LES JEUX D'ARGENT ET DE HASARD PEUVENT ÊTRE DANGEREUX : PERTES D'ARGENT, CONFLITS FAMILIAUX, ADDICTION…, RETROUVEZ NOS CONSEILS SUR JOUEURS-INFO-SERVICE.FR (09 74 75 13 13 - APPEL NON SURTAXÉ).

Gouvernemen ANJ Adictel Evalujeu

Ligue de poker professionnel par Annie Duke (Interview PokerNews)

Ligue de poker professionnel par Annie Duke  (Interview PokerNews) 0001

Le 18 janvier 2011, Federated Sports and Gaming (FS+G), fondée par Jeffrey Pollack, a annoncé la création d'une joint-venture avec le Palms Casino de Las Vegas pour y lancer une Ligue de poker professionnel. Nous avons contacté Annie Duke, commissaire et porte-parole de la Ligue, afin d'en savoir un peu plus à ce sujet.

La genèse de la Ligue de Poker professionnel

- PokerNews : Comment est née l'idée d'un nouvelle Ligue de poker professionnel et comment vous êtes-vous retrouvée impliquée dans ce projet ?
- Annie Duke : C'est une idée qui était dans l'air depuis un certain temps, que beaucoup de joueurs professionnels appelaient de leurs vœux. Je connais Jeffrey [Pollack] depuis très longtemps ; je faisais d'ailleurs partie du comité de joueurs qu'il a mis en place lorsqu'il était commissaire des World Series of Poker. A l'époque, nous nous étions dit que ce serait formidable d'avoir une ligue de poker similaire à ce qui se fait dans le golf, avec la Professionnal Golf Association (PGA). Ensuite, lorsqu'il a quitté les WSOP, il s'est demandé s'il avait encore des choses à accomplir dans le poker. Et ce projet lui est revenu en mémoire.

Le Palms Casino, hôte officiel de la saison 1

- PN : La Ligue comptera finalement cinq tournois. Seront-ils tous organisés au Palms ?
- AD : Oui. Il y aura en fait quatre tournois réguliers plus une finale de championnat et tous se joueront au Palms. Nous avons fait le choix d'un lieu qui ne rentre pas en compétition avec le reste du marché. La première saison sera donc organisée à 100% au Palms de Las Vegas.

- PN : Est-ce que cette nouvelle Ligue de poker professionnel sera filmée pour la télévision ? Si oui, un contrat a-t-il déjà été signé avec une chaine en particulier ?
- AD : Oui, nous rendrons public notre partenaire télé dans les mois à venir. Ainsi que le producteur que nous avons choisi. Nous avons des partenaires formidables et vous pourrez en juger par vous-même très bientôt.

Des membres à vie de la Ligue ?

- PN : En plus de cartes de membres valables pour deux, trois ou cinq ans, votre Ligue attribuera-t-elle également des cartes 'à vie' pour les plus grands champions de la discipline ? Si oui, peut-on déjà connaître certains noms ?
- AD : Il y aura quelques cartes à vie pour des joueurs qui ont atteint le plus haut degré d'excellence dans le monde du poker. Ce que je peux déjà vous dire des membres à vie, c'est que les gens à qui nous les accorderons sont probablement ceux auxquels vous pensez. Sachant que, dans nos critères, on trouve les gains totaux en tournoi et le nombre de titres décrochés, ça vous donne une bonne idée des gens qui deviendront membres à vie. Ils seront très peu nombreux — dix ou moins.

Un nouvel enjeu pour les WSOP, le WPT et l'EPT

- PN : Quels sont les tournois qui seront pris en compte pour décrocher sa carte de membre ? Par exemple, est-ce que les performances d'un joueur aux World Series of Poker, au NAPT, à l'EPT et au WPT seront intégrées dans le calcul ?
- AD : Absolument. Lorsqu'on parle du nombre de titres majeurs remportés, vous venez de nommer les circuits concernés. Bien sûr, d'autres tournois rentreront également en considération mais le coeur du système tourne autour des circuits les plus importants. N'oubliez pas que pour se maintenir dans la Ligue, un joueur devra continuer à participer à ces gros tournois. Il devra y avoir des résultats réguliers. Un joueur ne pourra pas se maintenir uniquement en disputant les quatre tournois de la Ligue.

- PN : Quand est-ce que les joueurs pourront commencer à gagner des points pour la Ligue ?
- AD : Le premier round de qualification sera arrêté début mars et un second suivra au mois de juillet. Ainsi, nous pourrons prendre en compte tous les résultats obtenus aux WSOP. Dans les six semaines à venir, nous publierons les critères de qualification officiels. Lorsque vous décrochez une carte, il est important de savoir comment la conserver et nous publierons donc très rapidement toutes les informations utiles à ce sujet. En mars sera également publiée la première liste de membres, c'est-à-dire dans quelques semaines seulement.

Une résurgence du Professional Poker Tour ?

- PN : Cette nouvelle Ligue a-t-elle quelque chose à voir avec le défunt Professional Poker Tour (PPT) de 2004-2005 ? Quels en sont les principaux points communs et différences ?
- AD : Beaucoup de détails diffèrent mais je crois que les principales différences relèvent du timing et du business plan. Je ne sais pas au juste si les gens sont au courant que la raison principale de l'arrêt du PPT ne tient pas du tout à son manque de succès mais à une décision des actionnaires. Le business model de la société n'était pas centré autour du PPT. A un moment donné, les actionnaires ont simplement décidé d'en ré-allouer les ressources et le PPT ne faisait pas partie de leurs priorités.

A titre personnel, je pense aussi que beaucoup trop d'exemptions ont été accordées. Nous gèrerons les choses différemment, en élevant considérablement le niveau de succès requis pour faire partie de la Ligue. Mais les deux facteurs principaux qui distinguent le PPT de la Ligue sont encore ailleurs : Premièrement, le timing est primordial. A l'époque du PPT, le public ne savait pas encore qui étaient les meilleurs joueurs du monde. Six ans plus tard, les stars sont bien en place et je pense que le moment est mieux choisi pour créer ce genre de Ligue.

L'autre chose, c'est que l'équipe que nous avons mise en place maîtrise parfaitement son sujet, qu'il s'agisse de poker, du plan-média, de la production télévisuelle, de l'Internet ou des autres facettes du marketing.

Annie Duke parle d'UB.com

- PN : Est-ce que cette nouvelle opportunité, devenir Commissaire de la Ligue de poker professionnel, a eu une quelconque influence sur votre décision de quitter UB, votre sponsor historique ?
- AD : J'avais le sentiment que ma relation avec UB s'essoufflait un peu. Si je suis restée si longtemps avec eux, malgré le scandale, c'est que je voulais faire mon possible de l'intérieur pour m'assurer que les joueurs lésés seraient remboursés et que les historiques de mains seraient publiés. J'ai fait confiance à la nouvelle équipe de direction mise en place et je suis aussi restée afin de faire passer ce message.

Mais, vous savez, cette histoire est maintenant derrière nous et je pense qu'elle a été résolue du mieux qu'il était humainement possible. Je voulais avoir un porte-voix plus puissant dans le monde du poker et j'avais déjà commencé à envisager une séparation d'avec UB avant qu'on me fasse cette proposition. Ceci étant dit, tout cela a sans doute accéléré les choses parce que j'ai tout de suite réalisé que je voulais vraiment me consacrer à la Ligue à plein temps. En conclusion, cette nouvelle opportunité a sans doute accéléré le processus mais j'aurais fini par quitter UB de toutes manières.

- PN : Dernière question : Avez-vous déjà trouvé un nom officiel pour cette nouvelle Ligue ?
- AD : Il sera annoncé d'ici un mois. En tout cas, rassurez-vous, elle ne sera pas baptisée 'Federated Sports and Gaming League' [rires]. Ca serait un peu trop ronflant. Nous allons avoir pas mal d'annonces à faire dans les mois qui viennent et vous n'avez pas fini d'entendre parler de nous. Ce que je peux déjà vous dire, c'est que le nom que nous avons choisi nous plaît énormément et j'espère qu'il plaira aussi à la communauté.

Freeroll privé 2500€ Pokerstars France


Tous les premiers dimanches du mois, un tournoi de poker gratuit à 2500€ de prix vous est proposé pour 25 points joueurs si vous téléchargez Pokerstars France sur Pokernews. Ce freeroll est un tournoi privé réservé aux joueurs Pokernews en France.

Name Surname
Chad Holloway

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus