Tournois Live 1
BPT Paris 2020

BPT Paris: Pierre Merlin emmène 18 rescapés au Jour 4

mama913 • Niveau 25: 30,000-60,000, 60,000 ante

Avec une quinte in-extremis, Pierre Merlin s'est emparé de la tête du Main Event BPT Paris 2020 alors qu'il ne reste que 18 joueurs en lice à l'aube du Jour 4 de dimanche.

"Content" de sa journée, Pierre a aussi fait Quinte Flush Royale et prétend donc à la cagnotte BPT qui se monte à près de 2000€ !

L'Enchanteur reviendra avec 50 blindes à 15 heures pour une dernière journée retransmise en streaming. Le début de journée s'annonce tendu avec une moyenne à 20 blindes et 5 joueurs au dessus des 30 blindes.

Derrière le patron, on retrouve Kostya Zaks (47bb) qui a animé tout le Jour 3 en livrant un joli duel avec Mickael Erbil (38bb) qui a squatté les hauteurs du classement depuis l'entame du tournoi. Jonathan Fhima (44bb) a lui livré bataille avec Ugo Faggioli (41bb)... ce joli monde se départagera dimanche alors que les survivants ont assuré un gain de 2 830€.

Finaliste WPT, David Zenou a terminé en flèches pour empaqueter 28 blindes et la 6e place du général. L'ancien reg' de Clichy Ahmed Douchard (22bb) et Steve Berdah auront plus que la moyenne à la reprise et viseront la finale d'un tournoi où sont encore quelques figures du poker hexagonal et parisien comme Idir Haiche (16bb), Seb Buonomo (14bb), David Lascar (16bb), la dernière femme en lice Florence Allera (13bb) ou encore l'inamovible Rony Halimi (10bb).

Avec des tapis très resserrés, le BPT est loin d'avoir livré son verdict !

Chips
Chips

Le Jour 3 du BPT Paris à 570€ l'entrée s'est disputé sur un rythme frénétique au Club Barrière, samedi.

100 joueurs sur les 680 au départ revenaient pour tenter d'accéder aux 87 places payées et s'il n'a fallu que quelques minutes pour arriver à deux places de l'argent, il a fallu 90 minutes de plus pour trouver le bubbe-boy.

Philippe Pertuisot, Yehoram Houri, Jean Marc Thomas et Adrien Guyader étaient loin du cercle et n'ont pas atteint le main par main quand Meddi Ferrah a pris la pire place du tournoi, permettant aux 87 survivants d'empocher un min-cash à 1 140€.

Avec une bulle si longue, et l'avancée de la structure, l'hécatombe a ensuite duré plus d'un niveau, les sorties s'enchaînant au 104 avenue des Champs Elysées.

Du beau monde dans l'argent

En danger durant la bulle, Edouard Mignot a été le premier à rendre les armes un peu plus riche. Min-cash aussi pour le vainqueur de la League BPT 2019 Daniel Pauly (85e)et Nicolas Ribeiro (81e).

Le runner-up WSOPE Adriano Torregrossa (75e), le chipleader du Jour 1A Leandro de Andrade (74e), Joel Fjer (68e), Patrick Hanoteau (59e), Michel Leibgorin (58e) ou encore Quentin Lecomte (57e) ont ensuite ajouét une ligne à leur palmarès.

Cédric Seguin (55e), Sandrine Zeitoun (50e), David Pecheur (41e), Remy Biechel (40e), Christophe Bouziane (39e) n'ont pas réussi à atteindre le Jour 4 non plus. Pas plus de réussite pour Alexis Ibarrola (36e), Florent Colin (35e), Jean Montury (30e) ou Franck Kalfon (29e).

La Russe Valerya Shavina (28e), le vainqueur EPT Lucien Cohen (26e) et Alexis Adda (25) ont ensuite raté les trois dernières tables... qu'Alexandre de Zutter (24e) n'a fréquenté qu'un très court instant.

C'est finalement Said Sadallah qui sera le dernier éliminé de la journée, 19e pour un gain de 2 830€. Il n'aura manqué que quelques minutes d'une journée de 8 heures et 7 minutes de poker effectives...