Tournois Live 1

Les 3 secrets pour se mettre au Pot-Limit Omaha

Pot-Limit Omaha

Le Texas No Limit reste la variante la plus populaire sur la planète poker mais les adeptes du Pot Limit Omaha sont de plus en plus nombreux.

Voici quelques conseils pour rejoindre le monde du pot pot pot !

On ne s'enflamme pas avec les grosses paires

Les premiums sont des pièges à débutant. Il faut accepter qu'une paire de {a-Spades}{a-Diamonds} en PLO n'a pas autant de puissance qu'en No Limit, surtout si vous avez de la profondeur.

Au Texas une paire d'As est encore souvent bonne au flop, il va falloir ne pas trop faire grossir le pot avec une simple paire en Omaha. Il n'y a que des petites cartes sur le flop ? Votre overpaire n'est plus souvent devant non plus.

Vigilance avec une très bonne main comme {a-Clubs}{a-Hearts}{7-Clubs}{5-Hearts} qui vous permet aussi de faire le meilleur brelan, la couleux max ou encore des quintes... surtout quand le croupier déballe un flop {j-Spades}{10-Spades}{8-Diamonds}. Même en head's up après une simple défense de la grosse blinde.

Votre main était puissante préflop mais cela se complique, même un {a-Diamonds} au tournant ne vous donnerait peut être pas la meilleure main.

Ici le tableau est dynamique et si vous en avez l'occasion, checkez pour une carte gratuite et contrôler la taille du pot. En cas de nouveau check adverse, il faut nier l'équité adverse en lui faisant payer un éventuel tirage ou une main moins forte... mais attention à la river !

Attention au petites Flush

Les rencontres brelan contre brelan, couleur contre couleur ou Full contre Full sont récurrentes en PLO, soyez prudents avec une petite couleur. Avec {8-Clubs}{7-Clubs}{6-Diamonds}{2-Diamonds} sur {q-Clubs}{9-Clubs}{9-Hearts} votre tirage est là mais d'autres en ont probablement encore un mieux, ou déjà frapper une Maison Pleine, trips ou brelan.

Votre tirage couleur est donc très fragile, et s'il rentre il sera compliqué de le valoriser face à une main moins bonne. Et vous serez bien embêté si vous vous faites relancer.

Retenez bien qu'il ne faut pas aller au bout du monde avec un petit tirage couleur sur un board avec une doublette. Si vous débutez et que vous avez du mal à lire vos adversaire ou jouez hors-position, le spot s'annonce compliqué... il est peut être plus malin de rendre ses cartes hors de position dès le flop !

Agressez les Joueurs Passifs

Quand vous jouez au Pot Limit Omaha, la majorité des joueurs avec un jeu fait va souvent miser pour écarter les joueurs à tirage, surtout à des limites basses ou moyenne. Cela veut aussi dire qu'ils vont checker avec un jeu à tirage ou une main faible.

Faites leur payer leur chasse quand votre jeu est fort, il y a aussi une opportunité de bluffer (avec un projet tout de même). Par exemple vous défendez en grosse blinde avec {10-Clubs}{9-Clubs}{6-Diamonds}{5-Hearts} sur un open du bouton.

Vous découvrez un flop {j-Spades}{8-Spades}{2-Diamonds} qui ne provoque pas d'action et un {a-Clubs} apparaît au turn. Vous décidez de checker et votre adversaire mise la moitié d'un pot de 7 blindes.

Un semi-bluff peut être une solution. Vilain aurait probablement miser ses deux paires, brelan ou même {a-}{j-}{x-}{x-}. Quand ils misent ici c'est plus une main du genre {a-}{k-}{x-}{x-}.

Les tirages couleur max au flop auraient probablement été misés, ici nous pouvons mettre la pression sur notre adversaire. Bonne chance si vous appuyez sur la gâchette!

Découvrez les joies du PLO avec le guide du débutant en Pot-Limit Omaha

Partagez moi
  • Quatre cartes cela démultiplient vos chances de faire une erreur coûteuse... voici 3 tips de PokerNews pour passer tranquillement du No Limit au PLO!

Name Surname
Calum Grant

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus