WSOP 2017 EN DIRECT
2017 World Series Of Poker Le coverage du PSF Lille

Omaha (VI) - Mains de départ en Omaha -Les couleurs

Omaha (VI) - Mains de départ en Omaha -Les couleurs 0001

Tony est joueur online régulier et vit en Angleterre. Il joue majoritairement au Texas Hold'Em et au Omaha (High et Split) en « fixed-limit » et en « no-limit » à la fois sur des tables de « cash games » et en tournois. Tony dit : « Je joue généralement plutôt des parties à petits enjeux car il y a de l'argent à gagner sans trop de risques pour votre budget. Beaucoup de joueurs contre lesquels je joue à ces niveaux ne connaissent pas la stratégie du poker et il est vrai qu'ils lâchent de l'argent, par ignorance de la stratégie ou agression déplacée. Si vous êtes limités dans votre budget, vous devriez être conservateurs et sélectifs mais il y a de quoi prendre. Ces articles sont écrits pour vous éviter de devenir une des cibles. »

Introduction

Dans mes articles précédents de cette série, je me suis attardé sur les bases de vos mains de départ, soulignant l'importance d'avoir des standards minimums pour entrer dans un pot. Votre profit global dépend du maintient de ces standards. Il n'est tout simplement pas assez bien d'entrer dans un pot de temps à autres avec des cartes poubelles qui ne contiennent qu'une paire de valet ou un couple assorti comme Q♥ 4♥, si vos deux autres cartes fermées sont des cartes hasardeuses. Vous pourriez tirer une main max une fois de temps à autres mais cela ne compensera pas les pertes que vous souffrirez avec de telles cartes la plupart du temps.

Souvent, de bonnes mains de départ en Omaha seront dictées par la valeur des cartes, en général parce qu'elles constituent une partie d'une suite parmi vos quatre cartes fermées avec lesquelles vous avez le choix de diverses options d'attaque une fois que le flop est apparu. Il est moins probable que les critères d'entrée dans un pot seront dominés par la possibilité de faire une couleur, et il y a de bonnes raisons pour cela. Les couleurs jouent un rôle subsidiaire dans les cartes fermées en Omaha et vous devez être au courant des facteurs qui peuvent indiquer si un coup vaut la peine d'être poursuivi lorsque vous avez des cartes assorties.

A quel point une couleur est bonne en Omaha ?

Vous savez bien sur que si vous avez quatre cartes fermées de couleurs différentes, vous ne pouvez absolument pas faire une couleur en Omaha. Si vous avez l'As de Pique comme unique pique, un tableau avec quatre piques ne vous donne rien. Cela peut être une couleur max en Texas Hold'Em mais c'est aussi peu valable qu'un As haut en Omaha. Vos mains à l'abatage utilise toujours deux cartes parmi vos cartes fermées.

Si vous avez deux cartes de même couleur et vos deux autres cartes chacune d'une autre couleur parmi vos cartes fermées, vous avez au moins la possibilité de faire une couleur si trois autres cartes de cette couleur spécifique sont dans le tableau de cinq cartes communes. Les cotes ne sont toujours pas en votre faveur pour faire la couleur. Voici un exemple :

Q♥ J♦ 8♥ 4♠

Vous avez deux cartes pour une couleur à la Dame tel quel. Si le tableau donne trois cœurs de plus, vous avez fait une couleur. Disons qu'il sort :

7♥ 8♦ 2♥ J♥ 5♠

Apres le « showdown » vous avez une couleur à la Dame. Cela semble prometteur mais si vous aviez toujours une compétition lors du tour de mises après le tournant, vous devriez commencer à vous inquiéter. S'il y a une suite faite ailleurs, vous seriez contents puisque vous la battez. Le grand danger est que quelqu'un ait aussi deux cœurs avec un Roi ou un As. Vous êtes alors en danger. S'il avait relancé la mise, vous devriez jauger ce joueur afin de déterminer s'il est un roc qui ne mise que lorsqu'il a le jeu max ou bien si c'est quelqu'un qui pourrait surévaluer une couleur de rang moyen ou une suite.

En peu de mots, c'est du poker Omaha. Celui qui a une suite faite mais aussi celui qui a une couleur de rang moyen seront inquiétés par une main supérieure. C'est une fonction directe des quatre cartes fermées de chaque joueur. Les cotes pour que quelqu'un ait une main max sont nettement supérieures aux cotes pour en avoir une en Texas Hold'Em.

Cela renforce aussi la raison pour laquelle vous devez être strict avec vos mains de départ pour démarrer un pot. Comparée au Texas Hold'Em, une couleur à la Dame est relativement faible. Dès qu'il y a trois cartes de la même couleur sur le tableau, il y a une chance pour qu'un joueur ait une couleur haute. Tout du moins, vous devez prendre en compte cette éventualité lorsque vous décidez de miser ou de relancer avec une couleur de rang moyen.

Deux vaut mieux qu'un

Comme toutes les mains en Omaha, vous voulez que vos cartes cachées vous donnent la plus grande possibilité de combinaisons de mains fortes. Si vous avez la possibilité de faire deux couleurs, cela vaut mieux qu'une seule. Pourtant, à l'inverse d'une combinaison d'un groupe de cartes fermées pour une suite (disons Q J T 9, qui peut se combiner en six différents groupes de deux), une couleur doit avoir deux cartes de la même couleur pour se qualifier. Donc, avoir le choix de deux couleurs possibles nécessite que vos cartes fermées soient doublement assorties, c'est à dire, qu'elles doivent comprendre deux cartes d'une couleur et deux cartes d'une autre couleur. C'est un maximum de seulement deux combinaisons pour des couleurs comparées à six pour des suites.

Cela démontre pourquoi une couleur est une motivation secondaire dans la décision de miser, ou non, une main de départ. La situation idéale est d'avoir des cartes de départ dominées par des cartes hautes et/ou des séquences de suite avec le bonus additionnelle que vos combinaisons soient aussi doublement assorties.

Il est probablement juste de dire que la seule fois où la décision de partir avec une main de départ doit être basée principalement sur les couleurs est lorsque vous avez une combinaison doublement assortie et que la plus haute dénomination des deux couleurs est au moins un Roi. Par exemple, une main pour voir un flop serait :

A♠ A♦ 9♠ 5♦

Superficiellement, la combinaison AA attirera tout le monde mais, sans le support de la double couleur, la main manque beaucoup de potentiel car il y n'y a aucune chance d'avoir une suite faite. Cela laisserait la paire d'As isolée comme seule source possible de salut nécessitant qu'un des deux As restant se retrouve sur le tableau. Contre neuf joueurs sur une table en limite fixe, votre main lutterait désespérément pour survivre à un flop coordonné dans l'espoir de tirer un full.

Pourtant, avec une paire d'As doublement assortie, vous avez deux possibilités de couleur max et cela fait que cette main doit être misée avant le flop. Bien sûr, le flop doit idéalement arriver avec au moins une carte de chaque couleur, idéalement deux d'une couleur et une carte de l'autre couleur pour augmenter vos chances d'attraper sans effrayer l'opposition – ce qui se produirait si vous faite votre couleur directement au flop si trois cartes d'une de vos couleurs apparaît.

Vous pourriez probablement miser de même avec KxAx ou KxKx doublement assortis mais pas avec moins sinon vous vous attirerez des problèmes. Il n'est pas anormal pour la couleur au Roi d'un joueur de se faire battre par une couleur à l'As, donc une couleur à la Dame ou au Valet est une proposition relativement faible sauf si vos autres cartes sont bien coordonnées pour des suites ou éventuellement des doubles paires comme :

Q♥ 9♣ Q♣ 9♥

Dans ce cas vous misez pour un full et une suite potentiels. La double couleur est un « back-up » intéressant.

Trois c'est beaucoup

Donc vous avez besoin d'au moins deux cartes d'une même couleur dans vos cartes fermées pour augmenter les chances de votre main grâce à la couleur. Jusque là, tout va bien. Comment vous sentez-vous alors lorsque trois cartes de la même couleur apparaissent dans vos cartes fermées ? Qu'en est-il si les quatre cartes sont de la même couleur?

Une chose que vous pouvez dire c'est que la main semble belle mais que cela vous dit-il aussi ? La réponse est : pas de bonnes nouvelles. Pour faire une couleur, vos deux cartes assorties doivent être ajoutées à trois cartes du tableau. C'est donc cinq cartes parmi treize cartes totales maximum. Il y a 1287 façons de combiner cinq cartes à partir de treize cartes totales. Si vous êtes doublement assortis, vous doublez vos chances directement à 2574.

Si vous avez trois cartes de même couleur en main, il n'y a plus que douze cartes de cette couleur en jeu car la plus basse des trois que vous avez en main ne compte pas. Vous combinerez les deux plus hautes avec une troisième du tableau. Il y a 792 façons de combiner cinq cartes parmi douze. C'est uniquement 61 % de la position optimale.

Si vous avez quatre cartes de la même couleur en main, deux sont mortes ce qui en laisse onze en jeu. Il y a 462 façons de combiner cinq cartes parmi onze. C'est seulement 36 % de la position optimale.

Ces chiffres parlent d'eux-mêmes. Vous avez beaucoup moins de chances de réussir à faire une couleur si vous misez lorsque vous recevez trois ou quatre cartes de la même couleur parmi vos cartes fermées. De plus, bien sûr, vous ne pouvez jamais être doublement assortis.

[/H]Conclusion[H]
Les couleurs battront toujours les suites. Par conséquent, beaucoup de joueurs misent sur des tirages couleur à perte en Omaha. Ils feront cela même s'ils n'ont pas une carte haute en main et sans tenir compte du nombre de cartes de la même couleur qu'ils ont en main. Comme je l'ai dit avant, il y a des fuites majeures dans une partie jouée de cette façon lorsque vous êtes beaucoup à la table en Omaha « fixed-limit ».
Les couleurs devraient être prises en compte en tant que motivation secondaire dans la décision de jouer une main. Si vos cartes ne peuvent pas s'entraider sans un « back-up » couleur, elles ne sont probablement pas jouables même avec des possibilités de couleur. L'exception est une main doublement assortie où les deux couleurs donnent des possibilités de main max ou proches du max.
Lorsque vous recevez trois ou quatre cartes de la même couleur, vous ne devriez pas baser votre décision de miser sur la couleur à cause de votre faible cote. Vous devriez miser sur les valeurs d'une main en ignorant les couleurs.
Comme les autres jeux de poker, vous devriez (jusqu'à un certain point) modérer vos standards de mains de départ si, et seulement si, la partie est à peu de joueurs. S'il y a seulement quatre joueurs à la table, les cotes pour que plus d'une personne aient une couleur sont plus réduites.
NDR : découvrez le Omaha avec 75$ offerts sur TonyG Poker et 200% de bonus !

PLUS D'ARTICLES

Qu'en pensez-vous ?