Amit Makhija : Hero call aux WSOP (5.000$ no-limit hold’em)

Amit Makhija : Hero call aux WSOP (5.000$ no-limit hold’em) 0001

Amit Makhija a participé à l'event#16, le 5.000 no-limit hold’em qui a débuté mardi 9 juin. A la pause dîner, Amit Makhija possédait l'un des plus gros tapis du tournoi grâce en partie à un "hero call". Au moment, de la pause, il répond aux questions de PokerNews.

Une main d'apparence ordinaire

Pokernews: Quel a été votre parcours dans le tournoi à ce moment ?
Amit Makhija: Je joue un style plutôt tight jusqu'à ce moment du tournoi. Je viens de gagner un coin flip et mon stack est de 26.000 au départ de la main. J'ai joué serré, mais tous les pots que j'ai joué m'ont semblé être de gros pots.

PN: Racontez nous de la main en question.
A.M.:Mon adversaire dans cette main n'a pas ouvert souvent la mise, il a joué plutôt serré, mais quand il ouvre, il peut avoir une quantité de connecteurs assortis. Plusieurs fois il a tenté de voler des pots de façon qui m'a parue évidente compte tenu de la dynamique de la table. J'ai aussi repéré un tell chez lui quand il a montré plusieurs mains médiocres dans les coups précédents. Il joue serré, mais est capable d'être "spewy" (miser sans réelle chance de gagner). Aussi, j'en ai déduit qu'il était incapable de "value-bet thin" (miser une main faible dans le but d'être payé par une main encore plus faible).
Il raise à 900 alors que les blinds sont à 150-300. Je suis en position avec une paire de Trois servie. Le flop est {k-} {6-} {2-}. Hésitant, il mise alors 1500,semblant très nerveux, ses jetons s'entrechoquent. Je décide voir ce qu'il a et je suis.

PN: Si vous le voyez sur une main faible, pourquoi ne pas relancer pour protéger votre main très vulnérable ?
A.M.:Je crois qu'un raise est une très bonne option sur le flop et j'y ai pensé, mais contre cet adversaire, il m'a semblé plus avisé de suivre. J'ai pensé qu'il n'avait rien et qu'en suivant, je pourrais l'inciter à bluffer encore une fois. Contre quelqu'un capable de value-bet thin en misant plusieurs streets, j'aurais probablement relancé dès le flop. Contre ce type de joueur, je suis soit face à une bonne main, soit face à absolument rien. Il a checké ses paires intermédiaires précédemment, alors il m'a paru plus rentable de seulement suivre. Je paye cette street et je réévalue ma main sur la street suivante.

Se fier à ses reads pour réévaluer sur la turn

A.M.: Le turn est un Valet, apportant un tirage couleur backdoor avec deux Coeurs maintenant sur le board. Il peut avoir un tirage couleur bien sûr, mais je me suis fié à mon read, j'ai suivi. Je pensais qu'il pouvait tout à fait miser une main comme As-Roi ou Roi-Dame de cette façon, mais alors, il checkerait river pour m'inciter à bluffer si une carte insignifiante est tirée.

Sur la turn, je n'ai pas vraiment pensé à relancer car je ne crois pas lui faire jeter une main qu'il aurait misé pour valoriser. Si je devais relancer cette main, c'était sur le flop. Cela coûte trop cher de la faire à présent sur la turn. C'eût été maladroit avec des stacks de cette taille.

La river est une brique totale, un {5-}. Il met alors all-in pour 15.000, ce qui représente quasiment la totalité de mon tapis. C'est assurément un bet plus gros que la taille du pot et il avait l'air vraiment mal à l'aise. Mon read sur le flop m'indiquait qu'il était faible et je ne pouvais vraiment pas imaginer une main qu'il mise de la sorte pour rentabiliser, à moins d'un set sur la river mais je crois pas qu'il puisse jouer une petit paire de la sorte. Je me suis simplement dit que le plus probable était un tirage.

J'ai pris un long moment de réflexion et j'ai commencé à lui parler un peu, ce qui l'a mis encore plus mal à l'aise. Je ne fais pas de "hero call" (suivre en ne pouvant gagner que contre un bluff ou une main très faible) habituellement, mais tout me disait de suivre. J'étais presque certain qu'il n'avait rien mais j'avais tout de même peur qu'il ait tenté un bluff avec une main plus forte que la mienne. J'ai fini par suivre. Il m'a dit : "nice call" montrant {9-Hearts} {8-Hearts}.

PN: Ainsi, parce que cet adversaire était incapable de miser de la sorte pour rentabiliser la plupart de ses mains, cela a justifié un call ?
A.M.:Exactement. Si c'était un bon joueur, comme un joueur de cash game qui équilibre ses ranges et peut reconnaître l'extrême faiblesse de ma range dans cette situation, qui peut également faire de gros value-bets avec top paire ou même avec la seconde paire, alors j'aurais concédé un fold.
Contre ce joueur en particulier qui ne sait pas value-bet thin, sa range est super polarisée, ou très forte ou très faible. Ceci, en plus de mon read sur comportement, a conduit à ce que je suive son all-in.

Makhija s'entretient également avec l'équipe vidéo de PokerNews qui le soumet au fameux "Calling the Clock".

Package WSOP Pokerstars

Vous voulez vous mesurer aux meilleurs joueurs mondiaux ? Partez pour les World Series Of Poker de Las Vegas. Dimanche 20 juin à 22h30 sur PokerStars un mega-satellite met en jeu 200 packages de 12.000$ pour le Main Event des WSOP 2010 à Las Vegas. Le buy-in sera de 370$, de nombreux satellites ont lieu à tous niveaux de buy-ins.

Name Surname
Kristy Arnett

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus