Full Tilt Poker : nouvelle plainte au Québec

Full Tilt Poker : nouvelle plainte au Québec

Full Tilt Poker vient d'apprendre qu'un nouveau procès est intenté contre la compagnie. Cette fois c'est au Canada qu'un cabinet d'avocat "spécialisé dans les recours collectifs" et la défense des consommateurs attaque la salle de poker en ligne toujours inactive depuis le 29 juin.

Troisième procès contre Full Tilt Poker

C'est le troisième procès en action collective contre Full Tilt Poker après les deux intentés aux USA depuis l'arrêt des activités de la salle de poker online fin juin 2011.

Le Groupe de Droit des Consommateurs ou Consumer Law Group (CLG) en anglais indique ainsi avoir "lancé un recours collectif national" ("class action") enregistré le 8 septembre par la Cour Supérieure du Québec, forme d'action en justice permettant à des individus de se regrouper pour porter plainte collectivement.

Selon le communiqué du CLG, "le recours collectif concerne tous les résidents au Canada (Québec inclus, NDLR) qui ont de l'argent détenu dans leurs comptes de joueyrs de Full Tilt Poker Player depuis environ le 30 juin 2011, ou tout autre groupe qui sera déterminée par la Cour".

La plainte nomme Full Tilt Poker Ltd en premier défendant, mais aussi les principales compagnies affiliées que sont Tiltware Llc, Kolyma Corporation A.V.V., Pocket Kings Ltd., Pocket Kings Consulting Ltd., Filco Ltd., Vantage Ltd., Ranston Ltd. et Mail Media Ltd.

La liste des personnes visées correspond aux membres de la Team Full Tilt où on retrouve Howard Lederer, Chris Ferguson, Jennifer Harman-Traniello, Erick Lindgren, Erick Seidel, Andrew Bloch, Mike Matusow et Allen Cunningham,, qui sont tous défendus par Jeffrey Ifrah.

John Juanda et Phil Ivey sont aussi cités dans les accusés aux côtés du patron de Full Tilt Raymond Bitar, ainsi que Nelson Burtnick, responsable des opérations de paiements chez Full Tilt depuis 2009.

5 à 10 millions $ à récupérer, dont... 5$ pour le plaignant

Selon la Gazette de Montreal, Jeff Orenstein du cabinet CLG a déclaré que les "clients canadiens auraient perdu entre cinq et dix millions de dollars lorsque Full Tilt a fermé son site de poker online à tous les joueurs le 29 juin."

Mitchell Schnurbach est le plaignant principal dans ce recours collectif. La Gazette de Montreal précise que Schnurbach avait entre 1$ et 5$ sur son compte joueur au moment de la fermeture. Contacté par d'autres joueurs concernant sa plainte, Jeff Orenstein précise qu'un des joueurs avait 10.000$ sur son compte, tandis qu'un autre a perdu accès à... 250.000$.

Jeff Orenstein estime à"150 millions $" le montant total de fonds bloqués par Full Tilt dans la plainte de CLG déposée à la Cour, "environ 10% des joueurs étant Canadiens".

Les joueurs canadiens appelés à se joindre au recours collectif

Full Tilt Poker : nouvelle plainte au Québec 101

La plainte doit être avalisée par un juge québécois avant d'être déclarée formellement recevable, seuls une trentaine de ces recours en action collective ayant trouvé leur chemin jusqu'au bancs du tribunal en sept mois en 2011.

Si tel est le cas, Orenstein a prévu de demander réparation en puisant dans les actifs de Full Tilt au Canada mais aussi aux U.S.A. La plainte liste ainsi cinq comptes en banque précis bloqués par le Department of Justice américain dans les établissement canadiens de la Bank of Canada (4 comptes) et du Bendix Foreign Exchange.

En cas d'approbation du recours collectif, qui selon CLG est le meilleur moyen d'obtenir justice contre Full Tilt Poker notamment de par l'impossibilité matérielle de contacter l'ensemble des plaignants potentiels, la motion déposée à la Cour Supérieure du Québec (NO: 500-06-000578-118) demande aussi qu'une note d'information en ce sens soit publiée dans la presse et sur le site de FullTiltPoker.com.

Le cabinet CLG encourage sur son site les utilisateurs de Full Tilt Poker à les contacter pour se joindre à la plainte, une initiative qui pourrait fonctionner auprès des joueurs concernés, le cabinets précisant aux candidats : "Vous n'êtes pas facturé des frais ou des coûts pour se joindre à cette (sic) recours collectif. Notre cabinet est payé des honoraires conditionnels de la rémunération récupérée, que si le recours collectif est un succès."

Décision pour Full Tilt Poker dans une semaine

Pour rappel, l'AGCC (Alderney Gambling Control Commission) a annoncé que l'audience qui doit supposément fixer le sort de la licence de jeux mondiale de Full Tilt Poker aura lieu le 19 septembre à Londres.

Les représentants de Full Tilt devront notamment annoncer s'ils ont trouvé un investisseur et l'AGCC devra décider si elle autorise Full Tilt à reprendre ses opérations. Aucune annonce officielle n'a été publiée par la salle de poker en ligne depuis la publication d'un communiqué expliquant les raisons des difficultés financières de Full Tilt Poker.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus