Black Friday : quid des bankrolls du .com ?

Black Friday : quid des banrkolls .com ?

Au vu des réactions légitimement inquiètes de leurs joueurs, les salles de poker online bloquées aux USA et plusieurs pros ont déclaré publiquement que les bankrolls des joueurs américains ne risquaient rien suite au Black Friday.

La situation sur le terrain est tendue et les joueurs américains semblent dans l'impossibilité de retirer leurs fonds par les moyens usuels.

Les sites concernés ont désormais bloqués les processus de transaction mais se veulent rassurant sur la sécurité des fonds concernés.

************** MISE A JOUR 20/4/2011 **************

****************************************************

Les joueurs américains ne peuvent plus retirer leurs bankrolls

Les joueurs américains les plus réactifs semblent avoir pu retirer leurs bankrolls à temps et des "cashouts" réalisés avant le Black Friday auraient été honorés jusqu'à ce week-end,cependant avec force retard, si on en croit les témoignages de joueurs sur plusieurs forums dont 2+2, PokerNews et bien d'autres.

Le blocage effectif des retraits par les sites PokerStars et Full Tilt Poker n'est en effet intervenu qu'après la saisie des noms de domaine et de nombreux joueurs ont immédiatement tenté de retirer leurs fonds. Jusqu'à lundi, plusieurs joueurs ont réussi à exploiter une solution simple, à savoir transférer sa bankroll à un ami de confiance en Europe et faire effectuer le cashout à ce dernier. Mais depuis le 18 avril, les transferts entre comptes sur les sites .com sont "officiellement" impossibles.

Plusieurs 'cashouts' ont ainsi été approuvés, les comptes poker débités, mais les joueurs attendent de voir leurs comptes en banque crédités. Les 'e-checks' sont désormais refusés au niveau des banques et les retraits en cours sont soit "bloqués" soit "rejetés".

En conséquence, il semblerait que nombre de joueurs ayant lancé des ordres de cashout "post-Black Friday" tentent désormais de les annuler pour éviter un blocage au niveau des "processeurs de paiment", qui assurent le transfert de l'argent entre banques et sites de poker online.

PokerStars et Full Tilt : banrkolls sécurisées, cashouts retardés indéfiniment

Les salles de poker online ont d'ores-et-déjà assuré leurs clients que tous les paiements dus seraient assurés, mais la majorité des joueurs n'ont toujours pas vu arriver le montant de leur cash-out sur leurs comptes en banques.

"Nous voulons vous assurer que vos fonds sont sains et saufs" a écrit Raymond Bitar, PDG de Full Tilt Poker, tandis que PokerStars a fait savoir via Twitter que les bankrolls des ses joueurs étaient aussi sécurisées de leur côté. Les deux sites ont cependant prévenu que les cashouts ne seraient pas possibles dans l'immédiat.

Aboslute Poker (CEREUS) tarde à communiquer clairement

La situation semble un peu plus floue encore avec Absolute Poker et UB.com qui tardent à communiquer concrètement sur le sujet. Certains joueurs ont diffusé des emails d'AbsolutePoker assurant qu'ils pouvaient déposer ou retirer sans problème, ce qui semble contredire les faits rapportés par la majorité des joueurs.

Les salles du réseau CEREUS semblent en effet beaucoup moins promptes à satisfaire les demandes de cashout, plusieurs joueurs étant toujours en attente de leurs fonds. La Kahnawake Gaming Commission (KGC) dont le territoire indien au Canada héberge entre autres la salle Absolute Poker, a émis un communiqué précisant simplement que sa principale préoccupation était que les joueurs ne soient pas affectés par cette action en justice. "Après examen de la situation (en cours, concernant le status légal des comptes des joueurs, NDLR), la KGC déterminera quelles actions seront requises" lit le communiqué, précisant qu'un autre devrait suivre prochainement.

Black Friday : aucune solution en vue dans l'immédiat pour les joueurs US

Concrètement, au pire aucun cashout ne sera probablement disponible pour plusieurs mois aux joueurs américains sur les salles de poker online attaquées par la justice américaine, si ces derniers ont déjà fait des demandes de chèques ou virement bancaires directs.

En ce qui concerne les bankrolls, le DoJ a le pouvoir légal de les déclarer saisissables mais une telle décision serait avant tout politique. Aucun des observateurs, de la presse notamment, ni aucune autorité n'a émis publiquement cette possibilité à ce jour.

Des experts juridiques ont par ailleurs indiqué que les chances des joueurs de poker online d'être menacés légalement ou de perdre leurs fonds sont très hypothétiques. "Le DoJ pourrait en théorie décider que tout l'argent bloqué (74 comptes dans 14 pays, NDLR) est sujet à saisie" a expliqué Paul Hugel, avocat chez Clayman & Rosenberg, représentant légal de plusieurs compagnies de jeux en ligne. "C'est juste qu'il pourrait essayer (...) mais c'est plus une décision politique que légale" a-t-il conclu sur le site d'ESPN.

Le consensus des joueurs semble désormais s'orienter vers uns conduite prudente consistant à laisser les fonds sur les sites concernés plutôt que de tenter de les retirer, partant du principe que les bankrolls sont plus sécurisées en étant détenues par PokerStars ou Full Tilt que chez un processeur de paiement inconnu, les banques rejetant l'intégralité des retraits jusqu'à preuve du contraire.

Tom Dwan et Phil Galfond très confiants

Bien que la situation reste floue et le dénouement incertain en ce qui concerne les bankrolls des joueurs bloquées sur les sites, de nombreuses autres voix se sont élevées pour rassurer les joueurs. "Nous avons de très grandes chances de récupérer nos dollars" a notamment écrit Phil Galfond 'OMGClayAiken' qui va jusqu'à promettre 1M$ de sa pocher pour montrer sa confiance.

Du coup Tom Dwan a décidé d'imiter son ami, 'durrrr' promettant aussi 1M$ de dédommagement dans le cas improbable d'un non-remboursement :"les chances sont moins de 10% que FTP ne paie pas. Je suspecte fortement que c'est la même chose pour Stars" a ainsi déclaré la star de Full Tilt Poker.

Cashout des joueurs français sur le .com

Jusqu'à présent, les joueurs français qui avait de l'argent sur les sites .com incriminés ont pu retirer leur bankroll sans souci particulier si ce n'est un temps d'attente plus important qu'habituellement (4 jours au lieu de 2 pour PokerStars et Full Tilt Poker), à l'instar de joueurs canadiens qui ont indiqué avoir retiré leurs fonds relativement rapidement.

Bankrolls bloquées : affaire à suivre...

Pour les joueurs du monde entier ayant de l'argent sur les sites .com, rien ne devrait changer dans l'immédiat et seuls les joueurs américains sont concernés par ces mesures. De nombreux joueurs américains pourraient devoir patienter plusieurs semaines voire plusieurs mois pour voir leurs demandes de cashout exaucées, mais ne devraient pas perdre d'argent sauf nouvelle catastrophe.

Si on en croit les forums spécialisés comme 2+2, la plupart des joueurs américains semblent toutefois parvenir à retirer leurs fonds et s'inquiètent surtout de ne plus avoir accès à leur source de revenus ou leur site préféré pour leur loisir principal.

Télécharger Full Tilt Poker.fr

Black Friday : quid des bankrolls du .com ? 101

Pour jouer en toute quiétude et bénéficier de tous les avantages et exclusivités Pokernews (freerolls, bonus, et invitations) ainsi que du package de bienvenue, télécharger Full Tilt Poker.Fr pour un bonus 200% jusqu'à 1000€ lors de votre premier dépôt (min. 20€).

Name Surname
Alex Human

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus