Dead money : une autre bonne raison de miser au poker

Dead money : une autre bonne raison de miser au poker 0001

Au poker, il existe plusieurs raisons pour lesquelles il convient de miser : pour valoriser ou pour bluffer. Une autre raison qui justifie de miser, plus complexe et souvent moins connue, est pour remporter immédiatement l'argent déjà dans le pot : la "dead money".

Deux raisons de miser : Value bet et bluff

Le value bet et le bluff sont très largement abordés par la littérature du poker. Rappelons brièvement de quoi il s'agit.

Le value bet : miser pour valoriser la meilleure main
Le "value bet", ou en français la mise de valorisation repose sur un principe simple : miser avec la meilleure main dans le but d'être payé par une main moins forte. Evidemment, il y a certaines situation où cela est relativement facile. Avec {3-Hearts}{4-Hearts} sur le flop {a-Spades}{2-Hearts}{5-Diamonds} il est probable que vous arriviez à miser et à être payé par un joueur avec un As. Si votre adversaire a touché une double paire ou un brelan, il y a de fortes chances que vous réussissiez à être vous retrouvez all-in sur ce flop. En revanche, si vous {a-Hearts}{5-Clubs} sur le board {3-Hearts}{5-Hearts}{k-Hearts}{10-Hearts}, il est peu probable que vous parveniez à valoriser sur plusieurs streets.

Le bluff : miser pour gagner avec la moins bonne main
Bluffer, c'est miser pour faire coucher des mains plus fortes que la nôtre. Par exemple, vous relancez {6-Hearts}{5-Spades} préflop et le flop sort : {k-Spades}{7-Diamonds}{2-Clubs}. Vous n'avez aucune chance de gagner à l'abattage. Souvent une mise suffira à prendre le pot en faisant passer votre adversaire, même s'il a une meilleure main que la vôtre, comme une petite paire ou une hauteur As.

Miser pour prendre la dead money

La troisième bonne raison de miser est de gagner la dead money. Parmi les multiples définitions que l'on peut trouver pour le terme "dead money", celle qui nous intéresse ici tient en peu de mots : "la dead money, c'est l'argent déjà dans le pot". Lorsque l'on mise pour prendre la dead money, on ne cherche pas à savoir si de meilleures mains vont passer ou si de moins bonnes vont payer. Simplement, miser est une meilleure option que checker.

On relance préflop au bouton avec {k-Hearts}{q-Clubs}, le joueur dans les blinds a {j-Spades}{10-Diamonds}. Le flop est {a-Diamonds}{3-Spades}{2-Clubs}, l'adversaire check. Ici, miser n'est pas valoriser (on ne sera quasiment jamais payé par moins bien qu'une hauteur Roi), ce n'est pas non plus un bluff (on fera difficilement passer un As ou une pocket paire). L'unique but de miser ici est de prendre l'argent déjà dans le pot immédiatement. L'on pourrait choisir de checker mais cela revient à laisser une carte gratuite à JT qui a 6 outs pour s'améliorer (23% d'équité dans le pot). En misant, on force l'adversaire à passer et il perd cette équité dans le pot. L'exception est si l'adversaire a tendance à bluffer suffisamment souvent pour que payer avec hauteur Roi la street suivante (ou les streets suivantes) soit profitable.

Voici un autre exemple. Un joueur relance depuis le bouton et nous sur-relançons avec avec {j-Hearts}{j-Diamonds} depuis les blinds. Le flop est {a-Hearts}{k-Spades}{2-Diamonds}. Il est probable que nous ayons encore la meilleure main ici, pourtant miser n'est pas un value bet : aucune moins bonne main que la nôtre ne payera une mise. Pourtant, checker, c'est laisser à l'opposant une bonne opportunité de bluffer, nous faisant perdre toute équité dans le pot. Miser est donc une meilleure option que checker.

Freeroll privé 2500€ Pokerstars France

Dead money : une autre bonne raison de miser au poker 101

Tous les premiers dimanches du mois, un tournoi de poker gratuit à 2500€ de prix vous est proposé pour 25 points joueurs si vous téléchargez Pokerstars.fr sur Pokernews. Ce freeroll est un tournoi privé réservé aux joueurs Pokernews en France.

Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus