. Il devait réaliser en moyenne 3,33 pompes par minute durant 12 heures pour réussir son pari.

Alors que beaucoup s’interrogeaient sur la stratégie du champion, Bales a commencé avec des sets de 6 pompes. Il a tenu le rythme pendant des heures avant de mixer des sets de 5 et 6 pompes. Il a très rarement effectué 4 pompes de suite avant de s'accorder "toujours moins de 45 secondes de repos" et de s'y remettre...

"Les gens avec qui j'ai parlé à plusieurs personnes avant le défi et ils ne m'ont pas recommandé de faire plus de pompes d'un coup. Après la grosse pause (qui a eu lieu au bout de 5 heures, ndlr) je pense que j'aurais pu aller plus vite mais j'ai eu peur de la blessure. J'avais l'impression que j'allais me déchirer le biceps. [...] Je pensais finir en 9 heures avec de la marge au cas ou je ne pourrais pas tenir le rythme et c'est évidemment ce qui s'est produit", a commenté le champion après son exploit.

2.400 pompes en moins de 12 heures, la vidéo

Regardez Action Network 12-Hour Pushup Challenge by Jonathan Bales de actionnetworkhq sur www.twitch.tv

Avant le défi, Peter Christensen avait donc accordé un long entretien à ActionNetwork. Là on avait pu apprendre les règles spécifiques du pari et notamment qu'il n'y aurait pas de contrôle anti-dopage. "Bales peut utiliser tous les moyens nécessaires pour exécuter ses pompes. S'il décide de se transformer en Barry Bonds et de faire une orgie d'anabolisants, il en a le droit", spécifiaient les règles du prop-bet.

"Je veux juste me marrer avec ce qui devrait être le meilleur événement sportif que nous devrions avoir en avril", expliquait-il en ajoutant que l'amusement était plus important que l'argent misé. "Je suis excité par ce défi, ce n'est pas pour tout le monde de regarder un inconnu faire des pompes durant 12 heures mais c'est mon kif, j'ai hâte", disait-il quelques heures avant la tentative de Bales.

Il précisait aussi comment le chiffre de 2.400 pompes avait été décidé. "Quand j'ai fait mon tweet, il y a eu toutes sortes de réponses et Peter Jennings a dit qu'il pourrait en faire 3.600. Je trouvais cela exagéré... il a donc finalement modifié son chiffre à 2.400 et Bales a surgi en disant qu'il pouvait faire cela et qu'il était prêt à parier sur lui-même", expliquait l'ancien joueur de poker.

"Je ne l'en crois pas capable, il m'a dit que son maximum en un jour était de 500 pompes. On parle de 2 400 ! Les gens mésestiment la montée exponentielle de la fatigue et donc de la difficulté croissante des pompes. Ils regardent Bales, le voient fort mais la force pure sur un banc de muscu ne fait pas tout. [...] Il est fort mentalement et il aura un bon plan et si cela se passe bien physiquement parlant, il est capable de le faire. Je pense simplement que ses muscles vont dire stop à un moment et qu'il sera obligé d'abandonner car il sera incapable de faire une pompe de plus", racontait-il quelques heures avant d'accepter gracieusement sa défaite...

Partagez moi
  • 11 heures et 5 minutes pour faire 2 400 pompes... et ramasser quelques milliers de dollars!

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus