Russie : L'interdiction du poker en ligne ferme l'un des plus gros marchés

Après une année 2014 où l'on avait des espoirs d'une éventuelle régulation du poker en ligne en Russie, le mois de décembre fait l'effet d'une douche froide. La loi 478806-6 bannissant le poker en ligne a été adoptée par le parlement et signée par le président Vladimir Poutine, fermant les portes de l'un des marchés les plus prometteurs du poker en ligne.

D'une possible régulation à l'interdiction

En juillet 2014, le président Vladimir Poutine signait une loi autorisant les jeux dans en Crimée et à Sotchi, deux régions qui viennent s'ajouter la liste comptant les régions de Krasnodar, de Kaliningrad, de l'Altai et de Vladivostok. A la même époque, un projet de taxation du poker en ligne régulé était à l'étude. Cela laissait espérer une ouverture du marché russe aux jeux en ligne, basculant d'un 'marché gris' (ni légal, ni illégal) à un marché régulé.

Mais, ce mois décembre la presse poker internationale rapporte l'adoption d'une loi interdisant les jeux en ligne en dehors des régions où celui-ci est autorisé.

D'après les traductions du texte original disponibles en anglais, le texte prévoit :

L'organisation et (ou) le conduite de jeux avec des équipements hors des zone de jeux ou par le moyen de réseaux d'informations et de télécommunications ou sans avoir obtenu la permission conformément à la procédure établie pour ce type d'activité est punissable d'une amende 500.000 roubles [environ 8.000€] ou du salaire ou d'autres revenus pour une période d'un à trois ans ou par du travail d'intérêt général allant de 180 à 240 heures ou une restriction de liberté jusqu'à quatre ans et jusqu'à deux ans d'emprisonnement

L'un des plus importants marchés au monde

La disparition du poker en ligne en Russie marque un nouveau coup dur pour l'industrie des jeux en ligne. Avec 143,5 millions d'habitant, le gouvernement russe espérait cinq milliards de roubles (150€ millions environ) de recette fiscales par an avec cette régulation.

A titre indicatif, le World Championship of Online Poker (WCOOP) 2014, les championnats du monde de poker en ligne sur la version internationale de PokerStars a vu la Russie se classait à la troisième place en terme de gain (4.726.314,66$) derrière le Canada et le Royaume-Uni, à la seconde place en terme de d'inscriptions (14.293 contre 14.307 pour le Royaume-Uni) et la Russie repartait avec le plus grand nombre de bracelets, synonymes de victoire d'un tournoi, avec neuf victoires contre huit pour le Canada.

Disputez les Winamax Series VI du 04 au 15 janvier avec 6.000.000€ de prizepools garantis et le Million Event le dimanche 11 janvier à 20h sur Winamax.fr

Les dernières infos du poker sur vos médias sociaux : Twitter, Facebook et SoundCloud.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus