Tournois Live 1

C-bet, valuebet, donkbet : Miser au poker, c'est loin d'être "bet"

Poker Chips

Si l'on envisage le poker sur le long terme, tout le monde finit par recevoir les mêmes cartes dans les mêmes situations. Ce qui fait réellement la différence entre joueurs gagnants et perdants, c'est la manière de miser : le fait de rentabiliser ses bonnes mains en valorisant, mais aussi les mauvaises en bluffant. Il est pour cela utile de différencier les types de mises et les situations où elles sont faites dans la mesure où les joueurs ont tendance à reproduire les mêmes séquences de mise.

Le value bet : miser pour valoriser

Le "value bet", ou en français la mise de valorisation repose sur un principe simple : miser avec la meilleure main dans le but d'être payé par une main moins forte. Cela arrive dans les situations où l'on a probablement la meilleure main et que l'on pense gagner le pot au "showdown" (à l'abattage, c'est-à-dire le moment où l'on retourne les cartes pour voir qui a la meilleure main). Un valuebet, peut-être fait avec les nuts ou avec une main marginale, on parle alors de "valuebet thin".

Le Bluff : miser est la seule chance de gagner

Le bluff est exactement l'inverse du value bet. On bluffe lorsque l'on mise avec la moins bonne main pour en faire passer de meilleures. Ainsi, bluffer suppose que l'on ait quasiment aucune chance de gagner à l'abattage et que notre main n'est aucune showdown value. Dans certaines circonstances, il est profitable de transformer une main faite en bluff alors même que celle-ci a de la showdown value.

Le semi-bluff et la fold equity

Entre le value bet et le pur bluff, il y a ce que l'on appelle le semi-bluff. Le semi-bluff est une mise effectuée dans les situations où notre main n'a pas assez de showdown value pour que miser soit profitable. En même temps, un bluff pur aurait trop peu de chances de réussir pour que bluffer soit rentable. Toutefois, l'addition des deux rend le fait de miser profitable.

Continuation bet, donkbet, blockbet, suckbet, overbet, etc

Le valuebet, le bluff ou le semi-bluff sont une façon d'envisager le fait de miser en fonction de la valeur que l'on peut tirer sa main. On peut aussi distinguer différents types de mises qui peuvent aussi bien être faites pour valoriser que pour bluffer.

Le "continuation bet", ou 'C-bet" est sans doute le type de mise le plus connu. Il s'agit des spots où le joueur qui a fait la dernière relance préflop, mise sur le flop, que celui-ci ait amélioré sa main ou non. Certains joueurs font trop de c-bet, d'autres n'en font pas assez. On trouve aussi beaucoup de joueurs qui font des continuation bets à la bonne fréquence, mais sans s'ajuster à la texture du flop.

Un "donkbet" est un mise effectuée par un joueur, alors qu'un autre joueur avait pris l'initiative de miser sur le tour d'enchère précédent. Le plus souvent, ce type de mise arrive sur flop. Un joueur relance au bouton, le joueur de big blind suit. Au lieu de checker et de laisser miser le relanceur initial, le joueur de big blind mise en premier.

Un "blockbet" est une mise qui sert à bloquer l'action. Si un joueur au bouton relance préflop, mise le flop, mise la turn, vous pouvez décider de miser en premier sur la river pour voir le showdown au prix que vous décidez.

Le "suckbet" est une mise d'un montant relativement faible par rapport à la taille du pot. Par exemple, sur un board avec quatre cartes de la même couleur, vous pouvez faire un suckbet d'un tiers du pot. S'il s'agit d'un bluff, cela minimise les risques, s'il s'agit d'un value bet, cela augmente vos chances d'être payé alors que votre adversaire n'aurait peut-être payé une mise du pot.

"L'overbet" désigne une mise d'un montant bien plus important que la taille du pot. En général, on entend dire que ce type de mise signifie "nuts ou air". Cela signifie, que le joueur qui fait un overbet a soit les nuts (la meilleure main possible) soit un bluff pur.

Equilibrer ses hand ranges

Quel que le soit le type de mise ou la situation où on décide de miser, il est essentiel d'équilibrer son "hand range", à savoir l'éventail de mains avec lesquelles vous décidez de miser ou non dans une situation donnée. Si vous effectuez toujours le même type de mise dans le type de situation avec le même type de main, vous serez très prévisibles. Il faut savoir équilibrer les valuebets et les bluffs pour maximiser ses gains.

Dans certaines situations, le simple fait de choisir de miser indique que l'on joue une hand range polarisée (constituée de mains très fortes ou très faibles). A l'inverse, il convient parfois de "merger sa range", c'est-à-dire de miser avec des mains moyennes.

Télécharger EuroSport Poker

Télécharger Eurosport poker.fr et recevez 10 tickets de tournois pour tenter de prendre votre part des 1.000€ offert chaque semaine, un bonus de 500€ débloqué par tranche de 50€ pour financer votre participation aux Grand Series Of Poker.

Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus