Davidi Kitai : ''Prouver que je peux être le meilleur''

Davidi Kitai : ''Prouver que je peux être le meilleur'' 0001

Membre du Team Winamax depuis maintenant sept ans, Davidi Kitai est aujourd'hui l'un des meilleurs joueurs du monde. Détenteur de la Triple Crown (Victoire EPT-WSOP-WPT), le Belge comptabilise plus de six millions de dollars de gains. Récemment, ''Le Génie'' a réalisé un doublé lors des Winamax Series, de quoi le mettre dans les meilleurs dispositions à l'approche de l'European Poker Tour Monaco. Entretien.

Quel bilan tires-tu de tes Winamax Series, tant sur le plan financier que psychologique ? Tu as notamment remporté l'event n°27 et n°80.
Je suis très content de mes résultats lors de ces Winamax Series. Il n’y a rien de plus jouissif qu’une victoire. J’ai fait trois tables finales et deux victoires, ce sont des statistiques qui me plaisent. Le premier event que j’ai gagné était un MTT 4 Max avec plus de 1 200 joueurs. C’est un format très amusant où l’on peut jouer hyper aggro. J’ai vite pris le chiplead et j’en ai profité pour continuer mon agression tout le long du tournoi. Mon VPIP sur ce tournoi doit être record ! Un jour peut-être, je dévoilerais la hand history de ce MTT.

Le deuxième WS était une épreuve shootout. J’ai toujours bien aimé ce format Sit & Go où juste la première place compte. J’ai gagné trois tables d’affilée à six joueurs et le titre était à moi. Cela parait simple comme ça, mais ça représente quand même 240 joueurs à éliminer. Cela me fait très plaisir d’avoir décroché deux titres Winamax Series, mais d’un autre côté, je me dis qu’il était temps, vu le nombre d’années que j’y participe. Mon heure était venue.

Comment te sens-tu à l'approche de l'EPT Monte Carlo ? Quel est ton état d'esprit ?
Je suis ultra motivé par la finale du circuit EPT. Pour l’instant, je pointe à la première place du classement EPT Player of the Year. Je sais que pour garder la tête, il va falloir faire des résultats à Monte Carlo. J’ai été régulier tout au long de la saison, donc il n’y a pas de raison que cela s’arrête maintenant. La salle des étoiles fait toujours rêver. Je viserai la lune et si je rate, j’atterrirai parmi les étoiles.

Troisième au classement GPI, tu talonnes aujourd'hui Scott Seiver et Ole Schemion. Concrètement, quels sont tes objectifs (ou projets devrait-on dire) pour le festival à Monaco ?
On s’échange la deuxième place avec Scott Seiver depuis quelques semaines. Je crois qu’Ole va enfin tomber très prochainement, c'est compliqué à expliquer mais à la fin du mois il perdra beaucoup de points. Le problème, ce n’est pas simplement Ole Schemion ou Scott Seiver. Ce sont aussi les joueurs derrière moi : Pratyush Buddiga ou Stephen Chidwick se rapprochent dangereusement. Ils sont très bons et jouent un important volume à gros buy-in. Autant dire que rien n’est gagné, c’est un objectif très difficile à réaliser. Une grosse perf à Monte Carlo pourrait me faire passer devant. C’est là-dessus que je vais me concentrer.

Quels tournois joueras-tu là-bas ?
Je ne jouerai pas les Super High Roller à 50 000 et 100 000 euros. Je disputerai le Main Event, le High Roller à 25 000 et un max de side event !

Pourquoi accordes-tu autant d'importance à ce classement (GPI) ?
Le poker de tournoi, c’est de la compétition, un sport mental. Je suis moi-même un compétiteur et j’ai envie de me prouver que je peux être le meilleur, ne serait-ce qu’une semaine. Le GPI est le classement le plus légitime qui soit au niveau international. Le classement est bien fait, il tient compte de la régularité et les gros résultats font la différence. Depuis que je fixe mes objectifs en termes de résultat/classement, et non plus en termes financier, je suis beaucoup plus régulier.

J'ai entendu dire que tu ne viendras pas défendre ton titre au Sismix. Pour quelles raisons ?
En effet, je ne serai pas là. Pourtant, je ne garde que d’excellents souvenirs du festival de l’année dernière. J’ai gagné et j’ai beaucoup fait la fête, c’est vraiment un tournoi très fun ! La raison pour laquelle je ne serai pas présent, c’est qu’il y a au même moment le World Championship Heads Up aux WSOP à Las Vegas.

Name Surname
Gregoire Huvelin

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus