Chaos à Chicago, le Midway Poker Tour dans la tourmente

The Midway Poker is off to a less than promising start.

Alors que peu de tournois ont lieu en live, le coup d'envoi de la première étape du Midway Poker Tour était une bonne nouvelle pour les joueurs de l'aire de Chicago. Las, deux jours plus tard, l'événement ressemblait plus à l'équivalent poker du fameux Fyre Festival.

Vendredi au Sheraton Suites Chicago Elk Grove, le Main Event à 1100$ était lancé dans plusieurs salles pour ne pas dépasser la limite de 50 personnes rassemblées. 266 joueurs ont finalement participé au tournoi organisé avec un volet caritatif pour 4 KIDS Sake, Inc.. Le Jour 1A s'est bien déroulé, le Jour 1B de samedi aussi malgré quelques couacs à l'inscription.

Dimanche, 31 joueurs revenaient tous assurés d'un prix de 2 300$. Selon l'Illinois Charitable Gaming Acts and regulations (230 ILCS30), les organisateurs ne pouvaient payer que 500$ en cash en plus du buy-in, les joueurs allaient donc toucher 1600$ en espèces, le restant du prix étant des métaux précieux. Les joueurs pensaient alors pouvoir vendre directement ces métaux.

C'est à priori ce que les organisateurs comptaient faire pour respecter la loi. Donner de l'or comme prix et mettre immédiatement à disposition du joueur un acheteur pour le même montant que le prix gagné... le but étant de pouvoir utiliser l'or pour le joueur suivant et de payer tout le monde.

Cette technique déjà employée dans la région pour des tournois comportant un volet caritatif n'a pas enchanté les joueurs venus pour le poker, surtout que le procédé n'a pas été expliqué par le staff clairement avant le coup d'envoi.

In The Money... reste à pouvoir faire le change

L'or fait tourner les têtes

Le Midway Poker Tour gérait l'événement alors que 4 KIDS Sake, Inc. était en charge des questions de payout... plusieurs incidents ont fait baculer la situation.

D'abord, un membre du bureau du procureur local, Terence Shiel, s'est rendu sur place pour vérifier que les prix (les métaux précieux, ndlr) étaient sur place et en quantité suffisante. Lors de ce contrôle, les organisateurs ont été notifiés que l'échange des métaux contre du cash n'était pas possible sur place. De plus, il n'était pas possible de recycler les métaux pour chaque gain mais qu'il fallait disposer de la quantité individuelle du prix correspondant à chaque payout. Branle bas de combat pour l'organisation qui doit trouver un moyen d'obtenir une large quantité de métaux précieux... un week-end.

Arrive le dimanche et les organisateurs pensent avoir trouvé la solution en ayant acheté 208 000$ de métaux précieux auprès d'Andy Mettille, propriétaire d'AMPM.999 une entreprise localisée dans le Wisconsin. Les joueurs vont recevoir de l'or et de l'argent en plus de leur cash... ainsi que les coordonnées de quelqu'un à même de leur racheter. Un process pas optimum mais permettant aux joueurs d'être payés ainsi qu'aux organisateurs de respecter les directives de l'Attorney General.

Problème, l'acheteur n'a jamais été sur place, ou peut être n'a-t-il même pas existé. Les joueurs se sont retrouvés sans possibilité de cash-out. Si le vainqueur changeait aujourd'hui l'argent remporté en cash, il perdrait entre 15 et 17.000$ sur son gain supposé de 55.060$!

Les propriétaires d'AMPM.999 ont produit ce communiqué à l'attention de PokerNews:

“Au vu de la situation du Midway Poker Tour qui s'est déroulé près de Chicago, nous souhaitons donner notre version de l'histoire. Tout d'abord nous ne sommes pas liés avec l'organisation du tournoi et nous n'avions même pas connaissance de cet événement alors qu'il avait débuté. A 1 heure du matin dimanche, nous avons reçu un appel à l'aide des organisateurs, ces derniers se rendant compte qu'ils ne pouvaient régler les gains en espèces et qu'ils avaient donc besoin de métaux précieux pour les gains des joueurs.
Ils ont déclaré avoir besoin de 200 000$ en argent. Nous avions presque la moitié de cette quantité à disposition. En nous rendant sur les lieux du tournoi, nous avons trouvé un fournisseur qui a accepté de nous trouver le reste. Nous avons acheté ce stock et l'avons revendu aussi aux organisateurs.
Nous nous étions mis d'accord sur un prix en sachant que notre stock était de l'argent de bonne qualité, dont le prix était compris entre 30-40$ pour 30 grammes.
Nous le répétons encore mais nous ne sommes pas associés avec ce tournoi. Tout ce que nous avons fait a été de répondre à une commande pour de l'argent."

Midway Silver
L'argent reçu par les joueurs.

Selon la plupart des sources, c'est 4 K.I.D.S. Sake qui avait la responsabilité d'obtenir et de distribuer les prix. 4 K.I.D.S. Sake a néanmoins choisi de s'appuyer sur le Midway Poker Tour pour faciliter le paiement aux joueurs.

Basée à Bolingbrook dans l'Illinois, 4 K.I.D.S. Sake a été fondé par une jeune fille de 17 ans en 2012 afin de d'aider les enfant de l'Etat. Les représentants de l'organisation sont restés sur place durant la totalité de l'événement, leur méconnaissance des dynamiques du poker de tournoi était claire.

Pas d'or ni d'argent, du cash!

Alors que le Jour 2 se déroulait tranquillement, les joueurs éliminés ont commencé à se rendre compte que les métaux précieux distribués n'étaient pas l'équivalent de la somme gagnée lors du tournoi. L'argent a été acheté trop cher (une ounce vaut 24$ environ, ndlr) et il n'était pas en quantité suffisante... sans parler du fait que personne n'était là pour leur racheter.

Les deux tiers du field du Final Day avaient sauté quand les demi-finalistes se sont rendus compte des problèmes de paiement. Au moment ou l'absence d'un acheteur pour les métaux précieux a été confirmée, l'agitation a été à son comble.

Midway Players
Des joueurs énervés par la situation.

Le tournoi a été mis en pause à 10 left. Personne pour apporter des réponses claires... les rescapés montaient dans les tours face à des membres de l'association caritative sans expérience du poker. Le staff du Midway Poker Tour se cachait lui dans des arrières salles, quand il n'avait pas disparu.

Les membres du bureau du procureur sont eux revenus pour vérifier que les métaux précieux étaient eux sur site. Pour eux, il y avait 208 000$ de métaux précieux, la situation était donc légale. La débâcle poker et le paiement des joueurs n'était pas de leur ressort, ils sont vite repartis.

Le coverage intégral de l'événement par PokerNews

Les joueurs pouvaient être soulagés, eux qui envisageaient déjà la saisie des métaux précieux restant... Devant la difficulté pour les joueurs de mettre un prix sur le stock restant d'argent, la possibilité d'un arrangement paraissait dantesque. Les survivants ont donc décidé de jouer jusqu'au bout pour déterminer un classement... et régler la question du rachat de l'argent ensuite.

Après plusieurs heures de finale, c'est finalement Renato Spahiu qui s'est imposé pour un premier prix de 55 060$. Les finalistes se partagent près de 190 000$... la plupart sous la forme de lingots qu'il faudra revendre!

La Table Finale

PlaceJoueurGains
1Renato Spahiu$55,060
2Satoshi Tanaka$38,180
3Joseph Paris$25,800
4Rocco Pace$18,320
5Amanda Heidbrick$14,120
6Josias Santos$11,600
7Steve Federspiel$9,680
8Nicola Ditrapani$8,150
9Bob Peppe$6,680
10Frank Lagodich$5,290
Daniel Bekavac
Bekavac indique avoir souffert de lourdes pertes.

Fondateur du Midway Poker Tour, Dan Bekavac n'était pas présent lors du dernier jour de compétition. Il a fait une déclaration sur les réseaux sociaux:

Je voudrais commencer par présenter mes excuses à Jason Trezak, Jeremy Smith, Eric Anderson et Chad Holloway (l(auteur de cet article, présent sur les lieux, ndlr) ainsi qu'à ceux que je n'ai pas vus. Je vais essayer de donner une véritable version de faits qui ont été rapportés incorrectement.
Je me suis défoncé pour proposer du poker en Live aux joueurs. J'ai dépensé au moins 55 000$ de mon argent personnel pour monter ce projet avec charity 4 KIDS Sake.

Nous avons appris samedi que nous ne pouvions pas avoir un acheteur sur place pour qu'il rachète les gains en or et en argent. J'ai suggéré de payer le maximum de 1600$ en cash et de donner un certificat ain de pouvoir récupérer les métaux précieux le lendemain chez un revendeur. Si les joueurs n'étaient pas du coin, il leur aurait été livré avec un envoi sécurisé le lendemain.

Cette option n'a pas été choisie. Il a été décidé d'acheter de l'argent avec un fournisseur proposant 35$ par once soit 11$ par ounce de surplus. Ce n'était pas ma décision. Les joueurs sont payés. Pas autant que prévu du au fait d'avoir surpayé les métaux précieux.

J'ai investi de l'argent pour amener cet événement aux joueurs et je ne vais recevoir aucun traitement financier en retour. J'ai perdu une tonne d'argent en essayant de monter un événement pour tous, un événement qui nous a explosé au visage de manière épique.

Nous avons subi des changements de dernière minute sur lesquels nous n'avions absolument aucun contrôle. J'espérais véritablement que cela se passe mieux mais cela n'a pas été le cas, je ne vais pas recevoir un dollars de compensation pour tout ce qui a été acheté et mis en place comme les dépenses de location, la sécurité, la pub...

Donc si vous pensez que c'était une arnaque, je suis parti ce matin (dimanche) afin de chercher et trouver une meilleur solution qui n'existait pas. Je le répète encore, il n'y a rien que j'aurais pu faire différemment et je souhaite présenter mes excuses personnelles aux joueurs affectés par les différences de payout.

J'ai attaché la copie d'écran de mes propositions pour corriger les problèmes auxquels nous faisions face samedi, ainsi que le mot du bureau du procureur n'autorisant pas la présence d'un acheteur de métaux précieux sur le site du tournoi.

Alors que l'événement est terminé et que les gagnants tentent de se faire racheter leurs métaux précieux au meilleur prix, le Midway Poker Tour est probablement mort-né après un tel chaos.

Deux joueurs ayant participé au tournoi ont été interrogés par Gillian Epp, vous pouvez retrouver son show sur Twitch.

Pour en savoir plus, direction 2+2 (lien dans le tweet ci-dessous)

Partagez moi
  • Un paiement en métaux précieux qui n'a pas plu aux joueurs!

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus