Année 2020 record pour le secteur des jeux en ligne

ANJ

La présidente de l’Autorité nationale des jeux (ANJ) Isabelle Falque-Pierrotin était jeudi matin l'invitée d'Apolline de Malherbe et de son émission Apolline Matin. L'occasion de se pencher sur le bilan du marché des jeux en ligne en 2020, un état des lieux sorti jeudi 18 mars et présentant une embellie et "des performances historiques malgré la crise sanitaire".

Le chiffre d'affaires global des jeux en ligne augmente de 22% en 2020 pour atteindre 1,7 milliard d'euros. C'est le plus haut niveau depuis l'ouverture du marché en mai 2010, un score exceptionnel marqué par la place du poker dans ce bilan.

Entourée de l'équipe de la journaliste, la patronne de l'ANJ a commenté durant 7 minutes le bilan sorti par l'autorité de régulation. Dans le bilan présenté par l'institution, Isabelle Falque-Pierrotin évoque un secteur "en bonne santé" mais qui doit poursuivre son effort de "promotion d’un jeu récréatif".

La bonne santé du secteur des jeux en ligne due notamment à l’arrivée massive de nouveaux joueurs en paris sportifs et poker implique que les opérateurs renforcent leurs initiatives pour prévenir le jeu problématique et protéger les mineurs. Conformément aux nouvelles obligations entrées en application en 2020, ils doivent mieux identifier les joueurs à risque et les aider, mettre à disposition des outils de modération de temps de jeu ou de mises et garantir des stratégies promotionnelles responsables. Plus que jamais, et à l’approche d’événements sportifs d’envergure avant l’été, la promotion d’un jeu récréatif doit constituer une priorité partagée par tous

Sur son site internet, l'ANJ explique que "10 ans après l’ouverture du marché en 2010, l’année 2020 constitue un tournant pour les jeux d’argent et de hasard en ligne qui s’installent durablement dans les pratiques des Français".

La vidéo intégrale du passage d'Isabelle Falque-Pierrotin sur RMC

"Grâce à l’accélération de la numérisation des pratiques de jeux favorisée par la crise sanitaire et l’arrivée de nouveaux joueurs, les paris sportifs, hippiques et le poker en ligne ont enregistré des performances historiques", poursuit le gendarme du secteur.

ANJ bilan 2020

Alors que les petites mains du secteur souffrent de plus en plus de précarité que certains groupes ont annoncé des suppressions de postes ou que le directeur du Club Montmartre ait twitté une reprise impossible avant juillet (!), la crise est moindre pour les opérateurs proposant du poker virtuel.

Quand l'ANJ dresse le bilan du secteur du poker en ligne, elle parle d'"un effet aubaine des confinements qui semble durable". Le chiffre d’affaires du poker en ligne pour cette année s’envole à 446 millions d’euros soit une augmentation de 64% par rapport à 2019!

L'ANJ explique ensuite qu'une telle augmentation n'avait pas été observée depuis la "première année complète du lancement de l’ouverture du marché", en 2011. Le bilan explique que les différents confinements et notamment le premier ont "entrainé un regain d’intérêt pour le poker".

L'activité poker a bénéficié de l'arrêt des compétitions sportives et du report de l'activité des parieurs hippiques et sportifs (baisse de -56% du chiffre d’affaires betting lors du deuxième trimestre 2020, ndlr). Le nombre de joueurs actifs a ainsi explosé avec un retour des joueurs et l'arrivée de nouveaux joueurs en 2020, avec aussi plus de 400 000 comptes actifs sur une semaine entre novembre 2020 et janvier 2021. Point très important relevé par l'ANJ, "cette attractivité ne semble toutefois pas s’être accompagnée d’une progression incontrôlée du jeu excessif".

"Les dépenses moyennes par joueur n’ont augmenté « que » de 7% en 2020", note le rapport alors que les Français ont été restreint dans leur capacité de mouvement et d'achats par près de 200 jours de restrictions depuis le deuxième mois de l'année 2020.

Dix ans après l’ouverture officielle et régulée du marché des jeux d’argent en ligne ouvert à la concurrence, la conclusion de l'ANJ est simple et l’année 2020 "représente un tournant". "Le secteur des jeux en ligne s’installe durablement dans une place qui n’est plus marginale et qui est portée par une dynamique rapide", termine le rapport.

Avec un chiffre d'affaires de 117 millions d'euros au quatrième trimestre, le poker signe son deuxième trimestre le plus profitable de l'histoire du marché régulé. C'est une hausse de 54% par rapport aux chiffres de 2019, preuve que l'avenir des jeux en ligne et du poker semble radieux... tant qu'il y aura des nouveaux joueurs.

Le Rapport Trimetriel de l'ANJ (T4 2019)

Partagez moi
  • Les opérateurs profitent de la situation sanitaire... avec un afflux de joueurs et un chiffre d'affaires en hausse pour 2020!

Qu'en pensez-vous ?

Enregistrez-vous pour laisser un commentaire

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

"340 jours que je ne gagne plus ma vie"... le témoignage d'un croupier freelance "340 jours que je ne gagne plus ma vie"... le témoignage d'un croupier freelance