Tournois Live 2

Dan Bekavac rembourse les victimes du Midway Poker Tour

Dan Bekavac

19 mois après la débâcle du Midway Poker Tour, Dan Bekavac a remboursé les joueurs lésés. Contactées par PokerNews les victimes estiment que l'histoire est close.

En octobre 2020, ce tournoi promettait aux joueurs dans l'argent un gain en cash de 1600$ maximum et le reste de leur part du payout en argent. Le métal précieux aurait du pouvoir être échangé sur place (ce qui a été très partiellement le cas, ndlr) en banlieue de Chicago... mais l'organisation avait surpayé l'argent et les 8 finalistes se sont retrouvés avec environ 30% de moins que leur gain.

Co-organisateur, Bekavac avait indiqué à l'époque qu'il rembourserait tout le monde. En janvier 2021, il n'avait pas encore tenu parole et son apparition sur certains tournois du Midwest avait fait polémique. Bekavac avait joint PokerNews via email en novembre 2021 pour confirmer son intention de mettre fin à l'histoire "dans les 45-60 prochains jours".

En mars 2022, Bekavac a remporté le Mid-States Poker Tour (MSPT) Riverside pour près de 200 000$ et a commencé à rembourser. Depuis cette date, les joueurs affectés ont confirmé avoir été remboursés.

La plupart des victimes de la débâcle originelle ont confirmé que Bekavac avait payé le plus important avant de remporter un 4e titre MSPT à l'occasion du Mid-States Poker Tour FireKeepers en mai pour un quart de million de dollars.

Dans un podcast avec PokerNews, Bekavac a donné sa version de l'histoire. "Je voulais m'occuper de cela même si ce n'était pas forcement ma responsabilité, ce fardeau a été mis sur ma tête", a indiqué l'organisateur.

"Je n'aime pas devoir de l'argent et je n'aimais pas cette sensation qui fait que les gens pensent que tu dois de l'argent à tout le monde. C'était donc dans un coin de ma tête durant tout ce temps", a-t-il ajouté en donnant sa version de l'histoire.

Pour Bekavac c'est son partenaire qui détenait la licence du tournoi qui a fauté. Le tournoi était une sorte d'événement caritatif qui fonctionnait sous le Illinois Charitable Gaming Acts and Regulations (230 ILCS30) qui permet uniquement de payer un gain de 500$ de plus que le buy-in. Ce partenaire aurait géré la mise en place de l'achat de l'argent pour exploiter une sorte de faille légale et avoir l'autorisation d'organiser un tournoi de poker.

"Ils ne m'ont pas dit que le markup sur l'achat et la revente du métal serait si important, on parlait de 5 à 10 000$, pas 30% du payout et 75 000$ ce qui est fou. Je n'étais que le promoteur de cet événement, quand j'ai appris cela j'ai tout de suite indiqué que cela serait le chaos quand les joueurs découvriraient que 30% étaient partis dans les poches d'un gars du Wisconsin leur ayant fourni des pièces en argent, cela ne pouvait finir bien pour personne", a-t-il expliqué dans ce podcast.

Dan Bekavac
Dan Bekavac au Midway Poker Tour.
Midway Poker Tour

Dan Bekavac explique qu'il a perdu 70 000$ durant cette opération (en compagnie de son partenaire Jason Trezak, ndlr) et qu'il a du utiliser de l'argent qu'il avait gagné sur Poker Bros. Les participants du Midway devait d'ailleurs s'inscrire à son club online... mais devant le scandale Poker Bros avait suspendu ce Midway Club.

"Je reste persuadé que je n'ai rien fait de mal [...] J'ai perdu de l'argent et j'ai monté un événement qui aurait du être fantastique, ce qui s'est passé n'était pas sous mon contrôle. Ce n'est pas comme si j'avais pris de l'argent ou arnaqué personnellement quelqu'un", a conclu Bekavac.

"J'ai essayé de monter un beau tournoi et tenté de faire un truc pour les joueurs qui n'a pas fonctionné [...]Je n'ai pas de honte, ceux qui étaient impliqués dans l'organisation savent qu'il n'y avait que de bonnes intentions", a-t-il terminé.

Partagez moi
  • Dan Bekavac a épongé les dettes de l'événement après avoir gagné deux tournois depuis le début de l'année.

Name Surname
Chad Holloway

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Chaos à Chicago, le Midway Poker Tour dans la tourmente Chaos à Chicago, le Midway Poker Tour dans la tourmente