Banni des WSOP, adversaire de Phil Ivey et Stu Ungar, Larry Flynt aimait le poker et le Stud (1942-2021)

Larry Flynt poker

Le 10 février, le controversé fondateur de Hustler Magazine s'est éteint à l'âge de 78 ans. Larry Flynt a marqué l'histoire contemporaine américaine mais ce géant de l'industrie pour adultes laisse aussi une trace importante dans le monde du poker et des casinos.

Ancien candidat à la présidence américaine, c'était en 1984 sous l'étiquette des Républicains, Larry Flynt a fondé son magazine en 1974. Il pratiquait déjà depuis longtemps le poker et plus particulièrement le Seven-Card Stud.

C'est dans les années 70 qu'il a découvert cette variante, en même temps qu'il mettait en place ses premiers clubs de striptease. Originaire de l'Etat d'Ohio, Flynt va se lier d'amitié avec Danny Robison, un nom qui ne vous dit probablement pas grand chose mais celui qui avait bougé vers Las Vegas en compagnie de David “Chip” Reese est considéré comme un des meilleurs en Stud.

Un amoureux du Stud qui fait tilter Stu Ungar

Robison va peu à peu devenir le poulain de Flynt. Mais, affaibli par son addiction aux drogues, Robison va finir par se faire piquer 50 000$ qui ne lui appartenaient pas. Selon la légende, quand Flynt aurait été prévenu de l'indélicatesse de Robison il aurait répondu que "ce n'est pas grave. Sans Danny je ne serais pas là où je suis"... une manière de dire que la montagne de billets lâchés par Robison dans les clubs de Flynt couvrait largement cette petite perte.

Véritablement passionné de cartes, Flynt va développer la plus grosse partie privée dans cette variante, dans les années 90. C'est le membre du Poker Hall of Fame, Eric Drache qui se chargeait de contrôler qui pouvait jouer ou pas. Autant dire que tous les pros n'étaient pas toujours les bienvenus dans ce cercle high-stakes.

2012 Poker hall of Fame Inductee Eric Drache
Eric Drache entre au HoF en 2012

Cette partie californienne attirait tous les spécialistes car Flynt n'était donc pas le meilleur des joueurs. Dans le documentaire Smile, le Norvégien Thor Hansen explique qu'il faisait partie des joueurs préférés de celui dont la vie a été portée à l'écran par Milos Forman en 1996.

Stu Ungar avait fréquemment le droit de s'assoir, Flynt avait de la sympathie pour cette autre légende du jeu. "J'ai permis à ces mecs et à leur famille de vivre durant 5 années", aurait confié Flynt à propos de cette partie, conscient qu'il était là pour distribuer. En 2008, Flynt avait évoqué ses souvenirs avec PokerPlayer et parlé de sa relation avec Ungar.

"Cette histoire c'est tout Stu, elle résume parfaitement sa personnalité. Une fois je rentre une quinte ventrale alors qu'il avait brelan donc il mise, je relance et il paye. Quand il voit mes cartes il lâche un "oh mon dieu" et met la table en vrac. Stuey avait son tempérament... et je n'avais jamais aucun mal à le frustrer et à l'irriter", rigolait alors Larry Flint.

Patron de Casino

En juin 2000, Flynt passe à la vitesse supérieure et ouvre son Hustler Casino en Californie, à Gardena, l. Cela va rapidement devenir son fer de lance économique, l'établissement est d'ailleurs toujours ouvert.

"Flynt a expliqué comme cette ouverture a coïncidé avec l'arrivée du poker online et la naissance des célébrités du poker grâce à la télévision", se souvenait Max Votolato en racontant l'histoire de ce casino à PokerNews.

Réalisateur du documentaire Freeway City, Votolato avait rencontré Flynt à l'occasion de ce travail tentant de montrer comment ce petit bout de Californie était devenu "la capitale du poker". Il poursuit en évoquant ce qui a fait la différence. "Il a été capable d'attraper cette foule jeune et différente des joueurs de poker, d'en faire sa clientèle. La ville de Gardena ne voulait d'ailleurs pas que Flynt appelle son casino The Hustler... il préférait ‘The New Eldorado Club’ mais la marque de Flynt était tellement forte, on connaît la suite", ajoute Votolato.

Larry Flynt's Grand Slam of Poker
En 2019, le Hustler Casino a organisé le Larry Flynt's Grand Slam Of Poker, un festival de deux semaines garantissant 600 000$

La fameuse partie de Stud a d'ailleurs été transféré dans l'établissement... il fallait poser un minimum de 200 000$ sur la table pour jouer aux blindes 2000 - 4000$ (1000$ d'ante). Les Ted Forrest, John Hennigan, David Benyamine, Barry Greenstein et autres Phil Ivey étaient souvent au rendez-vous!

Eli Elezra a lui confié à PokerPlayer comment les joueurs professionnels voyaient Larry Flint. Le magnat était bien évidemment la baleine... "Larry était un bon gars mais il jouait vraiment trop de mains, c'est pour cela que tout le monde jouait avec lui. Il a gagné plusieurs fois un million de dollars par-ci par-là mais à la fin de l'année, il perdait ce qu'il était supposé perdre", expliquait le champion WSOP.

Banni des WSOP par Jack Binion

Joueur de cash-game, Larry Flynt a tout de même cumulé 240 255$ de gains sur les tournois selon sa fiche Hendon Mob. La quasi-totalité de ce chiffre provient d'une place de runner-up sur la Larry Flynt’s Poker Challenge Cup 2003, un tournoi de Stud à 125 000$! C'est Barry Greenstein qui avait stoppé le mogul pour empocher 770 000$, le dauphin se contentant d'un chèque de 230 000$.

Flynt a aussi terminé 8e d'un tournoi de Stud aux WSOP 2000. Il n'avait encaissé que 10 100$ soit deux fois son buy-in en rejoignant Greenstein dans le rail (9e). Les membres du Hall Of Fame Jack McClelland et Scotty Nguyen vont eux atteindre la finale d'un événement remporté par David Chiu pour 202 000$

Mais avant cette performance, Larry Flynt n'avait pu disputer aucune épreuve durant des lustres. Flynt s'est en effet fait bannir des World Series suite à un pari avec Doyle Brunson (selon TJ Cloutier, Flynt pouvait gagner 1 million de dollars en remportant le Main Event 1988)!

L'histoire est racontée par Jim McManus dans Positively Fifth Street, il dévoile que Flynt avait payé des joueurs pour se faire lâcher des jetons mais la tentative de chip dumping a été découverte par Jack Binion. Le patron des WSOP a alors banni à vie Larry Flynt... qui devra attendre l'arrivée de Becky Binion aux manettes pour avoir le droit de participer à nouveau...

Larry Flynt wedding
Barry Greenstein, Jim Bechtel, Al Decarolis, Bob Veltri, Nakano, & Stephen Wolff. (Image c/o Yosh Nakano)

Le décès de Larry Flynt a donc fait resurgir de nombreuses anecdotes. Présent à un des mariages du Flynt, Yosh Nakano a ainsi confié qu'il l'avait rencontré à Los Angeles en marge d'un match de basket en 1996: "Jerry Buss a été assez généreux pour laisser Eric Drache organiser une partie de Stud aux blindes 400-800$, c'était le retour de Flynt au poker... la partie est ensuite passée aux blindes 1500 - 3000$ et enfin à la limite 2000 - 4000$ durant les deux dernières heures. Ensuite c'était 3 à 4 jours par semaine chez Larry. Cette équipe (les personnes sur la photo ci-dessus) c'était les réguliers, nous avons tous mis 7000$ pour l'enterrement de sa vie de garçon, une fête qui n'a ressemblé à aucune autre".

Flynt versus Ivey

Fils du King du Stud, Rod Pardey Jr. se souvient lui aussi logiquement avoir croisé Flynt. "La première chose qui est arrivée, c'est une tournée générale de nouvelle coupe. Il a mis 100$ par personne pour une coupe obligatoire chez un barbier de Beverly Hills. Ensuite, place à un dîner pour les gourmets, aussi bon qu'il peut l'être. Enfin, place au poker... Larry a perdu des millions cette nuit là, si je me souviens bien cela jouait en 800-1600$ et il y avait du cross-booking", raconte le fils de Rod Pardey Sr. qui nous a lui malheureusement quitté en août dernier.

"Larry et Eric ont organisé cette magnifique partie durant trois années. Mais Larry voulait vraiment réaliser ses rêves il a donc ouvert le Hustler Casino... J'ai été à l'inauguration mais c'est probablement Phil Ivey qui était le plus assidu à cette partie. En fait, Ivey rasait tout le monde et cela se transformait en duel entre les deux. Et Larry a perdu une tonne d'argent", poursuit Pardey Junior....

Roi de la pornographie, Flynt a été une figure controversée dans une Amérique très puritaine. Pour les joueurs de poker il était un amateur amoureux des cartes... aux poches bien pleines.

Larry Flynt était à une époque l'organisateur de la plus grosse partie du monde et aussi le principal supporter d'une variante passionnante mais dont la popularité baisse de plus en plus. Sa légende dans le monde du poker et des casinos devrait elle durer encore bien des années!

*Image de Une: Compte Twitter de Larry Flynt

Partagez moi
  • Larry Flynt organisait à l'époque la plus grosse partie privée de poker de la planète!

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Bande Annonce: Découvrez "Smile”, le film dédié à Thor Hansen, double vainqueur WSOP Bande Annonce: Découvrez "Smile”, le film dédié à Thor Hansen, double vainqueur WSOP