Tournois Live 1

Rui Cao: "La discipline c'est la clé"

Rui

Lee Davy continue à nous présenter les acteurs du festival Triton Series. Cette fois il part à la rencontre d'un des Français qui joue au plus haut niveau, Rui Cao.

Propriétaire et fondateur d'une équipe de e-sport, Rui Cao fréquente les high-stakes et joue en Asie depuis une décade, il reste donc logiquement un joueur mystérieux, même pour les fans tricolores. Rencontre avec ce passionné de cash-game qui s'est hissé à la 3e place de la All Time Money List France grâce à ses succès sur ce nouveau circuit dédié aux joueurs ballas.

Rui Cao parle d'abord de la transition entre la Chine et son arrivée en France à l'âge de 6 ans. Il a fallu saisir les différences de culture et les subtilités du Français, un challenge "très difficile". "Quand tu es gamin, tu t'adaptes et tu le fais vite, c'est naturel", ajoute ensuite l'ancien Limpers.

Jason Koon le décrit comme un joueur 'Fearless'

Après un diplôme dans la finance, Rui Cao a vite tourné la page de l'école. "Les années qui viennent après le lycée ont été mes favorites. C'était plus fun car tu as plus de liberté et tu peux sécher des cours quand tu en as envie, c'est parfait pour ceux qui aiment prendre leur temps comme moi", ajoute le Français avant de se définir comme "fainéant" dans son approche de la vie.

Le manque d'intérêt pour les études de Rui s'expliquait surtout par la découverte de sa passion pour les cartes. Rui Cao avait déjà gagné plus de 100 000$ alors qu'il n'était qu'étudiant. "Une sacrée somme évidemment mais je voyais cela plutôt comme un score dans un jeu vidéo plutôt qu'une bankroll. Cela m'a poussé à considérer le poker comme une future profession", se rappelle le tricolore qui a ensuite du convaincre sa famille du bien-fondé ce cette nouvelle carrière.

Après avoir monté un million lors de sa première année, ses parents n'ont pas insisté. L'aventure Limpers pouvait débuter. "Rui est véritablement un joueur de poker incroyable, il m'a tellement appris. Aux tables il a un caractère puissant, il donne de l'action et envoie des jetons mais cela reste un tueur qui a une compréhension profonde du jeu", témoigne son ancien coéquipier Cyril "Don_Limit" André.

"Ce qui me fascine c'est la facilité et la rapidité avec laquelle il comprend le jeu [...] En dehors des tables, j'adore être à ses côtés car il est généreux, intelligent et curieux", poursuit le Français, témoin privilégié de l'ascension de Rui en No Limit et PLO sur Full Tilt Poker et PokerStars.

"Je ne travaillais pas à l'époque, j'apprenais en jouant, passer la 25/50$ c'était le grand saut à l'époque", se souvient Rui Cao avant d'expliquer qu'il avait du mal en No Limit et qu'il a donc tenté sa chance à la même limite en PLO... avec succès. "Je perdais beaucoup en No Limit alors j'ai eu de la chance dès le départ en Pot Limit. Les joueurs étaient faibles et mon style naturel agressif était bon pour les exploiter", se réjouit Rui avant de se faire tresser quelques lauriers par Paul Phua et Jason Koon.

Rui Cao

"Sans peur, c'est une bonne manière de décrire le style de Rui", explique Jason Koon. "Il a un niveau d'intensité qui vous laisse toujours dans le doute", poursuit-il dans un article qui bascule ensuite vers l'égo du tricolore. Rui Cao semble avoir fait la paix avec ce dernier au fil du temps. "Je crois que l'expérience et l'âge rendent les gens plus sages", confirme celui qui ne joue pratiquement plus qu'en live.. dans les plus grosses parties du monde.

"Rester au plus haut niveau est très compliqué car les autres étudient beaucoup, il faut beaucoup de motivation et de travail pour maintenir ton edge et puis je suis d'un naturel fainéant", analyse Rui Cao avant de finir sur un conseil.

"C'était bon de faire le fou car j'ai appris de mes erreurs mais j'ai manqué de discipline. J'ai fait l'erreur de ne pas écouter ceux qui me disaient de travailler plus à l'époque [...] La discipline c'est la clé", finit le Français.

Partagez moi
  • Plongez dans l'univers du Français qui joue avec les milliardaires!

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus

LE CHOIX DE POKERNEWS

Triton Montenegro : Rui Cao gagne 3,3 millions au Triton et dépasse Sylvain Loosli Triton Montenegro : Rui Cao gagne 3,3 millions au Triton et dépasse Sylvain Loosli