Partouche Poker Tour 2011 : Sam Trickett vainqueur (1.000.000€)

Sam Trickett partouche Poker Tour

Le Partouche Poker Tour 2011 s'était achevé en septembre dernier avec neuf joueurs qualifiés pour la table finale, seuls survivants des 579 inscrits. L'Anglais Sam Trickett était chipleader au départ de cette table finale avec 2.605.000 jetons. Il a su se maintenir avec le second tapis pour revenir lors du second jour de la table finale ce dimanche 13 novembre. A l'issue d'un heads-up qu'il a totalement dominé face à l'Américain Salman Behbehani, Trickett ressort victorieux pour un gain d'1€ million.

Parmi les neufs finalistes, trois français étaient présents au début de la table finale : Alexandre Coussy (2ème, 2.473.000 jetons) ; Roger Hairebedian (6ème, 1.890.000 jetons) et Ilan Boujenah (8ème, 1.241.000 jetons). Après une journée de compétition, le samedi 12 novembre, ils n'étaient plus que quatre concurrents à revenir dimanche dans le but de s'emparer du titre et du million d'Euros qui attendaient le vainqueur. Nous avions perdu au passage deux des trois Français présents sur cette table finale : Alexandre Coussy qui s'incline à la 8ème place pour 130.000€ et Roger Hairabedian, éliminé à la 5ème pour 230.000€.

Roger Hairabedian répond aux critiques

La façon dont Roger Hairabedian a joué cette table finale a donné lieu à controverse chez les observateurs. Plutôt que de prendre des risques pour "jouer la win" Hairabedian s'est accroché à un petit stack pour gagner quelques places. Il n'a pas tardé à répondre aux critiques : "Quand je joue au poker, je joue au poker, je joue selon les cartes que j'ai, sans faire une seule faute de jeu. […] Je joue au poker, pas au loto. Tout le monde peut jouer avec des brelans ou la chance du joueur ukrainien : est-ce bien joué de partir à tapis avec son As-Dame ou son As-Roi ? Les commentateurs devraient avoir un niveau de poker suffisant. Quels sont leurs résultats ? Finir cinquième avec ce jeu relève de l'exploit. Je n'ai de leçons à prendre de personne. Si pour vous, gagner 130 000 euros de plus que prévu, ce n'est pas assez. J'ai la notion de l'argent"

Au début du Jour 2, quatre joueurs sont encore en compétition, dont le Franco-israélien Ilan Boujenah, shortstack de la table avec 3.090.000 jetons derrière Oleskii Kovalchuk (3.760.000), Sam Trickett (5.240.000) et Salman Behbehani (5.280.000). Ayant créé beaucoup d'action à la table Ilan Boujenah est devenu favori des railbirds. Il s'incline toutefois à la 4ème place après une mauvaise rencontre où son As-Roi perd contre les As de Behbehani.

Mads Winssings 9ème (100.000€)

Le premier à sortir de cette table finale est le Danois Mads Wissings, victime du chipleader Sam Trickett. Après une relance préflop, Wissings fait un continuation bet sur le flop {8-Diamonds}{2-Clubs}{4-Diamonds} pour faire face à un check-raise de la part de Trickett à 550.000. Le {6-Spades} sort sur la turn, Trickett mise 775.000 et Wissings met all-in pour le reste de son stack. Wissings avec {a-Hearts}{a-Diamonds} est loin derrière Trickett qui a trouvé son brelan au flop avec {8-Hearts}{8-Spades}. La river ne sauve pas Wissings et propulse Trickett à plus de 6 millions de jetons.

Alexandre Coussy – 8ème (130.000€)

Parti avec le second tapis, Alexandre Coussy n'a pas eu beaucoup de chance lors de sa table finale. Il commence par perdre avec {k-}{k-} contre {a-}{k-} face à Oleksii Kovalchuk. Plus tard, il finit par envoyer all-in pour un peu plus de 15 big blinds avec {6-Spades}{6-Hearts}, payé par Oleksii Kovalchuk avec {a-Spades}{q-Spades}. Le board {3-Diamonds}{7-Spades}{k-Clubs}{q-Hearts}{7-Hearts} est favorable à Kovalchuk et nous perdons le premier Français de cette table finale à la 8ème place.

Alexander Dovzhenko – 7ème (160.000€)

L'Ukrainien Alexander Dovzhenko perd d'abord une grosse partie de son stack avec {a-}{j-} au bouton face à Mustapha Kanit, au big blind avec {a-}{a-}. Réduit à un petit stack, Dovzhenko passe en mode push/fold et envoie all-in plusieurs fois de suite sur les mains suivantes. Avec {a-}{8-}, il est payé par Ilan Boujenah avec {a-}{8-} aussi et le pot est partagé. Peu après, Dovzhenko met all-in avec {6-}{6-} qui ne s'améliore pas face à Sam Tricket avec sa paire de Neuf.

Mustapha Kanit – 6ème (190.000€)

L'Italien Mustapha Kanit sort à la 7ème place pour un gain de 190.000€. Ilan Boujenah mini-raise au bouton, à la small blind Salman Behbehani 3-bet. De big blind, Mustapha Kanit défend avec 4-bet all-in. Boujenah passe mais Behbehani paye instantanément avec {a-}{a-}. Kanit avec {q-Spades}{10-Spades} touche un tirage mais sans plus. Il repart avec 230.000€.

Roger Hairabedian – 5ème (230.000€)

Roger Hairabedian termine à la 5ème place pour un gain de 230.000€. Réputé pour son style large et agressif, Hairabedian a déstabilisé les spectateurs en jouant un style très serré. Ainsi, Ilan Boujenah relance en position d'under the gun tandis que Roger Hairabedian, en big blind, pousse sont stack au milieu après une séance d'acting : "Quand tu fais cette tête à, t’as les rois" lance aussitôt Boujenah qui paye avec {a-Spades}{q-Hearts}. Hairabedian retourne {a-Hearts}{a-Diamonds} et double.

Sur sa dernière main, Hairabedian relance à 2 big blind depuis le bouton, alors qu'il ne lui reste que 9 big blinds de tapis. A la big blind, Salman Behbehani met all-in. Après plusieurs minutes, Hairabedian suit avec {a-}{7-} et se retrouve face à {q-}{q-}. Le board {10-}{6-}{4-}{j-}{9-} l'élimine.

Ilan Boujenah – 4ème (300.000€)

Ilan Boujenah a été sans conteste le favori des railbirds. Il a créé beaucoup d'action et connu des hauts et des bas. Ainsi, Boujenah relance under the gun, Sam Trickett à la small blind sur-relance, Boujenah ne se laisse pas faire et 4-bet all-in. Il est derrière avec {a-}{7-} face à {j-}{j-} chez Trickett. Le board {9-}{5-}{8-}{a-}{6-} lui est toutefois favorable et il double. Hélas pour lui il sort peu après avec {a-}{k-} qui fait une mauvaise rencontre avec les As chez Salman Behbahani. Avec 300.000€ pour le 4ème place, c'est la meilleure performance d'Ilan Boujenah qui a su démontrer qu'il méritait sa place dans les plus grand tournois.

Oleskii Kovalchuk – 3ème (380.000€)

Sam Trickett relance, pour se voir sur-relancer all-in par l'Ukrainien Oleskii Kovalchuk. Kovalchuk retourne {q-Diamonds}{9-Diamonds} mais fait face à {a-Diamonds}{7-Diamonds} chez Trickett. Le board {a-Spades}{10-Spades}{3-Hearts}{7-Hearts}{j-Diamonds} est favorable à Trickett. Kovalchuk est éliminé à la 3ème palce pour 380.000€ de gain.

Salman Behbahani – 2ème (600.000€)

Au début du heads-up l'Américain Salman Behbahani est chipleader avec 11.560.000 jetons contre 5.810.000 chez Tricket et des blinds à 50.000/100.000 et 10.000 d'ante. Toutefois, Trickett a totalement dominé le match. Ne laissant pas son adversaire gagner un coup, il parvient à repasser devant. La main fatidique sera un coin flip où Salman Behbehani avec {a-Clubs}{j-Hearts} ne réussit pas à s'améliorer face à {10-Hearts}{10-Spades} chez Trickkett sur le board {k-Diamonds}{2-Spades}{9-Spades}{8-Spades}{9-Hearts}.

Télécharger Bwin.fr : Freeroll PokerNews Super Weekend

Partouche Poker Tour 2011 : Sam Trickett vainqueur (1.000.000€) 101

Téléchargez Bwin.fr avec PokerNews pour participer au tournoi gratuit du lundi 14 novembre à 21 heures qui sera doté de six tickets de 30e pour participer aux tournois Super Weekend. Ces tournois à 30€ de buy-in garantissent un prizepool de 5.000€ et ajoutent différentes primes selon vos performances, tel un package de 800€ pour disputer le SuperPoker Event de Dublin.

Name Surname
Jeremie B.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus