Qualifié pour 215€, Seb Sorensson gagne le PSC Barcelona, les 3 derniers rescapés dealent 2,7 millions d'euros

Qualifié pour 215€, Seb Sorensson gagne le PSC Barcelona, les 3 derniers rescapés dealent 2,7 millions d'euros 0001

Les trois derniers survivants du Main Event PokerStars Championship Barcelona 2017 se sont partagés la plus grosse part du prizepool de 8,1 millions d'euros généré par les 1682 inscrits de ce tournoi à 5300€ l'entrée.

Lachezar Petkov, Sebastian Sorensson et Raffaele Sorrentino ont dealé à trois la somme de 2 754 500€. Le trio s'est entendu pour laisser 100.000€ à la victoire, Petkov a encaissé 917 347€ en sa qualité de leader. Sorensson a pris 887 043€ alors que le vainqueur du PSC Monte-Carlo a empoché 850 110€ avant de s'incliner en 3e position.

En éliminant l'Italien, Sebastian Sorensson a construit un énorme avantage pour le head's up qu'il a entamé avec 40,9 millions contre 9,5 et même pas 12 blindes au Bulgare ! Ce dernier s'est bien battu, a doublé plusieurs fois, mais le destin de Sorensson semblait déjà écrit...

Le deal (100.000€ pour vainqueur ne sont pas comptabilisés, ndlr)
Lachezar Petkov: 917,347€
Sebastian Sorensson: 887,043€
Raffaele Sorrentino: 850,110€

Le coverage complet du PSC Barcelona 2017

68 mains après l'élimination de Sorrentino, qui ne sera donc pas le premier double vainqueur du circuit PokerStars Championship, le tournoi s'est conclu par un shove préflop de Lachezar Petkov avec {k-Clubs}{9-Hearts}. En grosse blinde, Sebastian Sorensson se réveillait avec {a-}{k-} pour mettre fin au tournoi principal du festival catalan. Qualifié pour 215€ sur PokerStars, Sorensson s'est préparé en jouant son premier tournoi live la semaine dernière... il vient de remporter le deuxième en faisant 4591 fois sa mise de départ !

La finale du PSC Barcelona 2017

PlaceJoueurGains réels en €Payout originel en €
VainqueurSebastian Sorensson987,0431,410,000
2eLachezar Petkov917,347790,500
3eRaffaele Sorrentino850,110554,000
4eBrian Kaufman402,000402,000
5eAndre Akkari317,960317,960
6eUsman Siddique252,000252,000

"Il y a deux semaines j'étais un joueur de microstakes", a immédiatement lâché le Suédois après son succès, incrédule. "Les journées sont si longues, c'est vraiment ultra-fatiguant", a-t-il assuré après avoir transformé un satellite en un cash de presque 1 million d'euro !

Le chemin du jeune homme vers cette victoire a été plutôt tortueux. Fan de MMA, Sorensson avait misé sur une victoire de Nate Diaz contre Michael Johnson à la fin de 2015. Challenger, Diaz s'est imposé sur décision et Sorensson a vu son compte se garnir de 1000$ supplémentaire. Ce gain a été investi rapidement... sur la candidature de Donald Trump, alors à 3 contre 1 pour l'élection présidentielle.

Soudainement avec 12 000$ devant lui, Sorensson s'est dit qu'il allait commencé à jouer au poker ! En plongeant le bain des micros, le Suédois s'est offert quelques kiffs dont ce satellite pour Barcelona... un gamble couronné de succès.

Une fois dans l'argent, Sorensson s'est fixé pour objectif de jouer serré et de passer les paliers les uns après les autres. Cinquième sur 6 en début de finale, il a attendu patiemment son heure et les décisions limites du chipleader Raffaele Sorrentino.

Après l'élimination du Britannique Usman Siddique, la partie à 5 joueurs s'est étirée sur plus de 70 mains et cinq heures de jeu, la profondeur se réduisant peu à peu. Personne n'a réussi à prendre le contrôle et Akkari, qui a eu 40% des jetons du tournoi en finale, s'est finalement incliné en 5e position. le Team Pro PokerStars encaisse un joli chèque de 317,960€ mais il aura sûrement des regrets notamment d'avoir perdu {q-}{q-} contre {a-}{q-} chez Sorrentino.

"Je suis toujours heureux. Je suis à Barcelone pour faire du poker et je reçois un gros chèque", a assuré celui qui s'est incliné sur un flip contre Petkov quelques mains plus tard.

Le joueur uruguayen Brian Kaufman s'incline lui au pied du podium et rate le deal... en sautant sur la main suivant le busto d'Akkari avec {k-}{q-} contre {a-}{q-} chez le futur vainqueur. Le plan à trois va ensuite durer une heure mais la moyenne baissant à 25 blindes, l'idée d'un arrangement financier va vite se préciser.

Avec un premier prix de 1,41 million et un deuxième de 790 000€, les derniers survivants vont rejeter l'idée d'en finir sur un coup du destin avec un écart si énorme. Sorrentino tire alors son épingle du jeu pour gratter 15 000€ de plus que l'ICM à Sorensson... son meilleur moove de la finale.

Qualifié pour 215€, Seb Sorensson gagne le PSC Barcelona, les 3 derniers rescapés... 101

Sorrentino va sauter quelques mains plus tard en envoyant tout avec {a-}{q-Spades} insuffisant face à la paire de {3-}{3-} de Sorensson, décidément intouchable. Pas de doublé pour l'Italien qui se consolera en se disant qu'il a gagné plus qu'à Monte-Carlo où il n'avait empoché que 466 174€. "J'étais si proche d'un résultat incroyable. Je ne suis pas heureux, seule la victoire m'aurait rendu heureux. [...] J'ai dealé car la structure s'est effondrée. Nous étions à 20 blindes de moyenne, c'était impossible de développer mon meilleur jeu", a indiqué l'Italien une fois dans le rail.

Avec un avantage de 4 contre un au début du duel, Sorensson a du s'employer après un premier double-up rapide de Petkov. Dans le rôle de l'attaquant, le Suédois a livré une partition complète face à un joueur qui a montré son expérience du head's up shortstack. Le Bulgare n'a rien lâché emmenant pour la première fois un Main Event PokerStars au niveau 41 soit sur les blindes 800 000 - 1 600 000 (200 000) !

Deux mains après l'entame de ce niveau, Sorensson va conclure en grosse blinde en découvrant {a-}{k-} après un shove du bouton de son opposant, dominé avec un {k-} en main... Le Suédois a désormais la bankroll pour se lancer dans une carrière de joueur pro !

Rendez-vous à Prague du 7 au 18 décembre 2017 pour la 7e et dernière étape de la saison 2017 du PokerStars Championship...

[Removed:146] privé de finale

Le classement completdu Main Event
Avec un peu moins de 150 engagés au départ du tournoi, la France s'est classée parmi les nations les plus présentes durant cet événement. Ce sont finalement 19 tricolores qui sont entrés dans les 247 places payées du tournoi. 9e pour un gain à 6 chiffres, [Removed:146] a réalisé la meilleure performance pour un joueur de l'hexagone sur le Main Event.

France : In The Money sur le Main Event PSC Barcelona

[Removed:146] 9e - éliminé au Jour 5 pour 104 000€

Ils ont sauté au Jour 4
Alexis Fleur 26e - 37 300€
Quentin Lecomte 29e - 31 900€
Gregory Janin 70e - 18 190€

Ils ont sauté au Jour 3
Julien Rouxel 90e - 15,490€
[Removed:43] 92e - 15,490€
Christophe Bouziane 98e - 13,380€
Xavier Carriere 105e - 13,380€
Julien Perouse 121e - 11,420€
Aladin Reskallah 131e - 11,420€
Albert Balayn 138e - 11,420€
Gilles Huet 141e - 11,420€
Klaus Pautrot 145e - 10,270€
Kalidou Sow 157e - 10,270€
Fabrice Maltez 165e - 10,270€
Victor Choupeaux 206e - 9,400€
Jose Astima 219e - 9400€
Arnaud Enselme 239e - 8740€
Jean-Paul Zaffran 247e - 8740€

Partagez moi
  • Les trois derniers se partagent 2,7 millions d'euros, le vainqueur encaisse presque 1 million et 4591 fois sa mise puisqu'il s'était qualifié online pour 215€ !

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Replay : Le webcast Twitch de la finale du PSC Barcelona Replay : Le webcast Twitch de la finale du PSC Barcelona