Super High Roller Bowl Online

Poker : Réduire ses frais annexes avec les tips d'Ari Engel

Ari Engel

La saison 2019 - 2020 des World Series Of Poker Circuit a repris. De la Caroline du Nord au Connecticut en passant par Rio de Janeiro, Amsterdam, les Caraïbes, l'Uruguay ou l'Australie... les étapes vont s'enchaîner et ceux qui vont jouer plusieurs stops pourraient bien bénéficier des conseils d'un spécialiste des voyages poker pour limiter leurs frais.

Avec près de 7 millions de dollars de gains en live, 9 bagues WSOPC, un Main Event Aussie Millions (en 2016 pour plus d'un million de dollars) et le graal d'un bracelet WSOP capté cet été (sur l'Event #48 2500$ No Limit), Ari Engel ne s'arrête jamais de jouer ni de parcourir le monde.

Venu du online, le joueur canadien de 35 ans a partagé sa vision du 'trip' poker permanent avec PokerNews et propose quelques précieux conseils.

PokerNews: Vous voyagez beaucoup toute l'année, d'un festival à un autre tout autour de la planète... vous avez un camp de base quelque part ?

Ari Engel: Pas vraiment. Non. Je me considère comme un habitant de la planète. Je suis un nomade et je voyage constamment. Je ne reste jamais plus de quelques semaines dans un seul endroit, parfois ce ne sont que quelques jours. Je suis toujours dans le mouvement.

Quel conseil de base donneriez-vous à un joueur novice sur le circuit pour limiter les dépenses?

La plupart des joueurs s'y prennent au dernier moment. Avec ce comportement, le coût des billets d'avion augmente significativement.

Je regarde les programmes des festivals, les WSOP C sont publiés très longtemps à l'avance par exemple. J'achète mes tickets le plus tôt possible, c'est vraiment la clé pour réduire le coût des voyages. Bien sûr parfois je dois payer un supplément pour modifier quand je veux partir plus tôt que prévu mais cela vaut le coup.

De nombreux hôtels et agences de location de voitures permettent d'annuler au moins 24 heures avant sans supplément, n'hésitez pas à réserver avec une bonne offre quitte à annuler ensuite sans pénalité.

Je vais dire qu'il faut s'organiser. Typiquement je mets en place des alarmes sur mon téléphone pour mes futures réservations et annulations...

Economiser et gérer ses dépenses, est-ce la clé pour survivre dans le poker de tournoi ?

Absolument. Beaucoup de joueurs n'ont pas cette vision. Disons que vous avez fait une année à 400 000$ sur le circuit et que vous avez cumulé 500 000 de gains. Vous avez fait un profit de 100 000$ aux tables de poker... de nombreux joueurs vont tenter de faire 550 000$ de gains l'année d'après pour augmenter leur bénéfice.

De mon côté, je pense qu'il est beaucoup plus facile de gérer son budget et de faire attention. A la fin de la journée, les chiffres sont les chiffres, ils incluent vos dépenses. C'est vraiment un domaine où de nombreux joueurs peuvent travailler.

Il y a pas mal de moyens pour limiter vos dépenses de voyages. Pour certains cela voudra dire rester dans un hôtel loin du casino (pour éviter les jeux de table) ou partager un appartement avec d'autres joueurs pour ne pas rester seul. Pour d'autres cela voudra dire aller en voiture à plusieurs sur un événement plutôt que de prendre l'avion.

Quel est votre pêché mignon du côté des dépenses liées au poker?

Tout d'abord je veux dire que même si je cherche à économiser de l'argent, j'utilise une seule règle, celle de la bonne 'value'. Je cherche la bonne affaire, pas forcément le moindre coût. J'essaye d'éviter les compagnies aériennes lowcost d'autres s'en contenteront sur des distances courtes ou des vols directs.

Quand je voyage à l'international, je privilégie le confort. Les voyages peuvent être longs et il y a le facteur fatigue/récupération à prendre en compte. Souvent j'utilise mes miles à cette occasion, je les économise le reste du temps mais là je vais souvent prendre le siège en business ou en première. En achetant directement c'est 4 à 5 fois le prix du billet économique, mais en l'achetant avec les miles cela revient juste deux fois plus cher... donc j'ai tendance à faire la totalité des longs vols en utilisant mes miles.

Les joueurs ont une dépense de plus à gérer... le format re-entry s'est largement développé sur le circuit... Quel serait votre conseil vis à vis de cela pour les joueurs amateurs ?

Avant d'aborder directement le sujet, j'ai envie de dire que les joueurs devraient se concentrer sur leur gestion de bankroll. Pour être honnête, de nombreux participants ne devraient même pas se lancer dans le tournoi par rapport à leur bankroll. Même si le tournoi paraît peu cher comme un 300-400€, de nombreux joueurs n'ont pas le capital pour jouer ce tournoi sereinement.

Mais disons que vous avez décidé de faire un tournoi dans la limite de votre bankroll, un re-entry ne devrait pas vous affecter. Vous avez déjà fait le déplacement et vous avez probablement une chambre d'hôtel réservée... il n'y aura pas d'autre coût supplémentaire que celui du re-entry. Tant que votre état d'esprit est correct, je conseille de penser à re-entry si votre bankroll est suffisante.

De manière plus réaliste, les joueurs perdent en lucidité après une élimination, et cela se dégrade encore à la 2e ou 3e tentative. De mon côté, s'il y a plusieurs journées de départ, je vais plutôt attendre le lendemain pour re-entry si c'est possible...

Merci et good luck sur le circuit.

De rien, Bernard, on se croise bientôt

Partagez moi
  • Réduire ses dépenses en voyageant sur le circuit, une clé pour survivre selon un spécialiste...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Consécration WSOP pour Ari Engel (427.399$) Consécration WSOP pour Ari Engel (427.399$)