Flashback Poker 2011 - Partie 1 : One Drop, Hellmuth & l'Epic Poker League

phil hellmuth top 10 poker 2011

Nous nous sommes lancés dans la sélection des 10 événements les plus marquants de l'année Poker 2011. Pour mieux ménager le suspense, nous irons à rebours et aborderons dans cette première partie les N° 10, 9 et 8.

N° 10 : Un tournoi à 1M$ aux WSOP 2012

Début juin, les World Series of Poker annonçaient la tenue d'un tournoi Super High Roller à 1M$ du 1er au 3 juillet 2012, pendant les WSOP, qui donnerait lieu à remise d'un bracelet si un minimum de 22 participants étaient confirmés. Depuis lors, ce chiffre a été atteint,22 joueurs au moins ayant déposé les 50.000$ nécessaires pour s'y pré-enregistrer et le premier bracelet de platine de l'histoire des WSOP sera donc attribué à l'occasion de ce tournoi, baptisé 'The Big One for One Drop' par son inspirateur, Guy Laliberté.

Le but de ce tournoi est de récolter des fonds pour 'One Drop', l'oeuvre de Charité du saltimbanque - milliardaire Guy Laliberté. Destinée à faciliter l'accès à l'eau partout dans le monde, 'One Drop' recevra 11,11% de chaque buy-in, soient 111.111$ multipliés par le nombre de participants. Mais le fondateur du Cirque du Soleil a déjà prévenu que le tournoi serait limité à 48 joueurs au maximum.

L'annonce que 22 joueurs s'étaient pré-enregistrés a été faite début décembre par Caesars Interactive Entertainment, la maison-mère des WSOP. Si certains de ces participants ont souhaité rester anonymes, voici les noms des joueurs qui ont publiquement confirmé leur participation :

Flashback Poker 2011 - Partie 1 : One Drop, Hellmuth & l'Epic Poker League 101
Guy Laliberté
Bobby Baldwin
Phil Ruffin
Andy Beal
Patrik Antonius
Gus Hansen
Daniel Negreanu
Johnny Chan
Tom Dwan
Tony Guoga
Jonathan Duhamel
Bertrand “ElkY” Grospellier
Sean O’Donnell
Dan Shak

N° 9 : Phil Hellmuth, le Poulidor de 2011

Flashback Poker 2011 - Partie 1 : One Drop, Hellmuth & l'Epic Poker League 102

Promettez à n'importe quel pro qu'il amassera 1,65M$ de gains en tournoi l'année prochaine et il vous demandera : "où est-ce qu'on signe ?". Cest la performance qu'a réalisé Phil Hellmuth, faisant de cette année 2011 la plus profitable de sa carrière. Pourtant, on est certain que le 'Poker Brat' serait prêt à rendre jusqu'au dernier penny en échange d'une chose tout simple :

Une victoire.

En 2011, Hellmuth a terminé second à trois reprises durant les World Series of Poker. Ensuite, il a fini respectivement 3ème et 2nd du Pro / Am et du Charity Event de l'Epic Poker League #2. Enfin, il a fait la bulle de la table finale du tournoi '6-Max' à 2.500€ des WSOP Europe. Pour aggraver encore les choses, Hellmuth a terminé à la seconde place du classement 'Player Of the Year' des WSOP, finissant 145 points derrière Ben Lamb.

EventPlaceGain
WSOP $10,000 No-Limit Deuce to Seven Draw Lowball World Championship2nd226.907$
WSOP $10,000 Seven Card Stud Hi/Lo Championship2nd273.233$
WSOP $50,000 Poker Player’s Championship 8-Game2nd1.063.034$
EPL Event 2 $1,500 No-Limit Hold’em Pro-Am3ème20.000$
EPL Event 2 $200 No-Limit Hold’em Charity Event2nd1.500$
WSOPE €2,500 Six Max No-Limit Hold’em7ème32.305$

Le premier échec de Phil Hellmuth est compréhensible puisqu'il a du affronter John Juanda dans le Heads-Up final, sans doute le meilleur joueur de Deuce To Seven du monde. Malgré un avantage de 3:1 en sa faveur au début du face-à-face, Hellmuth s'est donc incliné.

Dix jours plus tard, il se retrouvait en table finale du Championnat du Monde de Seven Card Stud Hi/Lo, en compagnie de David Benyamine, Ted Forrest, John Racener, Ali Eslami et Joe Tehan. Cette fois, c'est la grosse domination de Eric Rodawig au départ du heads-up qui lui a été fatale, Hellmuth n'ayant jamais semblé en position de pouvoir rattraper son désavantage initial de 7:1.

Le 6 juillet, enfin, le 'Poker Brat' atteignait sa troisième table finale aux WSOP 2011, dans le tournoi le plus pretigieux de l'été, le $50,000 Poker Player’s Championship. Le tête-à-tête final l'a opposé à Brian Rast et cette fois-ci, la victoire ne semblait plus pouvoir lui échapper : après avoir remporté un pot à 8 millions au début du tête-à-tête, Hellmuth s'est retrouvé avec huit fois plus de jetons que son adversaire. Helas, il a fini par perdre ce duel aussi.

Le lendemain, Phil tweetait le message suivant : "En heads up vs Brian Rast, j'avais 17M contre 2,4M...et j'ai PERDU. (Soupir). En train de m'enfiler des Macallan 25 et des Louis XIII au Bar de l'Aria. (Soupir)."

On comprend un peu mieux la déception et l'alccolisme naissant de Phil Hellmuth après ces quelques explications. Qui a dit que l'argent ne faisait pas toujours le bonheur ?

N° 8 : L'Epic Poker League

Flashback Poker 2011 - Partie 1 : One Drop, Hellmuth & l'Epic Poker League 103

Deux ans après son départ de son poste de Commissionnaire des WSOP, Jeffrey Pollack est revenu au Poker par la grande porte, en tant que co-fondateur de Federated Sports + Gaming, la structure qui gère l'EPIC Poker League et le Global Poker Index. L'EPIC Poker League est une toute nouvelle ligue de poker professionnelle, dont Annie Duke est la porte -parole et Matt Savage le Directeur de Tournoi, et qui accueille les meilleurs joueurs du monde. Sur invitation uniquement. Tous les Main Events de cette première saison sont retransmis sur le réseau CBS.

La saison 1 comprend quatre étapes, qui se tiennent toutes au Palms Casino de Las Vegas. Chaque étape comprend trois Events, un tournoi Pro/Am, un tournoi de charité et un Main Event. Le tournoi Pro/Am ne coûte que 1.500$ et assure aux neuf finalistes de remporter leur ticket à 20.000$ pour le Main Event. Ces Main Events se tiennent dans les différentes variantes du no-limit Hold'em : 6-max, 8-max, mix-max et shot clock. Pour attirer les meilleurs joueurs du monde dans une compétition où ils n'ont pourtant aucun 'edge', l'EPL ne prélève pas de rake et ajoute 400.000$ d'argent mort aux prize pools de chaque Main Event. Pour convaincre les derniers récalcitrants, les 27 meilleurs finisseurs sur l'ensemble des Main Events reçoivent même leur ticket pour un freeroll à 1M$ en toute fin de saison.

Mais l'Epic Poker League reste un Club très select, qui ne compte à l'heure actuelle que 252 membres. L'obtention d'une carte est conditionnée à votre classement au Global Poker Index, qui prend en compte tous les résultats des joueurs sur les trois dernières années.

Le Main Event inaugural de l'EPL a démarré le 19 août dernier et a couronné Chino Rheem, à l'issue d'une table finale de très haut niveau. Un mois plus tard, le second titre allait à Mike McDonald, avant que Chris Klodnicki ne s'empare du troisième. A l'heure actuelle, il reste donc un Main Event à disputer dans cette première saison. Ainsi que le fameux freeroll à 1M$.

Qualifiez-vous gratuitement pour l'EPT Deauville 2012

Flashback Poker 2011 - Partie 1 : One Drop, Hellmuth & l'Epic Poker League 104

Jusqu'au 17 janvier, Pokerstars propose à tous les joueurs Pokernews ayant validé leur compte joueur une série de sept tournois online totalement gratuits avec 4.200€ de tickets pour un satellite EPT Deauville 2012.

Pour y participer, il faut télécharger Pokerstars sur Pokernews, avoir validé son compte joueur et accumuler 35 points sur les parties en argent réel avant le tournoi.
Voir le programme complet des Freeroll PokerNews EPT Deauville 2012.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus