Jean-Marie Peyron : "Je joue pour les titres"

Jean-Marie Peyron :

Ingénieur en informatique, Jean-Marie Peyron est un passionné de poker. Il a eu la chance de jouer en 2014, sous les couleurs de Bwin après avoir remporté un concours. Le garçon participe régulièrement aux étapes méridionales du circuit français et aux World Series of Poker. L’occasion d’en savoir un peu plus sur lui et sa conception du jeu.

Quel bilan fais-tu après ton année passée sous les couleurs de Bwin ?
Ce fut une superbe expérience. J’ai remporté un très beau package et je suis devenu ambassadeur pour la room pendant un an. J’ai pu faire des tournois que je n’aurais jamais pensé jouer, comme celui de Macao. J’ai aussi joué à Marrakech ou encore Las Vegas. De son côté, Bwin était très content de moi. J’ai été aussi très honoré d’être nommé aux France Poker Awards dans la catégorie du « meilleur ambassadeur de l’année », aux côtés de grands noms du poker.

Tu es originaire d’Antibes, dans le Sud de la France, l’offre de tournois est plutôt satisfaisante ?
Je joue plutôt près de chez moi pour minimiser mes coûts de transport. Je joue souvent à Cannes, les tournois TexaPoker notamment. Le Buy-in modérés (de 300 à 1000 euros) me conviennent parfaitement. Je participe aussi au DSO, au WPTN et je vais jouer le BPT Nice bientôt. Je suis aussi très attaché au Riviera Poker Club, un univers associatif que j’aime beaucoup. Je continue d’y jouer régulièrement. Beaucoup de personnes m’ont fait progresser.

Tu joues aussi assez régulièrement en Italie, je crois ?
J’ai fait mes premières perf à San Rémo. J’aime particulièrement jouer en Italie. Le niveau est plutôt faible. J’aime aller à Campione, le casino est magnifique et l’offre de tournoi alléchante ! Ils arrivent à réunir jusqu'à 2500 joeurs pour un tournoià 550 euros de Buy-in ! L’organisation est top (croupiers, floor). En avril, il va y avoir un 500 000 garantis. Je pars généralement avec des amis pour disputer ces tournois.

Jean-Marie Peyron : "Je joue pour les titres" 101

De quels joueurs es-tu proche ?
Je suis ami avec Jérémy Quehen, qui a fait une belle perf aux WSOP en 2012, en terminant 2eme. J’ai beaucoup appris à ses côtés. Même si je ne fais pas tout le circuit, je connais aussi Steven Moreau, Ronan Monfort ou encore Erwann Pécheux. J’ai noué une belle amitié avec Adrien Allain, nous avons d’ailleurs prévu de partir ensemble à Vegas cet été. Ce mec est vraiment drôle. J’espère de tout cœur qu’il va décrocher la place dans la Team PMU.

Quel type de joueur es-tu ?
Je ne suis pas un grinder online même si je joue quelques tournois online (notamment les Series). Je joue vraiment lorsque j’en ai envie. J’aime l’esprit de compétition qui règne à la table. Ce n’est pas l’argent qui me motive mais le titre. Le poker se rapproche vraiment d’un sport. J’ai d’ailleurs continuellement envie de progresser. Je discute souvent de mes mains avec des amis. Je regarde des vidéos, je repense aux mains que je joue régulièrement pour réfléchir à mes erreurs.

Tu as du apprécier les Global Poker Masters ?
C’est une super idée. L’analogie avec le sport est vraiment une idée que je défends. Je suis assez attentif au classement GPI. C’est vraiment motivant. J’aurais adoré participé à cette coupe du monde et pouvoir représenter la France. Malheureusement, je ne joue pas assez de tournois pour pouvoir espérer figurer parmi les meilleurs joueurs français.

Name Surname
Julien Tissot

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus