Après avoir gagné des millions au poker, Doug Polk se lance dans Counter Strike

Whats next for Doug Polk?

Après 25.000 mains très intenses contre Daniel Negreanu, Doug Polk n'a plus la passion du grind en lui.

Le vainqueur WSOP a annoncé une nouvelle retraite poker, pour une durée indéfinie. "Je ne crois pas que le poker fera partie de ma vie durant la période qui s'annonce", a indiqué Doug Polk lors de sa participation au PokerNews Podcast après son triomphe contre le Kid Poker.

Polk ne compte pas ressortir son costume de "WCGRider", le pseudonyme qui l'a rendu célèbre notamment lorsqu'il a pris 740 000$ à Ben "Sauce123" Sulsky à l'issue d'un duel aux blindes 100-200$. Vainqueur WSOP, Polk s'est diversifié depuis 2014, passant progressivement des tables virtuelles aux tournois live et aux affrontements qui font saigner du nez.

Jusqu'à 2017, il a amassé 9 millions de dollars de gains sur le circuit... mais les voyages incessants et le rythme du circuit ont fini par le fatiguer. Ses trois bracelets WSOP ont permis à l'Américain de lancer avec succès sa plateforme de coaching, Upswing Poker étant encore un acteur reconnu de ce secteur.

Il a aussi bâti une chaîne Youtube forte de plus de 300 000 abonnés avant d'annoncer sa retraite poker fin 2018. Il va ensuite mettre fin à sa carrière de producteur de contenus juste avant l'explosion du COVID-19 au niveau mondial.

"Mon coeur n'y est plus, j'ai perdu la passion et je crois que c'est terminé. Je n'aime plus le poker, j'en suis désolé... la stratégie actuelle ce sont des hommes qui se transforment en machine, il n'y a plus de fun, c'est celui qui a la plus grosse mémoire. Ca ne me plaît pas cette évolution", expliquait-il à l'approche de l'ère des solveurs.

Après avoir été considéré comme le meilleur joueur du monde en head's up, Doug Polk a donc disparu quelques mois avant de montrer tout son talent face à Daniel Negreanu. Il a travaillé pour prendre 1,2 million à son adversaire (et beaucoup plus en paris annexes, ndlr), de quoi montrer qu'il n'avait pas trop perdu la main.

"Je crois que je peux dire tranquillement que je suis toujours dans le Top 10. Même quand je regarde vers les meilleurs de la discipline, je ne pense pas qu'ils soient aussi forts que ce que les gens pensent", a expliqué Doug Polk il y a quelques jours en évoquant à demi-mots le Polonais Wiktor "limitless" Malinowski.

L'absence de désir de jouer a été renforcée par son duel avec Negreanu. Polk ne veut plus entendre parler du grind et de l'implication que cela nécessite au quotidien. C'est la pandémie et son programme bouleversé qui lui a permis de trouver trois mois pour jouer non-stop au poker.

Doug Polk s'est étonné lui même en faisant preuve de "beaucoup de rigueur" pour ce défi contre Negreanu. Il ne va pas prolonger car il "ne se sent pas heureux en jouant au poker". "Il faut passer une tonne de temps à jouer et à se préparer et je ne m'amuse plus ni aux tables, ni à construire des simulations", a-t-il confié à PokerNews.

"Je ne me vois pas jouer autrement que pour le plaisir", a-t-il poursuivi pour écarter l'idée d'un nouveau challenge dans un avenir proche. Une revanche contre Negreanu est hors de question et ni un défi contre Bill Perkins ou Dan Bilzerian ne l'intéresserait.

Ce qui fait vibrer Polk c'est de trouver un équilibre physique et de prendre du temps pour étudier ses options.

Amateur de Jeux Vidéo, Doug Polk va donc revenir à ses premiers amours. Il aimerait suivre Rui Cao qui avait monté sa propre équipe avec succès et il a donc fait un appel sur les réseaux sociaux pour monter une équipe compétitive sur Counter Strike.

Il a donc gazouillé qu'il "avait encore de la place pour des tireurs d'élites"!

Les prochains Counter-Strike: Global Offensive Major Championships ont lieu fin octobre 2021... il reste donc plusieurs mois pour préparer une équipe de choc!

Partagez moi
  • Polk aime le combat rapproché, il va changer d'arène...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Daniel Negreanu termine dans le rouge de 1,2 million, Doug Polk triomphe Daniel Negreanu termine dans le rouge de 1,2 million, Doug Polk triomphe