Tournois Live 2

Paris Sportifs: Un vainqueur WSOP inculpé pour un scam à 25 millions de dollars

Cory Zeidman

Cory Zeidman est passé à la postérité dans le monde du poker grâce à une main des World Series Of Poker 2005. Il avait été du bon côté d'une rencontre Quinte Flush contre Full House chez Jen Harman.

Cette fois il semble du mauvais côté de la barrière... judiciaire. Zeidman est mis en examen pour avoir siphonné l'argent de ses clients. Le pro américain aurait monté une arnaque liée aux paris sportifs, détournant des millions au passage.

Mercredi, Zeidman a été inculpé par la cour de justice du District Est de New York. Les chefs d'inculpation regroupent des fraudes bancaires, du blanchiment en rapport avec les paris sportifs. "Zeidman a fraudé ses victimes, volé leurs économies en les persuadant de vider leur épargne retraite pour investir dans son faux groupe de paris sportifs et lui permettre de passer des vacances à l'international, de s'acheter une résidence de plusieurs millions et de jouer des tournois de poker", a indiqué le procureur des USA Breon Peace dans le communiqué de presse de la justice.

Le vainqueur WSOP, en 2012, opérait de Long Island et de Floride selon la justice. C'est dans cet Etat qu'il a été arrêté et sera présenté à la justice, à Miami devant une cour fédérale.

Cory Zeidman Indictment
Inculpation pour Cory Zeidman

Dans un document de 13 pages, la justice américaine explique que Zeidman a tenu un rôle majeur dans L'organisation Poenix, de janvier 2004 à mars 2020. Lui et ses complices ont "placé des publicités radiophoniques à travers tout le territoire qui mettaient en valeur une approche sophistiquée pour obtenir des informations sportives et promettaient des mises rentables comme des investissements et pas du gamble à haut-risque".

Ces publicités renvoyaient vers un numéro téléphonique. Quand les victimes appelaient, elles étaient ensuite dirigés vers matchs truqués dont la bande Phoenix connaitrait le résultat à l'avance.

Zeidman est inculpé car il a faussement indiqué à ses clients qu'il avait "des informations de l'intérieur" et qu'il n'y "avait aucun risque associé aux paris passés". En échange de ces informations ("fantaisistes ou obtenues après des recherches sur Internet", selon les procureurs) Zeidman et ses complices auraient collecté plus de 25 millions de dollars en 16 années.

Zeidman a utilisé de nombreux alias durant ces années. Richard Barnes, Walter Barr, Mr. Carlyle, Ray Palmer, Rick Cash, Elliot Stern, Gordon Howard, David Coates, Simon Coates, Paul Knox, Mark Lewis, Joel Orenstein et même Steve Nash, le joueur de poker a fait preuve d'inventivité et d'un certain goût pour des patronymes inspirés de joueurs professionnels.

Le joueur de 61 ans est aussi accusé de "conspiration en vue de commettre des fraudes bancaires et des faux [...] et des infractions afin de blanchir de l'argent".

Spécialiste de Stud et vainqueur WSOP

Zeidman est présent sur le circuit poker américain depuis la fin du 20e sicèle. EN 1997 il terminait déjà 8e d'un Seven Card Stud des WSOP pour 8 481$.

En mai 2004, quelques mois après la mise en place de la fraude aux paris sportifs selon la justice, Zeidman a de nouveau atteint la finale d'un Stud WSOP, sa 5e place sur le Championship à 5000$ lui rapportant 44 000$.

Cory Zeidman
Cory Zeidman

La consécration est arrivée sur l'Event #4 Stud à 1500$ de 2021. Zeidman a empoché près de 202 000$ pour son plus beau succès.

Zeidman a cumulé près de 700 000$ de gains sur le circuit et était encore présent aux WSOP 2021. Il a par exemple disputé l'Event #34 sans parvenir à atteindre l'argent. Sa dernière place payée remontait au mois d'avril avec une 12e place bonne pour 960$ sur un tournoi annexe du WPT Seminole Hard Rock Poker Showdown...

Le prochain ITM ne devrait pas être pour tout de suite.

Partagez moi
  • Cory Zeidman au centre d'un réseau de "conseils en paris sportifs"...

Name Surname
Connor Richards

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Blanchement et casino underground... Gal Yifrach risque 25 ans de prison Blanchement et casino underground... Gal Yifrach risque 25 ans de prison