PokerStars EPT Prague

Live : Le coup de gueule de Javier Tsunamy

Live : Le coup de gueule de Javier Tsunamy 0001
Partagez moi
  • Dans le jeu on reconnaît les gentilshommes... il y a un problème de respect aux tables espagnoles. Les 'pros' ne doivent pas rabaisser publiquement le niveau de la totalité de ceux qui ne sont pas au sommet pour préserver l'écosystème...

Javier Tsunamy a "commencé le poker il y a 15 ans et joué online durant les 5 premières années" devenant une figure dans la communauté ibérique. Ce qu'il a découvert dans les casinos de son pays ne lui a pas plu et la situation actuelle l'a forcée à prendre la parole.

Nous reproduisons ici son texte publié sur Twitter, un texte qui est aussi à remettre dans un contexte où l'incivilité gagne du terrain dans la société. Le constat n'est pas si éloigné non plus de la scène poker tricolore qui ne peut que sortir plus riche d'une meilleure atmosphère aux tables.

"Je m'exprime en généralisant, même si je ne mets pas tout le monde dans le même panier, car c'est vraiment très grave. Peut être que je vais paraître dur à certains moments mais j'ai besoin qu'il y ait une prise de conscience. Il faut éliminer ces comportements", a indiqué le joueur qui a glané plus de 300.000$ en live.

"Aucun point de la planète ces comportements ne sont développés comme en Espagne", a-t-il conclu à propos de cette culture de l'intimidation et du harcèlement.

Que cela soit en cash-game ou sur les tournois, l'ambiance aux tables de poker en Espagne est insupportable. Je l'ai remarqué il y a 10 ans déjà.

Cela m'a toujours paru un comportement absurde et ridicule car il porte atteinte directement à vos bénéfices.

Cela fait des années que je voyage et joue dans différents endroits de la planète. J'ai entendu presque tout ce que l'on peut entendre à une table, d'autant plus que je maîtrise aussi un peu de Français et d'Anglais. Pourtant ce que j'entends à toutes les mains et en une heure à une table de poker en Espagne, je ne l'entends presque jamais ailleurs.

Ces blagues et commentaires désobligeants ne disparaissent pas d'une année sur l'autre, la situation empire. C'est un cercle vicieux qui s'auto-alimente. Les jeunes joueurs qui arrivent sont témoins de ces abus et ils assument que c'est le comportement normal à une table de poker. Ils adoptent ainsi ces comportements.

Messieurs, vous ne réalisez sérieusement pas où est le problème ? Votre ego et votre fierté sont si grands que vous êtes incapables de fermer la bouche ?

Chaque festival c'est la même chose. J'assiste constamment à ce spectacle misérable où la mauvaise éducation est roi. Un homme, la cinquantaine... il joue pour passer un bon moment, prendre du plaisir mais il se fait ridiculiser verbalement à chaque main. Qu'il gagne le coup ou qu'il le perde, ce qui prouve que cela va vraiment mal, il a le droit a des commentaires.

Ou pire encore un petit regard accompagné d'une mimique déplaisant qui veut dire "dégage le débile".

Vous ne méritez rien, vous méritez de manger de la merde. Je pense que c'est là où vous étiez avant que le poker n'arrive dans vos vies. Soudain, vous vous êtes senti "spécial" et avec le pouvoir de harceler qui bon vous semble.

Vous méritez qu'absolument la totalité des gens à qui vous faîtes passer un moment difficile ne reviennent jamais lâcher un euro de plus.

Jamais je ne vais oublier cette scène à laquelle j'ai assisté il y a 8-9 ans dans un casino espagnol. Je pense qu'à l'époque je n'habitais pas encore au Maroc. Arrive un homme asiatique avec un style soigné. En costume, il s'assoit à notre table aux blindes 2-5. Il prend un siège, sort son portefeuille et pose un billet de 500€ sur la table. Deux mains plus tard, il se lève, ouvre son portefeuille et sort un autre billet de 500€.

A cette occasion, j'ai le temps d'apercevoir la liasse incroyable de billets de 500€ en sa possession. Il répète l'opération 5 ou 6 fois en moins de trois tours de tables. Il joue toutes les mains et n'en gagne pas une seule. Pourtant il semble serein comme s'il avait perdu 2€, il n'est pas dérangé outre mesure par la déroute financière.

Après la perte des premières caves, il y a eu des coups d'oeil furtifs puis les grands éclats de rire et enfin les commentaires à voix haute sur ce monsieur. Les joueurs avaient besoin de se mettre en avant... et lui se lève à nouveau pour mettre la main au portefeuille. Alors qu'il a un billet de 500€ dans les mains, il jette un regard à la table une seconde ou deux puis décide de garder ses billets et de partir.

Les rires gras de toute la table se prolongent alors qu'il s'en va. L'ambiance est chaude, les joueurs sont bloqués sur le disque du 'dégage le débile'. Je ne peux alors me contenir et j'apostrophe les collègues : "C'est vous les débiles ! On se regarde dans le blanc des yeux depuis des heures sur cette table de merde où personne ne bouge un pion et là arrive un mec disposé à faire des livraisons, la plus grosse baleine et vous le jetez".

C'était clairement un mec dans les affaires, style vestimentaire raffiné, prenant soin de sa personne... je pense qu'il aimerait gagner au poker mais son objectif principal est loin d'être l'argent. Il était venu s'éclater et passer un bon moment.

Ce comportement sans tact est une preuve d'un manque d'intelligence. Vous pensez vraiment qu'en répétant ça durant dix ans il n'y a pas de conséquence ? Et dans le même temps vous vous plaignez de la dureté des tables et de l'absence d'un pool constant de joueurs récréatifs. Sans parler de vos jérémiades sur cette baleine énorme qui ne vient jamais.

Tu ne vois pas que tu es un négociant, un commerçant face à son public ? Tu reviendrais tous les jours dans une boutique où les vendeuses se moquent de toi et de la manière dont tu t'habilles? Tu reviendrais dans une partie où on te fait lance le change comme à un chien?

Avec 115 retweets et près de 500 likes, ce texte évoquant un problème de respect aux tables de la part des professionnels envers la totalité de ceux qui ne sont pas au sommet a reçu un écho large dans la communauté espagnole. Même Adrian Mateos Diaz a donné son sentiment sur des comportements qui seraient jugés "imbéciles par les regs des high-rollers"

"C'est ridicule de traiter les gens de manière différente à cause de leur niveau à un jeu de cartes... Nous avons tous envie de gagner et aussi de se sentir bien à la table, cela dépend d'abord de nous. L'empathie pour les autres est une qualité cruciale au poker", explique le Team Pro Winamax.

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus