EN DIRECT
PokerStars Championship Barcelona

Légende du Poker: David Sklansky et les "Sklansky Bucks"

Légende du Poker: David Sklansky et les "Sklansky Bucks" 0001

David Sklansky est l'auteur du fameux ouvrage de référence sur le poker : "The theory of Poker". Longtemps disponible uniquement en anglais, l'essai le plus populaire sur le jeu avec "Super System" est désormais accessible en langue française sous le titre "Poker théorie" (éditions Fantaisium.) Essayiste et mathématicien de renom, parfois incompris, David Sklansky centre son analyse sur le fait de "tirer le meilleur du jeu". Voici son portrait.

David Sklansky : biographie

Premier élément de biographie : après avoir obtenu en 1970 son diplôme à l'université de Pennsylvanie aux Etats Unis, Sklansky retourna à Teaneck dans le New Jersey pour occuper une emploi au sein d'une société de conseil en assurances. Il s'y ennuya ferme semble-t-il. Comme beaucoup d'employés plombés par l'ennui, David avait trouvé une manière à lui d'occuper son temps... en utilisant un calculateur pour établir les probabilités des différents tirages au poker.

Sklansky a toujours aimé les maths. Utiliser son intelligence pour mieux comprendre les jeux de cartes et les paris lui semblait beaucoup plus naturel que d'aller s'entrainer à Las Vegas. Il découvrit que ses talents étaient non seulement d'une grande utilité aux tables de poker mais aussi pour dénicher les différentes faiblesses de certains jeux proposés par les casinos locaux.

"Big 6 Wheel"

Sklansky inventa des probabilités mathématiques dans le domaine des paris sportifs, du black jack ainsi que pour les jeux plus exotiques comme le "Big 6 Wheel". Exploiter ces statistiques est devenu un jeu d'enfant pour lui mais également une source régulière de revenu.

Toutefois, il aura fallu du temps avant que d'autres s'intéressent à ses capacités d'analyses mathématiques. John Luckman, membre du "Gambler's Book Club" à Las Vegas, fut l'un des premiers à lui demander d'écrire un livre sur le "7 Card Stud Hi-Low".

En 1977, David publia pour le premier numéro du magazine international sur les jeux d'argent "Gambling Times" un article intitulé "Getting the best of it" ("Tirez-en le meilleur possible"). L'article est par la suite sorti en 1989 aux éditions "Two Plus Two Publishing", dirigée depuis Las Vegas par le joueur Mason Malmuth avec lequel David a collaboré sur de nombreux ouvrages sur le poker.

David a gardé depuis cet article une vision spécifique du jeu. En résumé, David explique qu'il est nécessaire de jouer des mains ou des tirages avec une espérance faible de victoire, sauf si bien sûr vous perdez moins en attaquant qu'en vous couchant ou en payant. Ce concept, parfois perdu au fin fond de l'esprit de certains joueurs experts, est la base de la théorie de Sklansky concernant le poker mais aussi les autres jeux de hasard.

"Sklansky Bucks"

Comme il le décrit dans son article à propos des cotes au poker, "si le pot vous propose une côte de 5-1 et que vous êtes perdant à 4-1, vous devez absolument suivre parce que vous perdez plus d'argent en vous couchant." David poursuit en expliquant qu'il n'est pas nécessaire d'avoir à répéter les épreuves pour accepter une mise, si vous obtenez toujours 6$ pour 5$ sur la même mise, vous avez gagnez 50 cents sur chaque mise. Vous devez seulement vous efforcer "d'obtenir le meilleur de chaque main et vous verrez que vos gains seront à hauteur de vos espérances". L'argent perdu sur ce genre de mise (les 50 cents espérés de chaque mise théoriquement suivie) est communément appelé les "Sklansky Bucks" (les dollars de Sklansky).

"The theory of Poker"

David n'était pas ce que l'on pouvait appeler un expert du Hold'em. Mais il décida d'aborder le jeu avec une approche mathématique de la sélection des mains de départ. Il créa des mains types pour aider les nouveaux joueurs à apprendre le Texas Hold'em. "The theory of Poker" s'est bien vendu depuis sa sortie en librairie en 1987, ce qui montre que David est à la base de la popularité du Hold'em. Parallèlement, il se demandait combien de temps il pourrait encore battre les casinos au blackjack avant de se faire refouler à tous les jeux présents en ville.

David Sklansky, le joueur de tournoi

David a été un très bon joueur dans les tournois de poker durant de nombreuses années, quand le temps le lui permettait. Bien qu'il n'ait jamais eu autant de publicités que les autres stars du poker, il joue réguliérement en tournoi comme le 1.000$ qui se tient chaque semaine au Bellagio à Las Vegas. Il aura remporté trois Bracelets au World Series of Poker (WSOP) en 1982 (1.000$ Draw High, 800$ Mixed Doubles) et 1983 (1.000$ Limit Omaha). En novembre 2004, il mis au tapis devant les caméras de télévision une quantité d'auteurs reconnus dans le monde du poker durant "Book invitational" du World Poker Tour. Il termina premier du tournoi devant Doyle Brunson, Phil Hellmuth Jr, Mike Caro, T.J. Cloutier et Mike Sexton. En 2005, il signa une performance lors du tournoi WPT 25.000$ "Five-Star World Poker Classic" en finissant 16éme pour un gain de 75.000$. 2006 fut l'une de ses plus belles années en terme de gain avec notamment une troisième place lors du Borgata Poker Open (419.040$). En 2008, Sklansky atteint deux fois les places payées lors des WSOP (8ème au $2,500 2-7 Triple Draw Lowball et 8ème au 1.500$ Seven Card Stud Hi/Lo)

Durant les 30 dernières années, Sklansky a passé la plupart de son temps à écrire des articles (Gambling Times, Poker Player, Card Player), des livres (une douzaine dont quelques uns en collaboration avec Mason Malmuth, et le plus remarquable d'entre tous "the Theory of Poker" initialement intitulé "Winning poker" ou "Poker gagnant"). Plus récemment David a acquis sa première table de casino approuvée par le service de contrôle des jeux du Nevada.

David est toujours très ouvert et abordable en tournoi, y compris sur Internet. Ses commentaires suscitent souvent l'incompréhension parmi les joueurs, mais c'est un auteur capable de faire passer un joueur du doute à la confiance.

David Sklansky, prix nobel ?

Il a été l'objet de beaucoup de pressions ces dernières années : en 2005, lors d'une retransmission télévisé d'un tournoi, Sklansky affirma qu'il pouvait recevoir un Prix Nobel en physique, ce qui aura suscité quelques ironies à son égard. Il reste que son travail dans le domaine de la théorie et des probabilités du jeu est bien plus avancé et visionnaire que beaucoup d'autres auteurs, et classe David parmi un groupe de joueurs très particulier : les légendes du Poker.

Un autre fait ayant reçu beaucoup de réactions fut le défi lancé par le joueur de poker canadien Daniel Negreanu qui désirait jouer contre lui en tête à tête pour un montant allant de 100.000$ à 500.000$. Sklansky refusa.En réponse au défi de Daniel, Sklansky affirma que Daniel avait une côte de 6-5, et que de ce fait, il n'acceptait pas la proposition que beaucoup d'autres joueurs auraient saisi à sa place.

Je pense qu'une personne possédant un égo bien plus gros que le cerveau aurait sauter sur l'occasion. Ceux qui se moquent de David après son refus de relever le défi de Negreanu ne semblent pas comprendre ce que Sklansky a tenté de nous apprendre durant toute sa vie : miser votre argent lorsque vous avez la côte et vous aurez toujours du plaisir à "tirer le meilleur du jeu" !

NDR : Jouez avec Doyle Brunson sur Doyle's Room et Daniel Negreanu sur PokerStars ou consultez notre sélection de sites de poker online.

PLUS D'ARTICLES

Joueurs

Qu'en pensez-vous ?