Poker et santé (II) : mes stratégies pour rester en forme

Poker et santé (II) : mes stratégies pour rester en forme 0001

Nous sommes ravis d'accueillir sur nos pages Barry Carter, contributeur régulier du magazine du World Poker Tour (WPT) et joueur de poker régulier en Angleterre. Toutes les semaines, Barry approfondira le rapport existant entre le poker et la santé des joueurs. Voici sa seconde contribution :

Que ce soit dans un casino ou bien installé devant votre PC, le poker présente les mêmes caractéristiques qu'un travail de bureau. En fait, c'est bien pire, vous ne vous levez pas pour aller à la photocopieuse lorsque vous jouez au poker et la plupart des bureaux n'autorisent ni de fumer ni de boire de l'alcool sur le lieu de travail.

Avant comme je l'ai écrit, j'étais en forme. Ce n'était pas tellement grâce à ce que je mangeais mais à la quantité de sport que je pratiquais. Désormais, je suis assis 40 à 50 heures par semaine avec à peine plus d'exercice que du grignottage de chips ou du cliquage sur la souris. Je ne pense pas qu'il faille l'entraîneur personnel de Madonna pour deviner d'où mon surpoids provient !

Et je ne pense pas être le seul à qui cela arrive. J'étais au tournoi du « Sheffield Winter Festival » au début du mois en angleterre. Dans une toute petite salle de jeu où se trouvaient 11 joueurs à une table plus le croupier, j'étais entouré par quelques uns des plus gros professionnels que je n'avais jamais vus. Aucune chance que je puisse me lever pour aller aux toilettes lors des trois premiers niveaux de blinds. Et à un moment donné, un homme énorme a été éliminé du tournoi « freezeout ». Il n'a pas pu quitter la salle car trois autres personnes corpulentes le tenaient en sandwich sur son siège ! En fait il a dû rester encore dix minutes en attendant que quelqu'un d'autre se fasse sortir pour qu'il ait assez d'espace pour tenter de partir.

Le problème du surpoids est en fait remarquablement simple. Cela provient d'un marketing intelligent sur l'emballage de la nourriture, du prix des livres de régime et de l'inconséquence de ceux-là même qui ont des problèmes de poids qui le rende compliqué. Une calorie est une unité d'énergie, votre corps reçoit des calories de la nourriture, si vous utilisez plus de calories que ce que vous mangez, vous perdez du poids, si vous mangez plus de calories que ce que vous dépensez, vous prenez du poids ; c'est aussi simple que cela. Lorsque j'ai commencé à jouer au poker, mon régime n'a pas drastiquement changé, j'ai simplement brûlé beaucoup moins de calories à cause des longs moments que je passais assis.

Il existe divers moyens de travailler sur vos besoins caloriques, mais celui dont je me souviens du temps où j'étais un fanatique de fitness revient à un calcul qu'il est facile de mémoriser. Au fond, si vous multipliez votre poids en kilos par 22, vous avez le nombre de calories dont vous avez besoin quotidiennement pour maintenir votre poids actuel. Il y a plus complexe et plus précis pour l'obtenir mais come guide général pour le décompte de calories, ce n'est pas si mal.

Poids (Kilos) X 22 = Nombre de calories nécessaires pour maintenir le poids actuel

Avec mon poids de départ de 100kg, j'ai donc besoin de 2200 calories par jour pour maintenir mon poids actuel. 2200 calories, cela correspond grossièrement à ce que mon corps brûlera naturellement par jour. Ainsi, si je mange moins de calories, ou si je brûle plus de calories par le sport, je perdrai du poids. Vous aurez besoin d'un déficit de 3500 calories pour perdre 500g de gras, donc brûler ou réduire votre apport de 500 calories par jour le fera.

Alors qu'ai-je fait pour être sûr de rester en dessous de mon quota de calories ?

Des exercices réguliers bien sûr. Je suis allé à la gym 3 ou 4 fois par semaine en plus de 30 minutes de marche quotidienne. J'ai essentiellement fait de la boxe car je trouve cela très amusant (imaginez simplement que le punching ball est le gars qui a suivi votre brelan et fait sa couleur). Vous n'avez pas besoin de courir des marathons ni de soulever des poids de 150kg pour garder votre poids bas. N'importe quelle activité énergique régulière est bénéfique. Vous n'avez pas besoin de faire trop de sport, si vous êtes prêts à limiter la quantité de nourriture, vous pouvez faire un minimum de sport.

Pour vous donner une idée de l'impact d'une activité:

- Une bonne session de gym permet de brûler entre 400 et 800 calories, en fonction de l'intensité.

- Marcher d'un pas alerte peut brûler jusqu'à 300 calories par heure.

- Danser pendant une heure peut brûler environ 300 calories

- Jouer au poker brûlera 90 calories par heure.

J'ai aussi essayé une autre stratégie (sans succès) il y a deux ans : une performance au poker combinée à un régime sportif. En fait, avec un ami nous avons imaginé un système où, lorsque nous faisions certaines erreurs élémentaires au poker qui nous coûtaient de l'argent, nous nous punissions avec du sport ! La logique : soit nous perdions du poids soit nous gagnions de l'argent pendant une session donc quelque soit l'issue, elle était bonne et cela s'est passé à peu près comme suit :

- Perdre un droit d'entrée = 50 pompes

- Perdre plus de la moitié de votre tapis en cherchant un tirage = 25 pompes

- Sous-jouer une main et permettre à votre adversaire d'avoir son tirage = 50 pompes

- Partir avec un As faible = 100 pompes

Et ainsi de suite. Une très bonne idée en théorie, même si cela devenait difficile de rester concentré quand j'étais tout énervé et transpirant, et parfois, je ne le faisais tout simplement pas car j'étais trop impliqué dans une partie. C'est aussi très ridicule de le faire dans un casino (sauf si vous vous appelez Phil Laak) et vous vous feriez certainement virer !

Aujourd'hui, j'adopte une logique similaire, mais en allant à la salle de gym le lendemain. En fait à chaque fois que je perds un droit d'entrée dans en « cash game » ou que je permets à quelqu'un de descendre mes As, j'ajouterai peut être 10 minutes sur le tapis de marche ou 3 séries de pompes au régime sportif du lendemain.

Jusqu'ici tout se passe bien. Je pèse maintenant 91kg ce qui correspond à une perte de 1,5kg et une personne en général ne devrait pas avoir pour objectif de perdre plus de 1kg par semaine, même si la plupart ont tendance à perdre un peu plus lors de la première semaine à cause du dramatique changement de vie. Je me sens très bien et mes efforts sont finalement stimulants et appréciables (probablement grâce à mon nouvel engouement pour cette expérience).

Ca va être très difficile d'évaluer comment cela affecte ma capacité de jeu actuelle au poker. Avec la chance qui est un facteur si important au poker, il serait faux de déclarer fermement que j'ai gagné XXX la nuit dernière parce que je m'entraîne. La seule façon de savoir comment mon régime affecte mon jeu à court terme est basée sur mes sensations pendant le jeu. Je suis objectivement très critique sur mon propre jeu et j'ai confiance en moi sur ce point. En ce moment je sens que je joue bien, même si cela est pour beaucoup dû au fait que je suis conscient de me contrôler plus qu'avant.

Sur le long terme, j'espère que les résultats parleront d'eux-mêmes et qu'il y aura une corrélation directe entre gagner au poker et perdre du poids qui culminera avec l'image de moi en train de faire des sauts entre les mains à la table finale des WSOP.

La prochaine fois, je vous parlerai de l'entraînement plus en détails et de sa relation avec la performance mentale.

NDR : Gardez votre bankroll en forme avec 50$ offerts sur Titan Poker lors de votre inscription

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?