Triche sur Internet: Entretien exclusif avec Chris "BluffMagCV" Vaughn et Sorel Mizzi - Partie 2

Triche sur Internet: Entretien exclusif avec Chris "BluffMagCV" Vaughn et Sorel Mizzi... 0001

Dans la première partie de notre entretien avec Sorel Mizzi et Chris Vaughn, nous avons apprit les faits relatant la vente du compte de Vaughn le soir où il a gagné le 1 million garantee sur Full Tilt.

Dans la deuxième partie de l'interview, nous discuterons de la réaction de Full Tilt et de la communauté du poker. De plus, nous parlerons de la victoire de Vaughn lors du Sunday Million de PokerStars, et nous aborderons également l'avenir de Mizzi et Vaughn.

John Caldwell : Alors, parlons maintenant du processus entreprit par Full Tilt pour découvrir l'affaire. Quelle était votre premier contact avec Full Tilt ?

Chris Vaughn: Je suppose que quelqu'un a prit contact avec eux et a demandé une enquête. Je suppose que ce « quelqu'un » a demandé une enquête à la fois pour Full Tilt et PokerStars. Full Tilt a trouvé que j'avais violé les règles, alors mon compte a été suspendu et ma correspondance avec eux commença. Ils m'ont posé des questions, et ont utilisé leurs technologies pour enquêter. Leurs questions étaient plutôt sèches : Que s'est-il passé ?Vous êtes vous déconnecté ? Ce genre de choses…

JC: Pendant ce temps là, votre compte était gelé ?

CV: Exact.

JC: Vous ne pouviez pas retirer l'argent?

CV: Tout à fait.

JC: Et donc l'argent est maintenant sur le compte de Kongsgaard (Kongsgaard a fini second du tournoi)

CV: Oui.

JC: Est-ce que l'on vous a officiellement annoncé que votre compte Full Tilt avait été fermé ?

CV: Oui.

JC: Donc, y a-t-il une quelconque phrase qui spécifie que vous n'êtes pas autorisé à ouvrir un autre compte sur Full Tilt ?

CV: Oui, il y en a une.

JC: Sorel – A votre tour. En tant que joueur professionnel, je suppose que n'être plus autorisé à jouer sur Full Tilt, c'est comme un joueur de Baseball privé d'American League. Comment est ce que cela vous affecte ?

Sorel Mizzi: L'attention qui m'a été donné a été astronomique, que ce soit positivement ou négativement. Si nous devons parler de l'extrême, je dirai que les menaces physiques que j'ai reçu m'ont énormément touché mentalement, même si je ne les crois pas crédibles. Et mon but en 2007 était d'être le « player of the yea »r. J'étais investi et je pensais que j'avais de grande chance de l'être. Dorénavant, mes chances de gagner sont réduites à néant. Je suis limité à n'être qu'un joueur professionnel online. J'ai perdu de bons amis et ma crédibilité.

JC: Qu'avez-vous retenu de cette expérience ?

SM: Je souhaiterai avant tout faire des excuses, parce que ce que j'ai fait est mal. Plus j'y pense et plus je pense que ce que j'ai fait est mal et je voudrai dire à la communauté du poker que je ne le ferai plus jamais

JC: Vous avez parlé de quelque chose d'intéressant. Vous avez dit que certaines personnes avaient réagies positivement et d'autres négativement. Parlez nous un peu des réactions positives ? Je suppose quelles viennent de joueurs online qui pensent que cette histoire n'est pas si problématique que cela.

SM: J'ai reçu de nombreux messages personnels. De nombreuses personnes m'ont dit dans des messages personnels que ce qui m'était arrivé n'était pas un gros problème. Et je crois que cette histoire a prit de trop grande proportions, et pour être honnête je pense que cela suffit. Je veux dire, que le fait que je ne puisse plus jouer online, le fait que j'ai perdu mon compte Full Tilt et tout l'argent qui était dessus m'a déjà assez fait souffrir. Mais le côté positif est que de nombreux joueurs m'ont confirmé leur amitié, qu'ils ont encore confiance en moi, et j'apprécie vraiment ce genre de message. Il y a aussi de nombreuses personnes qui pensent que cela n'est pas si grave, plus je pense à cela, plus je pense que c'est grave.

Le soutien que j'ai reçu de ma famille et de mes amis proches m'a aidé a supporté cette situation. Même dès mon arrivée à Las Vegas, de nombreux joueurs m'ont apporté leur soutien.

JC: Chris, pensez vous que ce soit juste d'être traité différemment juste parce que vous êtes membre du monde des médias ?

CV: Je pense que tous ceux qui jouent un tournoi de poker doivent être sur le même pied d'égalité. Je pense que tout joueur du Sunday Million doit être traité de la même façon qu'un journaliste de poker.

JC: Comment réagissent les personnes qui travaillent pour Bluff Magazine ?

CV: Ils m'ont beaucoup soutenu. Je suis très fier de travailler pour eux.

JC: Et vous Chris, que ressentez vous à l'idée de subir des critiques venant des médias? Comment allez-vous faire ?

CV: Je suis furieux contre moi-même et je souhaite que ces personnes soient également furieuses contre moi. J'espère toujours pouvoir faire quelque chose pour changer la situation, mais je ne peux pas. Je peux seulement m'excuser, je m'excuse auprès de moi-même et du magazine pour lequel je travaille. Vous savez c'est très embarrassant, je me sens embarrassé

JC: Chris, parlons du Sunday Million que vous avez gagné le 28 octobre 2007. Vous avez toujours dit que vous aviez joué sur votre propre ordinateur, et que vous avez joué sans aucune assistance de qui que ce soit. Est-ce vrai ?

CV: Oui.

JC: Ok, et toutes les preuves semblent prouver ce fait. Quelque chose à ajouter sur PokerStars ?

CV: Non, pas du tout.

JC: Et votre compte est toujours ouvert et actif?

CV: Biensûr, j'y joue tout le temps.

JC: Dernière question pour vous deux, commençons par vous Chris. Qui pensez vous être le plus atteint de vous deux ?

CV: Nous avons tous les deux été affectés. Nous avons pris beaucoup de coups. C'est dur à dire. Le meilleur moyen de dire ce que je pense est de dire que je suis désolé de moi-même. Il est très dur de se réveiller avec ce poids sur le dos. Le méritons-nous ? Probablement. Je pense que nous devons nous sentir mal pour tous les joueurs qu'on a battu en trichant. Tout d'un coup ils jouent contre un joueur de classe mondiale.

JC: Un joueur de classe mondiale à votre place ?

CV: Bien sûr, et vous réalisez ensuite ce qu'il s'est passé, vous vous sentez mal pour tous ceux qui ont subi cette triche. Il est difficile de ne pas se sentir mal pour Sorel car il subira encore plus les répercutions de cette histoire. Cela touche tout le monde.

JC: Sorel, même question. Qui pensez vous être le plus affecté par cette histoire ?

SM: Je me sens aussi mal pour moi-même que pour Chris et pour tous les joueurs impliqués dans l'histoire. Pour être parfaitement honnête, je n'ai pas pensé aux joueurs adverses ni aux répercutions financières que cela pouvait avoir sur le tournoi. Les sites de poker ont également souffert, et nous avons souffert. De voir ce montant nous être retiré et de voir la suspension du compte de Chris, ce fût une situation terrible pour tout le monde. Je pense aussi que Chris a autant souffert que les autres joueurs impliqués. J'espère que tout le monde pourra aller de l'avant et oublier cette histoire. J'ai un historique online propre depuis maintenant deux ans et j'espère que les gens me respecteront autant qu'ils me respectaient auparavant, qu'ils me verront encore comme l'ambassadeur du poker parce que c'est cela que je veux être.

JC: Sorel, Lorsque quelqu'un vous voit participer à un tournoi – Que voulez vous qu'il sache de vous ?

SM: Je voudrai qu'il voie le jeune et naïf homme de 21 ans que je suis. Je veux qu'il sache que je fais un travail sur moi-même pour être meilleur et j'essaye. Je veux qu'il sache que j'ai acquit de la maturité grâce à cette histoire et que je ne recommencerai plus.

[Fin de l'Interview]

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?