La seule chose que vous ne pouvez pas dire à une table de poker

Casino Poker for Beginners: The One Thing You Can't Discuss at the Table
Partagez moi
  • Les conversations en table font le sel du poker live. Mais il y a un sujet tabou, la main en cours !

Cet article fait partie d'une série de conseils distillés par Robert Woolley à ceux qui découvrent le poker en live. Ces rappels ne feront pas de mal non plus aux vieux habitués des casinos et des cercles...

* * * * *

Le poker est un jeu de société avec des cartes. Intrinsèquement, il se base sur un échange entre les différents joueurs, l'ennui n'est donc jamais loin à une table silencieuse. Si la conversation fait partie du jeu et en rehausse le plaisir, quelques sujets sont glissants et peuvent gommer vos efforts en braquant vos adversaires. Restez poli et n'oubliez pas que des adversaires qui vous aiment seront plus facile à plumer que des ennemis.

Parfois la conversation tourne autour du poker en lui même mais elle dévie souvent sur l'univers de la nuit, du casino, du sport ou de l'actualité. Sexe, famille, divorce, drague... tous les sujets y passe : Une fois j'ai même assisté à une discussion lancée par Greg Raymer, le vainqueur du Main Event WSOP 2004, où tout les joueurs s'interrogeaient sur la vie des homards et se demandaient si cela valait le coup de ne plus avoir de cerveau pour obtenir la capacité de faire repousser des membres coupés !

Dans les limites de la décence sociale, aucun sujet n'est hors limite sauf un : vous ne devez pas parlez de la main qui se déroule. Cette exception est si importante que j'y consacre un article entier !

Rester silencieux : un challenge compliqué

Commençons avec la véritable raison qui se cache derrière la règle vous interdisant de parler d'une main en cours : le poker est un jeu individuel qui se base sur des cartes privatives. Il n'y a qu'un joueur par main, chaque joueur prend ses décisions pour lui-même sans information additionnelle des autres participants.

C'est la règle n°1 vous ne devez jamais interférer sur la manière dont la main va se dérouler. Tout ce que vous pourrez dire pendant que le jeu se déroule peut aider ou mettre en danger un autre joueur. Il est très compliqué d'anticiper ce que les joueurs vont capter de votre petite blague ou de votre soupir donc abstenez-vous.

On ne parle pas de la main en cours

La règle semble très claire. Alors pourquoi nécessite-t-elle plus d'explications ? Et bien il y a quelques problèmes qui découlent de l'implémentation de cette règle.

Le premier point c'est qu'il y a des situations plutôt communes ou vous devez absolument parler de la main en cours. Par exemple quand vous n'êtes pas sûr d'avoir entendu quelqu'un annoncer "all-in". Ou peut être que le geste de la main de votre adversaire de droite n'était pas un check mais juste un geste accompagnant sa réflexion. Il est de votre responsabilité de surveiller l'action avant que cela soit votre tour d'agir, si vous avez la tête en l'air vous avez besoin de demander au croupier ce qui s'est passé...

Parfois vous allez probablement voir quelque chose d'incorrect - un joueur qui montre ses cartes trop tôt, un autre qui agit avant son tour ou relance d'un montant non autorisé - et, si le croupier ne le remarque et ne le fixe pas, vous avez l'obligation de vous faire entendre et de porter l'épisode à son attention.

Une deuxième chose brouille ce qui semble une interdiction pure et simple. Toutes les informations spécifiquement disponibles pour tous les joueurs peuvent être un sujet de discussion. Par exemple si un joueur a oublié ses lunettes et ne distingue pas bien un coeur d'un carreau il est possible d'en parler. Cela est très différent d'annoncer qu'un quatrième coeur est tombé rivière et qu'un joueur a forcément fait flush !

Dans le même genre, si vous n'avez pas bien entendu le montant d'une relance, vous pouvez demander. Vous avez aussi le droit de demander combien de jetons a le joueur à tapis. Vous pouvez même demander un point de règlement spécifique comme par exemple le montant minimum de la relance dans la situation où vous vous trouvez.

C'est le rôle du croupier d'être sur que les joueurs de la table ont tous ces informations gratuites et disponibles mais un coup de main des autres joueurs n'est pas contre l'étiquette.

Le troisième problème avec l'interdiction de discuter la main en cours, c'est qu'il y a une tonne de situations limites et ouvertes au débat. Difficile d'apporter la nuance dans un article comme celui-ci mais en tant que joueur débutant ou plutôt novice, ne perdez pas votre temps et votre énergie en vous impliquant ou en provoquant la discussion sur la main en cours. Choisissez le silence quand vous avez un doute.

Le dernier problème, et probablement le plus important, c'est que la main en cours est si intéressante, si juteuse que le sujet devient évident... les joueurs de poker ne peuvent simplement pas résister. Comme Adam et Eve dans un jardin plein de pommes, c'est l'arbre interdit qui attire tout le monde !

Enfin, l'application de cette interdiction d'évoquer la main qui se déroule n'est pas si évidente à mettre en place car de nombreux joueurs se rendent en casino en mode home game, là où la tolérance est plus forte. Adaptez-vous aux coutumes locales, privilégiez l'esprit de la règle à la règle en elle même et surtout, ne faites pas ce que vous n'aimeriez pas que l'on vous fasse.

Ce qu'il ne faut strictement pas dire

Voici quelques exemples concrets:

  • Le flop arrive {A-}{A-}{4-}, vous tapez sur la table en ajoutant que vous avez jeté un As ! C'est clairement une violation des règles du jeu. Vous donnez des informations potentielles aux joueurs encore dans le coup : celui qui détient {a-}{2-} n'a plus à se méfier de son kicker ou de savoir si son adversaire a le quatrième et dernier as du jeu et celui qui voulait tenter un bluff aura du mal à faire croire à son adversaire qu'il a fait trips. Résultat, vous avez changé le déroulement de la donne...
  • La rivière amène un quatrième pique. Les deux premiers joueurs font parole et il reste deux joueurs en lice quand vous lâchez un "allez là, l'un de vous doit bien avoir fait couleur !" C'est de nouveau une violation des règles. On pourrait croire que vous ne révélez rien de ce qui est connu de tous mais un joueur peut être trop bourré ou même inattentif pour avoir remarqué ce qui se passe. Un autre peut même se croire Max avec sa quinte et vous venez juste de lui dire de faire attention. On ne sait jamais ce que pensent les adversaires ou ce à quoi ils ne pensent pas !
  • Si quelqu'un envoie une grosse mise préflop et que vous lâchez "il doit avoir une grosse paire", vous ne respectez pas les règles du jeu.
  • Si quelqu'un envoie un overbet et que vous lâchez "quelqu'un ne veut pas être payé", vous ne respectez pas les règles du jeu.
  • Si quelqu'un mise et que votre conclusion à haute voix est que l'autre joueur "est obligé de payer", vous ne respectez pas les règles non plus.
  • S'il y a quatre {9-} au tableau et que vous dites "un {a-} l'emporte", vous êtes là encore en infraction.

Dans chacun de ces exemples, les remarques prononcées ont le potentiel pour aider un autre joueur à se rendre compte de quelque chose qu'il n'avait peut être pas compris. Cela peut influer sur sa décision et les phrases prononcées sont donc à bannir.

En réalité, vous allez souvent entendre de tels commentaires lors d'une partie en casino. Le croupier n'interviendra pas à chaque instant pour ne pas plomber l'ambiance mais ne prenez pas cela comme un encouragement à reproduire ce comportement. Comme votre maman vous l'a probablement dit, ce n'est pas parce que les autres le font que tu dois le faire aussi.

Soyez le bon exemple et restez hors des ennuis potentiels - vous verrez souvent qu'un joueur perdant fera porter le chapeau à celui qui a soit-disant provoqué sa perte.

Concentrez vous sur votre jeu et sur le seul sujet qui compte : A quoi pensent les homards ?

Robert Woolley vit à Asheville en Caroline du Nord. Il a vécu de nombreuses années à Las Vegas et a chroniqué Sin City sur son blog "Poker Grump".

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus