WSOP Big One For One Drop : Les regrets de Sam Trickett

WSOP Big One For One Drop : Les regrets de Sam Trickett 0001

Mardi, les World Series Of Poker ont publié le calendrier des WSOP 2018.

Les passionnés de poker ont tout de suite remarqué le retour du Big One For One Drop à 1 million de dollars l'entrée dans le programme du festival de Las Vegas. Une première depuis 4 ans !

Le programme complet des WSOP 2018

Au contraire de l'année dernière, ce n'est pas le Main Event à 10.000$ qui clôturera la série mais le tournoi imaginé par Guy Laliberté au profit de sa fondation. Depuis 2012, en prenant tous les événements labellisés One Drop jusqu'au 31 octobre, plus de 10 400 joueurs de poker ont donné au moins 19,6 millions de dollars à cette fondation qui lutte pour un meilleur accès à l'eau !

Lors de la première édition, en juillet 2012, c'est donc Antonio Esfandiari qui s'est imposé pour 18,3 millions de dollars. L'Anglais Sam Trickett avait terminé deuxième pour 10,112,001$, ce qui fait de lui un des rares joueurs de poker avec un gain à 8 chiffres sur son résumé !

Malgré ce gain phénoménal, celui qui représente désormais partypoker, a quelques regrets sur la fin de tournoi. L'ex-aspirant footballeur ne se réveille pas la nuit en sursaut en pensant au Big One mais il reste contrarié par quelques moments de la plus grosse finale de sa vie.

Dans une interview vidéo de 6 minutes à Paul Phua Poker, une plateforme de coaching, Trickett se rappelle d'une erreur coûteuse et parle aussi des plus grosses parties qui se disputent en Asie.

Il commence par un retour sur la salle de ses débuts (le Dusk Till Dawn Casino à Nottingham), "toujours son endroit favori pour jouer", avant de se souvenir de la finale à Las Vegas. "Pour être honnête j'étais deuxième du classement au début de la finale et avec Antonio nous avions un gros avantage en jetons, cela aurait été une déception de ne pas finir dans les deux premiers car c'était une table 'plutôt facile'. Et j'avais la position sur Esfandiari... je pensais donc que j'allais gagner", explique Trickett.

"Cela a été un soulagement de se retrouver en head's up car il y avait un écart énorme. On passait de 4 à 10 millions si je me souviens bien, on parle d'un gain financier énorme. J'étais donc content d'être du dernier duel. [...] Après la défaite j'étais quand même dégoûté durant plusieurs heures, je voulais le bracelet, la victoire. C'est beaucoup d'argent", poursuit-t-il.

Négocier un deal en Table Finale

"Nous n'avons pas fait de deal, ce que je regrette. C'était en direct sur ESPN et nous n'avons pas vraiment eu la possibilité de discuter d'un arrangement. Je pense avoir été un peu bête de ne pas me faire passer avant ESPN... On apprend de ses erreurs, des erreurs très chères (rires) Mais vous savez, Antonio a très bien joué, il avait les bonnes cartes, personne ne pouvait l'arrêter ce jour là, il méritait de gagner. J'ai eu beaucoup de chance de finir deuxième, cela aurait pu moins bien se passer", termine Trickett sur le One Drop avant d'enchaîner sur les sessions asiatiques de cash-game de "20-30 heures".

Envie de tester le format Sit & Go JAQKPOT et de multiplier votre mise par 5000 ? Jouez maintenant sur partypoker

Partagez moi
  • Runner-up pour 10 millions de dollars du premier WSOP Big One For One Drop de l'histoire, Sam Tricketta confié quelques regrets sur sa finale à Paul Phua. Vidéo.

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

WSOP Big One for One Drop à 1M$ : Antonio Esfandiari champion (18.346.673$) WSOP Big One for One Drop à 1M$ : Antonio Esfandiari champion (18.346.673$)