WSOP : Brian Hastings, roi des side bets

Brian Hastings

Phil Ivey absent des 2015 World Series of Poker, quelqu'un devait prendre le relais des prop-bets sur les performances en tournois. Brian Hastings, qui a gagné presque 4 millions de dollars au poker online, a relevé le challenge en proposant et acceptant de nombreux paris sur ses WSOP.

"La plupart des paris que j'ai pris portent sur plusieurs tournois et sont calculés avec la formule du 25K Fantasy", commence Hastings en se référant à la fantasy league de poker la plus populaire lors des WSOP. Cette formule donne des points en fonction des places payées, e score étant calculé selon le buy-in, la place et la taille du field. "Au total, je joue entre 100 et 500 000$ en paris mais, honnêtement, je n'ai pas fait le calcul de ce que cela pourrait me coûter", explique le finaliste et chipleader de l'Event #27 WSOP Championship Stud ! La victoire dans l'Event #27 pourrait lui rapporter 239 518$... et un joli bonus grâce à ses paris.

Surtout connu pour ses succès en cash-game, notamment ses épiques heads-up avec Viktor "Isildur1" Blom, Brian Hastings a remporté plus de 3,8 millions de dollars en 180 304 mains répertoriées d'après HighStakesDB.com. En plus de cela, il aussi signé de belles performances aux WSOP où il compte déjà un bracelet.

En 2010, il a battu Jason Mo en finale de l'Event #12: $10,000 Heads-Up No-Limit Hold'em pour encaisser 371 498$, son meilleur résultat en tournoi d'une carrière qui l'a vu accumuler plus de 1,4 millions. Un deuxième bracelet représenterait plus que l'argent gagné et la valeur de la breloque.

"J'ai aussi un pari sur le fait de gagner un bracelet" dit-il avant d'ajouter "à une cote de 3,3 contre 1. Je pense être favori à ce prix."

Malgré les références de Hastings, il semblerait que les joueurs ont aussi choisi de parier sur d'autres grands noms. Mike Leah, Bryce Yockey, Shawn Busse, Barry Hutter, Kyle Julius, Scott Clements, Joe Kuether, Ryan Daut et David Benefield font partie des joueurs qui sont souvent choisis. D'autres ont choisi de backer des joueurs qu'ils estiment susceptibles de battre Hastings qui accepte tous les paris contre lui.

"J'ai pensé que ce serait contre l'esprit de ce challenge que de refuser quelqu'un" a-t-il expliqué. "J'ai seulement commencé à refuser des personnes après avoir obtenu trop d'action. Mais s'ils m'offrent un bon prix, je pourrais accepter."

Durant la première partie des WSOP, Hastings a réussi à atteindre deux fois les places payées pour marquer des points. Il a terminé 29e dans l'event #2, un 5 000$ NLHE pour un gain de 11 523$ et 104e de l'event #12, un 1 500€ NLHE six-handed, pour 3 610$. Avec ces petits résultats lui ayant remporté des points sur la Fantasy league, il se classe à la 28e place sur les 88 joueurs répertoriés.

Des joueurs comme Paul Volpe, Mike Leah, Calvin Anderson, et George Danzer devancent Hastings et représentent une vraie menace pour lui s'il veut remporter ses paris.

"Malheureusement, j'ai été éliminé du 10 000$ Pot-Limit Hold'em et ce tournoi compte contre de nombreux joueurs" a précisé Hastings. Effectivement Paul Volpe (en tête du classement GPI WSOP POY) et Jason Koon ont atteint la table finale de cet event et marqué de nombreux points.

Les Championships à 10 000$ vont jouer un rôle essentiel dans le challenge avec des points Fantasy doublés lors de ces épreuves. Hastings ne s'inquiète pas d'avoir échoué dans les tournois à 10 000$ l'entrée programmés jusqu'alors, notamment le tournoi Head's up et le Pot Limit Hold'em, considérant que son edge est limité dans ces disciplines.

"Beaucoup de mes rivaux sont strictement des spécialistes de no-limit" dit-il à propos de ses adversaires. "J'ai tout à fait confiance dans mon jeu de no-limit, mais je me confronte à l'élite qui est spécialisée dans cette seule discipline donc c'est vraiment très dur. En mixed-games je suis prêt à parier sur moi contre n'importe qui !" termine-t-il confiant en ses qualités.

Name Surname
Mo Nuwwarah
Name Surname
David Poulenard

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus