Un double vainqueur WSOP risque la prison

Brent Carter has gotten himself in trouble with the feds.

Vainqueur WSOP et ancien jockey professionnel, Brent Carter est revenu dans la lumière il y a quelques jours... accusé d'avoir commis un crime fédéral. Il risque plusieurs années de prison et une amende salée.

Le joueur américain a été inculpé pour avoir envoyé à plusieurs reprises à la New York State Gaming Commission (NYSGC) des courriers suspects avec de la poudre blanche à l'intérieur. C'est le The Times Union qui a révélé l'affaire concernant Brent Carter, 72 ans.

Spécialiste de la Course de trot attelé, Carter a été suspendu par la NYSGC en 1976 à l'issue d'une enquête pour tricherie. S'il a été blanchi puis sa licence lui a été rendue, il semble qu'il n'ait jamais pardonné à la commission. Selon les enquêteurs la querelle s'était durcie ces dernières années.

Carter aurait d'abord lâché un message vocal menaçant quelques jours après le premier anniversaire de la tuerie de Las Vegas. "On dirait que le tireur de Vegas vous a raté les gars [...] Si vous n'êtes pas disponibles il faut que quelqu'un vous rende indisponible pour toujours", aurait-il déclaré dans ce message posté fin 2018.

Depuis, Carter a continué son harcèlement. A au moins 4 reprises il a envoyé de la poudre blanche à la commission, simulant une attaque à l'anthrax ou autre. A chaque fois les substances ont été analysées et aucun danger réel n'a été établi mais un envoi de ce type reste un crime.

Carter a admis avoir envoyé des "trucs pourris" et avait été mis en garde par les enquêteurs... il a tout de même récidivé début 2021 avec du talc. Le FBI a alors arrêté Carter à Las Vegas, l'inculpant de crime fédéral pour avoir diffusé de fausses informations.

En attente du verdict, le juge Christian F. Hummel l'a relâché sous conditions mais Carter risque 5 années de prison et une amende allant jusqu'à 250 000$...

Des résultats au poker... 26 fois dans le Top 10 aux WSOP

La transition entre les courses et le monde du poker a été lucrative pour Carter. Il a d'abord atteint deux finales WSOP en 1990... avant de signer 4 Top 10 l'année suivante.

En 1991, il a conquis sa première breloque et 156 000$ en remportant un tournoi de No Limit à 1500$ l'entrée. Un exploit accompli à l'issue d'un ultime duel contre un triple vainqueur WSOP, O'Neil Longson. Plein de confiance, Carter terminera même 15e du Main Event remporté par Mansour Matloubi.

Brent Carter
Carter aux WSOP 2008

Après quelques bons résultats les années suivantes, Brent Carter remporte son deuxième bracelet en 1994, cette fois sur un Pot Limit Omaha à 1500$. De quoi empocher 83 400$ de plus.

Durant l'été 1995, Carter va frôler le graal et terminé à la 3e place du Main Event remporté par Dan Harrington. Un podium qui va lui permettre de signer sa meilleure performance et d'encaisser 302 750$.

Brent fera encore 9 finales WSOP pour 5 podiums et 4 head's up perdus supplémentaires entre 1996 et 2002. Si sa dernière ligne HendonMob remonte à fin 2015, il a signé 326 résultats référencés et cumulé un peu plus de 3 millions de dollars sur les tournois. Brent Carter reste aujourd'hui le 13e joueur américain avec le plus de lignes de l'histoire du poker.

A une époque où les gains à 7 chiffres étaient réservés au vainqueur du Main Event WSOP, Brent Carter a signé 4 performances à 6 chiffres. Avec deux bagues WSOP Circuit et 35 victoires sur le circuit à son palmarès, c'est un ancien champion de poker qui est dans la tourmente.

Malgré les preuves accumulées par le FBI et l'US Postal, et l'admission des faits qui lui sont reprochés, Carter a plaidé non coupable lors de sa mise en accusation...

Partagez moi
  • Un joueur qui comptait dans le paysage poker américain à la fin du XXe siècle...

Qu'en pensez-vous ?

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus