Tournois Live 1

Poker en ligne aux Etats-Unis : L'UIGEA applicable depuis le 1er juin

UIGEA etats-unis 1er juin 2010

Le Jour J est arrivé et les joueurs de poker américains tremblent. Après que ses opposants ont fait tout ce qu'ils ont pu pour retarder, abroger puis limiter la portée de cette loi tant redoutée, qui rend illégales les transactions bancaires à destination des sites de jeux d'argent en ligne aux Etats-Unis, l'UIGEA (Unlawful Internet Gambling Enforcement Act) est entrée en application le 1er juin 2010.

L'UIGEA ne crée pas la panique

Toutes ses dispositions s'appliquent désormais à plein, et pourtant les sites de poker sur Internet sont loin d'avoir été désertés. Au moment où ces lignes sont écrites, 41.356 joueurs sont connectés sur les cash-games de PokerStars et 17.532 sur Full Tilt Poker, d'après les données de trafic collectées par PokerScout.com.

"Ca fait un moment maintenant que je dis que l'entrée en vigueur de la loi ne va pas changer grand chose au quotidien des joueurs de poker et que ce ne sera certainement pas le signe de la fin des sites de poker en ligne aux Etats-Unis," a dit John Pappas, le président de la Poker Players Alliance, le principal syndicat des joueurs de poker américains. "Je pense qu'on trouvera toujours des outils responsables permettant aux gens de déposer leur argent sur des sites de jeux en ligne."

Une pétition pour rien ?

La PPA attend toujours une réponse du Secrétaire d'Etat au Trésor Timothy Geithner et du Président de la Federal Reserve Ben Bernanke, après la pétition qu'elle leur a adressée afin d'exempter de ces nouvelles dispositions les jeux en peer-to-peer, comme le poker (où les joueurs jouent les uns contre les autres, pas contre la banque). Mais dans ce cas bien précis, l'absence de nouvelle équivaudrait plutôt à une mauvaise nouvelle.

Poker en ligne aux Etats-Unis : L'UIGEA applicable depuis le 1er juin 101
John Pappas, Président de la PPA

"Nous n'avons reçu aucune confirmation, ni dans un sens ni dans l'autre. Notre pétition a-t-elle été prise en compte, a-t-elle été rejetée ? Mystère," a encore confié Pappas. "Je suppose qu'ils pourraient toujours la prendre en compte, mais maintenant que la loi est entrée en application cela semble hautement improbable. Nous nous attendons à ce que la majeure partie des banques se conforment pleinement aux nouvelles dispositions de la loi. Néanmoins, nous avons pas mal de retours de particuliers nous confirmant qu'ils sont toujours en mesure de déposer de l'argent en ligne."
.

La PPA attend des retours de ses membres

Quel effet l'entrée en application de la loi UIGEA va-t-elle avoir exactement, il va falloir attendre quelques semaines encore pour en avoir une plus juste idée. Les joueurs américains seraient peut-être bien inspirés d'attendre un peu avant de déposer ou de retirer de l'argent de leurs comptes en ligne, tant que les conséquences de cette nouvelle législation ne sont pas clairement établies. La PPA va en particulier demander à ses membres de lui rapporter tous les problèmes auxquels ils pourraient faire face à l'avenir, et particulièrement ceux qui concernent leurs retraits. Il est en effet clairement spécifié dans les textes que l'UIGEA n'impacte en rien la capacité des gens à retirer de l'argent de leurs compte de poker en ligne. Seuls les dépôts sont sensés être affectés.

De futures licences américaines ?

Maintenant que l'UIGEA est officiellement en place, la PPA va concentrer ses efforts sur une autre bataille au Congrès : faire voter une réglementation et un système clair de licences et ainsi vider l'UIGEA de toute utilité. Un effort qui sera d'autant plus aisé que, selon Pappas, l'UIGEA va rapidement montrer son inefficacité à empêcher les américains de jouer au poker, une tradition solidement établie de ce coté-ci de l'Atlantique.

"Nous avons toujours fait porter nos efforts sur deux fronts à la fois : tenter de retarder et de neutraliser l'UIGEA, ce qui a été fait avec succès quatre années durant, et militer en faveur d'une réglementation et d'un système de licences du poker en ligne," a rappelé Pappas. "La prochaine étape va donc consister a apporter tout notre soutien au projet de loi de Barney Frank (l'Internet Gambling Licensing and Regulation Bill), qui doit passer devant la Commission des Finances au mois de juillet. Nous comptons bien peser de tout notre poids sur l'issue de ce vote."

Party Poker : WSOP For Life + 50$ offerts

Avant la prohibition du poker en ligne aux Etats-Unis, PartyPoker était le plus gros site de Poker au monde. Inscrivez-vous sur PartyPoker via PokerNews et recevez 50$ gratuits. Vous pourrez alors tenter votre chance et remporter l'un des deux packages 'WSOP For Life' mis en jeu d'ici au 20 juin prochain (qui vous permettront de participer aux vingt prochains Main Events des WSOP).

Freerolls Bankroll Booster Pokernews

> Freeroll Everest 2.500$ (Spanish Poker Tour) : dimanche 20 juin à 18h35
> Les autres Freerolls Pokernews pour ramasser du cash en exclusivité.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus