WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Les régles de Poker : recommandations pour apprendre à mieux jouer (1)

Les régles de Poker : recommandations pour apprendre à mieux jouer (1) 0001

Si vous en êtes à vos débuts au poker, nous vous recommandons dans un premier temps de lire notre première section concernant les règles du poker.

Si vous pratiquez, et quel que soit votre niveau, nous vous invitons à suivre les conseils suivants extraits d'un recueil rédigé par Antonio Esfandiari. Esfandieri fut le premier joueur de poker à réussire à gagner un tournoi de plus d'un million de dollars avant son vingt cinquième anniversaire.

1) Bad beat : soyez Positif

Il n'est pas nécessaire de raconter les coups durs qui vous sont arrivés en table. Ils font partie du jeu. Et personne n'aime trop les entendre en général. Les « bad beats » font partie intégrante du jeu.

Les bons joueurs subissent généralement plus de bad beats que les mauvais. La raison est simple : les joueurs de plus faibles niveaux n'ont pas conscience que, sur certaines mains, ils sont loin d'être favoris, alors que l'inverse arrive rarement chez un bon joueur. Les néophytites sont donc souvent en position très désavantagée sans le savoir, ce qui crée parfois des situations épiques lorsqu'ils touchent leur carte miracle.

Vous ne devez pas vous attacher à un coup ponctuel, même s'il est très dur. Vos comptes se font sur la durée. Apprenez à maîtriser ce genre de situation, vous en sortirez grandi.

2) Il y a toujours un gagnant et un perdant

Ne soyez pas effrayé par la perte, elle vous aidera à gagner. Si vous êtes prêt à l'accepter, vous serez formaté pour gagner. Si vous approchez un tournoi ou une grosse partie de cash games avec la peur de perdre, il vaut mieux éviter de vous y risquer. La peur se lit sur les visages et fait prendre des décisions contraires à la logique.

Vous vous contenterez de tenir une relance alors qu'il faudrait surenchérir. Vous passerez certaines mains, alors qu'il faudrait payer. Les très bons joueurs peuvent profiter à leur avantage de vos hésitations. Soyez angoissé et mal à l'aise à une table et les requins vous attaqueront.

3) Ne pensez pas argent à une table

L'argent que vous destinez à une table de poker doit être considéré comme un outil que vous utiliserez, mais vous devez en oubliez la valeur dés qu'il est transformé en jetons. Doyle Brunson a d'ailleurs résumé avec humour la situation : "lorsque tu es impliqué dans un gros pot, ne pense pas : j'ai misé le montant d'une Cadillac". Même si vous êtes un joueur occasionnel, du moment que vous pensez au steak que vous pourriez acheter avec le montant de jetons que vous avez engagé, considérez que vous n'êtes pas au bon endroit.

4) Ne vous préoccupez pas trop de ce que les gens pensent de votre jeu.

Si vous prenez en compte les considérations, ou du moins ce que pensent les gens de votre jeu, vous resterez prisonnier de votre image. Quelquefois, vous prendrez les mauvaises décisions, mais cela ne doit pas altérer votre vision du jeu. Prenez donc ces décisions sans la crainte de l'éventuelle image que vous dégagerez. Mieux vaut quelquefois perdre un coup avec assurance que le gagner avec grande hésitation. L'essentiel étant que les joueurs pensent que vous avez un bon mental à tout épreuve. L'adversité dont vous ferez preuve pourrait faire reculer ceux qui pensent vous abattre avec facilité.

5) Le meilleur moyen de gagner de l'argent est de jeter votre main quand il le faut.

Maximiser vos profits et minimiser vos pertes telles est la devise. Essayer de profiter des avantages qui vous sont donnés plutôt que de forcer vos mains. La position, les mauvais joueurs, les cartes que vous possédez sont autant d'avantages que vous devez maximiser. Le poker est un jeu d'adresse et jouer de vos avantages fera partie de la subtilité, voir de l'agilité, dont vous userez tout au long de vos cycles. Comme nous l'avons déjà précisé, il vous faudra retenir le long terme pour évaluer vos résultats.

6) Observez et apprenez

Vous vous apercevrez qu'il est quelquefois plus utile d'observer les mains où vous n'êtes pas impliqué plutôt que celles que vous jouez. Fort de ces observations sur vos adversaires vous ne serez que plus fort lorsque vous aborderez un coup avec ses derniers. N'hésitez pas à analyser les différentes attitudes de vos adversaires suivant la configuration et les combinaisons en présence. La logique dont fait preuve un jouer pourrait vous être indispensable lorsque vous serez contraint de l'affronter.

7) La position : la base essentielle du Poker

Le Texas Hold'em est essentiellement un jeu de position. Si vous devez agir après votre opposant, vous aurez toujours un avantage certain. Il vous donnera une indication sur sa main avant que vous n'ayez à dévoiler la votre. Ainsi, si vous possédez une bonne lecture de jeu, il vous sera facile de déceler la faiblesse chez votre adversaire et prendre le dessus sur lui.

Après de bonnes cartes en main, la position reste le plus gros avantage dont vous pourrez tirer profit quand vous jouez au poker

8) Pratiquez encore et toujours, mais sans vous abrutir

Si vous voulez devenir un bon joueur de poker, il vous faudra pratiquer inlassablement. Cependant, beaucoup confondent pratique et épuisement. Acquérir des notions et de l'expérience s'avère indispensable, mais s'épuiser aux tables est une très mauvaise chose.

Dés que vous vous sentez fatigué, vous ne devrez pas hésiter à quitter la table. Votre physique en dépend, mais également votre mental. Jouez beaucoup, mais entrecoupez vos sessions pour les rentabiliser. Les marathons amènent souvent des désillusions. Les temps de récupération peuvent être à la fois très lent et surtout laisser des traces.

N'oubliez pas que le poker n'a pas d'âge, ne soyez donc pas pressé d'ajourner pour garder de la constance.

Qualifiez-vous gratuitement pour les tournois EPT de la saison 5 sur PokerStars avec 25$ offerts par PokerNews + 50$ de bonus

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?