Parties clandestines : un tripot démantelé à Lyon

Parties clandestines : un tripot démantelé  à Lyon 0001

Encore une partie clandestine démantélée par la police. A Lyon, un appartement squatté était le théâtre de parties illégales.

C'est lors d'un banal contrôle des logements inhabités de Grand Lyon Habitat que les policiers ont découvert le pot aux roses. "Un appartement avait été transformé en repaire pour les jeunes du quartier : table de poker, pièces détachées de voiture, restes de joints, 50 bouteilles volées de whisky, 25 de champagnes..." indique le journal le Progrès.

Selon les informations du site mlyon.fr, "ce tripot se tient depuis plusieurs mois. Et même après la descente de police vendredi dernier, les jeunes, non identifiés pour le moment, sont revenus dans le squat situé au rez-de-chaussée."

Ces derniers mois, plusieurs affaires ont été mis à jour à Toulouse, Strasbourg, Paris ou Tahiti. Certains organisateurs ont équopé de prison ferme. Ces affaires montrent la nécessité de structurer le secteur et de permettre la création de club. Une mesure préconisée par le rapport Duport mais qui tarde à être mise en oeuvre par le législateur.

Partagez moi
  • Le quotidien régional le Progrès nous rapporte qu'un appartement inhabité de Lyon, transformé en cercle de jeu vient d'être démantelé par la police.

Name Surname
Julien Tissot

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus