Main Event WSOP : 9 finalistes millionnaires, Hossein Ensan en pole pour les 10 millions promis au vainqueur

Final9wsop

Les survivants du Main Event WSOP 2019 à 10.000$ l'entrée touchent au but. Ils ont bien mérité une journée de repos.

Assurés de remporter 1 million de dollars après 7 journées de poker de plus de 12 heures, ils reviendront pour tenter de glaner un premier prix de 10 millions et le titre le plus prestigieux du poker à partir de la nuit de dimanche à lundi.

Les 9 finalistes s'affronteront au Rio All-Suite Hotel & Casino avec une finale découpée en trois soirées, à suivre en direct sur ESPN ou via le reportage intégral de PokerNews.

Le coverage complet du Main Event WSOP 2019

Quatre Américains, Quatre Européens et Un Canadien sont encore en lice pour le tournoi principal des World Series Of Poker qui a rassemblé 8569 entrants ! Parmi les finalistes, un vainqueur EPT avec un chiplead monstrueux (Ensan), un professionnel italien avec plus de 8 millions de dollars de gains (Sammartino), un amateur venu de l'informatique qui a éliminé une légende sur un semi-bluff transformé en badbeat (Su) ou encore un membre de l'industrie poker (Gates)... les profils sont très divers.

Ces finalistes ne se ressemblent en rien, ils ont tous gagné le droit de partager leur passion sur l'ultime table du Big One... et de tenter de gagner 10 millions de dollars !

La Finale

SiègeJoueurPaysChipcountBlindes
1Hossein EnsanGermany177,000,000177
2Nick MarchingtonUnited Kingdom20,100,00020
3Dario SammartinoItaly33,400,00033
4Kevin MaahsUnited States43,000,00043
5Timothy SuUnited States20,200,00020
6Zhen CaiUnited States60,600,00061
7Garry GatesUnited States99,300,00099
8Milos SkrbicSerbia23,400,00023
9Alex LivingstonCanada37,800,00038

Il reste 91 minutes dans le Level 37 (500,000/1,000,000 - big blind ante).

Joueur régulier du circuit European Poker Tour, Hossein Ensan est le favori pour le trophée avec ses 177 blindes. Avec 2,6 millions de dollars de gains, l'Allemand pourra profiter de son expérience, lui qui a déjà remporté l'EPT Prague. Il avait commencé le Jour 7 en deuxième position.

Ensan a le double de jetons de Garry Gates (99.3 millions), son plus proche poursuivant, et donc près d'un tiers des jetons en circulation. Le chipleader a joué deux pots énormes au Jour 7, il a déjoué le 3-barrels bluff de Nick Marchington qui avait check-raise au flop. Ensuite, le patron du tournoi a frappé un brelan dans un pot 3-bet contre Timothy Su. Ensan a check-back le tournant avant de se faire payer une mise à 45 millions de jetons à la rivière !

"Ca marche (la manière dont je joue, ndlr). Ca marche super bien. Que puis-je dire d'autre ?" a confié celui qui est position idéale pour se hisser dans le Top 3 et viser le titre.

Encouragé par un gros rail, Gates a reçu les encouragements de nombreuses stars du jeu sur Twitter lors de son deep-run. Ancien de PokerNews, il aide PokerStars à gérer ses événements Live et le service VIP depuis. Son aventure prouve une fois de plus que tout est possible sur le plus beau tournoi du monde. "J'adore que les gens soient avec moi dans mon coin. C'est énorme, cela veut dire beaucoup. J'ai reçu des textos de la part d'Erik Seidel, John Juanda, Jason Koon... Des gens avec qui je travaille dans le poker depuis toujours. Chaque collègue m'a envoyé des encouragements, beaucoup de gens de l'industrie aussi. [...] C'est spécial, vraiment très, très spécial", a commenté celui qui signe sa 4e place payée sur le Main Event.

Les 47 000$ glanés sur l'édition 2011 paraissent subitement bien petits en comparaison du million qui va suivre. Et pourquoi pas plus, beaucoup plus ?!

Le duo Ensan - Gates a fait l'écart et c'est Zhen Cai qui complète le podium avec 60.6 millions de jetons. Les "shorts" ont pourtant encore de la profondeur et tout le monde compte bien profiter de la structure ultra-profonde du tournoi. Chipleader à l'entame de la journée disputée dans la nuit de vendredi à samedi, Marchington et Timothy Su ont 20 blindes pour défendre leurs chances.

Les finalistes n'ont probablement pas très envie que le spécialiste high-roller Dario Sammartino retrouve de l'élan. L'Italien a une trentaine de blindes et deviendrait un adversaire encore plus redoutable s'il venait à doubler. Sammartino reprendra en 6e position après avoir perdu un coup controversé à 11 left.

Le Transalpin a ouvert un pot avec {10-}{10-} et s'est pris le tapis de Marchington en réponse. La croupière a annoncé un mauvais montant et Sammartino a payé, avant de réaliser qu'il y avait plus 30 blindes que 20 chez son adversaire. Dura Lex Sed Lex, Sammartino a du payer le montant total malgré ses protestations.

Dario Sammartino
Sammartino victime d'un mauvais compte du croupier...

Après avoir qualifiée la main de "sick", Sammartino ne s'est pas désunit et il peut encore entrer dans la légende du jeu par la grande porte.

Pour finir de se calmer, et profiter du bonheur d'accéder à cette finale, il aura une journée de break. Les finalistes reviendront à partir de 3h30 du matin dans la nuit de dimanche à lundi. Le but du jeu sera de tomber de 9 à 6 joueurs... et il n'y aura normalement pas de pause du jeu.

"Dans le poker, il faut savoir jouer. Mais cela ne suffit pas, il faut aussi de la chance. En Table Finale, il te faut plus de réussite qu'un bon poker... avec des bonnes cartes et un bon run, tu peux gagner", a conclu Hossein Ensan prudent. Confiant en ses capacités, l'Allemand sait très bien que ses adversaires peuvent revenir de derrière.

Ne manquez pas de suivre l'action, il n'y aura qu'un survivant mercredi 16 juillet !

Final Nine Players

Le classement complet du Main Event WSOP 2019

Partagez moi
  • Hossein Ensa, Dario Sammartino et Garry Gates sont en finale du Main Event...

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Main Event WSOP : 35 joueurs au Jour7, Sam Greenwood victime du badbeat de l'année Main Event WSOP : 35 joueurs au Jour7, Sam Greenwood victime du badbeat de l'année