Tournois Live 1
$10,300 High Roller
Jours
123

Steve O'Dwyer de retour au sommet (240.451$)

Chad_Holloway • Niveau 25: 25,000-50,000, 5,000 ante
Steve O'Dwyer

Déjà 4e du Super High Roller à 50000$ du PokerStars Championship Panama et dans l'argent sur le Main Event remporté par Kenneth Smaron, Steve O'Dwyer signe une 3e place place payée lors du festival en remportant le High Roller à 10300$ l'entrée dans la nuit de lundi à mardi.

Chipleader à l'entame du Jour 3 alors que 5 des 110 entrants du tournoi étaient encore en piste, l'Américain de 31 ans n'a pas tremblé pour ajouter un trophée de plus à sa collection. O'Dwyer s'impose pour 240 451$ au Sortis Hotel, Spa & Casino et encaisse la plus grosse partie du prizepool de 1,067,000$. Steve O’Dwyer dépasse désormais les 16,5 millions de dollars de gains en carrière.

Cette 16e victoire en carrière depuis juillet 2011, la première de 2017, devrait permettre au vainqueur de remettre la pression aux joueurs aux sommet du classement Global Poker Index, un ranking dont O'Dwyer a déjà longuement occupé la tête. Vainqueur du PCA $100,000 Super High Roller 2015 pour 1,87 million de dollars deux mois après un succès sur le APPT ACOP Super High Roller de Macau pour 1,81 millions de dollars, O'Dwyer a remporté des succès sur les tournois les plus onéreux de la planète, à Malte, Prague ou en Australie.

Il rejoint Ben Tollerene et Stephen Chidwick au palmarès des tournois high roller de Panama. L'Anglais a dominé 33 entrants sur le Single Day High Roller à 25 500$ pour plus d'un demi million de dollars et dépassé la marque des 7 millions amassés en carrière alors que Ben Tollerene a éliminé tous ses adversaires en finale du tournoi à 50 000$ le buy-in.

La finale

PositionJoueurPaysPrix
1erSteve O’DwyerIreland$240,451*
2eSam GreenwoodCanada$223,149*
3eFrancois BillardCanada$123,780
4eChris HunichenUSA$100,300
5eFelipe RamosBrazil$80,560
6eAnthony ZinnoUSA$62,690
7eDaian SalasArgentina$49,620
8eSam ChartierCanada$37,880

*Deal

Lors du Jour 2, Francois Billard avait fait exploser la bulle et 15 joueurs étaient entrés dans l'argent avant que le jeu ne soit stoppé à 5 left. Jean Ferreira (15e - $18,140), Paul Newey (13e - $19,740), Sergio Aido (12e - $19,740), Andrew Chen (10e - $22,400) et Anthony Zinno (6e - $62,690) ont raté l'ultime explication du Jour 3.

Arrivé avec 9 blindes en finale, Felipe Ramos a eu le bonheur de trouver {k-}{k-}... et la malchance de s'empaler sur les {a-}{a-} de Francois Billard. Le Team Pro PokerStars s'incline donc en 5e position pour 80 560$.

Il faudra 4 heures de jeu de plus pour que l'élimination suivante n'ait lieu. L'Américain Chris Hunichen s'incline au pied du podium pour un gain à 6 chiffres après un gros flip perdu contre Billard. Le Canadien va de nouveau jouer un lancer de pièce avec {a-}{q-} mais la paire de {10-}{10-} du futur vainqueur va tenir.

Francois Billard finit 3e pour 123 780$ et laisse son compatriote Sam Greenwood en head's up avec O'Dwyer. Avec 3,4 des 4,5 millions de jetons en jeu, O'Dwyer voit pourtant rapidement son adversaire se repositionner.

Sam Greenwood (L) and Steve O'Dwyer
Sam Greenwood (L) and Steve O'Dwyer

Greenwood double avec {4-}{4-} contre {a-}{k-} et revient presque à hauteur quand le duo effectue un arrangement financier laissant 8 589$ et le trophée au vainqueur. "Il n'avait que 20 blindes et je suis plutôt confiant sur mon éventail de main pour gambler contre cette hauteur de tapis", a commenté O'Dwyer pas souvent adepte du deal pour des montants de cet ordre.

Le bruit des supporters de la Table Finale du Main Event a semblé précipiter la décision du l'ultime duo de survivants du high-roller. "Une fois qu'il a doublé... il y avait beaucoup de bruit et j'avais vraiment mal à la tête. Comme il n'a pas sauté sur ce coup, je suis heureux de chop le prizepool et de pouvoir quitter la pièce rapidement" a indiqué le vainqueur qui va donc pouvoir payer sa tournée de doliprane...

Greenwood s'est fait prendre en bluff sur la main suivant l'arrangement et ne résistera que quelques donnes supplémentaires avant de s'incliner. O'Dwyer est lui définitivement dans l'optique de reprendre le grind : "Dans les mois qui ont précédé je n'ai pas trop joué au poker mais je suis prêt à faire plus de volume. Je vais jouer presque tout lors des prochains mois", avertit le patron !

Tags: Steve O'Dwyer