Les jeux d'argent et de hasard peuvent être dangereux : pertes d'argent, conflits familiaux, addiction…, retrouvez nos conseils sur joueurs-info-service.fr (09 74 75 13 13 - appel non surtaxé).

Gouvernemen ANJ Adictel Evalujeu

Stratégie avec 'SirWatts' : Savoir jouer les gros tapis

Name Surname
Kristy Arnett
7 min à lire
mike watson sirwatts strategie poker

Mike Watson, plus connu sous le pseudo de "SirWatts", a accumulé plus de 4M$ de profits en tournoi et est aussi l'un des joueurs de cash-game High Stakes les plus respectés en ligne, que ce soit en no-limit Hold'em ou en pot-limit Omaha. Cet article de stratégie s'intéressera à la meilleure manière de jouer avec un gros tapis dans un tournoi de no-limit Hold'em.

Principes de base

- Imaginons qu'on arrive en milieu de tournoi avec un gros tapis. Comment le mettre en oeuvre ?
- Il faut d'abord faire attention aux endroits ou se trouvent les petits tapis et identifier les gros contre qui on ne veut pas forcément se mettre tout de suite en danger. Mais, pour l'essentiel, un gros tapis nous permet quand même de jouer de manière légèrement plus agressive que la normale et de rentrer dans plus de coups. Sans compter qu'on dispose aussi de plus d'options post-flop. C'est une manière de jouer qui prend encore plus d'intérêt avec l'apparition des antes, qui incitent vraiment à voler. Mais disons que le vrai gros avantage des gros tapis n'apparaît pas avant la bulle, lorsque tu peux commencer à mettre vraiment la pression sur tes adversaires. Avec la bulle puis les écarts de gain entre les places payées, il devient plus profitable pour beaucoup de joueurs de ne pas jouer de gros pots dans des situations marginales. Et les gros tapis peuvent alors en profiter, en ciblant en priorité les stacks moyens, moins enclins à se mettre immédiatement en danger.

- Donne-nous un exemple précis.
- Le cas le plus commun est de '3-bet light' en position après la relance d'ouverture d'un stack moyen. Imaginons que le type ait 30 blindes, on lui demande déjà quelque chose comme 20% de son tapis pré-flop et il va devoir jouer un coup post-flop hors-de-position.

Beaucoup de joueurs sont mal-à-l'aise dans ce genre de situations et commettent des erreurs, soit en étant trop serré soit en étant trop agressif. Et c'est vrai que le bon équilibre n'est pas facile à saisir.

- C'est quelque chose qui vient avec l'expérience, tu crois ?
- Oui et puis il faut toujours se remettre en question. J'ai beaucoup travaillé sur ce sujet dernièrement parce que le jeu de tournoi est devenu encore plus agressif ces deux dernières années, avec des joueurs de plus en plus rusés, qui essaient de prendre l'initiative dans le coup, de te faire jouer hors-de-position.... Il faut s'ajuster en conséquence.

Les tailles de tapis adverses

- Quand tu dois décider entre payer et jouer en position ou envoyer une sur-relance face à un tapis moyen, quels sont les facteurs qui rentrent en ligne de compte ? Les tailles de tapis des joueurs qui parlent après toi sont très importantes, exact ?
- Absolument. Un truc qui arrive souvent en ce moment et qui me rapporte un paquet d'argent, c'est quand il y a deux gros tapis à la table et qu'ils ont décidé de se créper le chignon. L'un des deux relance au cutoff et l'autre envoie un "3-bet light' au bouton. C'est une situation magnifique pour les petits tapis. Si j'ai 20 blindes au big blind, je vais pouvoir repartir à tapis par dessus avec mon Top10%. Ou même peut-être un peu plus large.

Mais il faut aussi faire attention à la personnalité du relanceur intial. Beaucoup de joueurs n'aiment pas payer hors-de-position avec des tapis moyen. Donc, soit ils se couchent, soit ils t'envoie un 4-bet, en bluff ou pas. Et tu ne veux pas avoir une main moyenne quand tu il te faudra prendre une décision face au 4-bet adverse.

Jouer contre les petits tapis

- Ok. Parlons plus précisément du jeu contre les short stacks. Tu as un gros tapis, à l'approche de la bulle ou de la table finale, et tu veux mettre la pression sur les petits tapis. Quelles sont les erreurs les plus communes que font les détenteurs d'un gros tapis dans des situations de ce genre ?
- L'erreur la plus commune est de ne pas comprendre qu'on est souvent un short stack soi-même, puisque la taille effective des tapis est déterminée par celle des petits tapis à la table. Contre des short stacks qui ne jouent pas 'scared money', tu vas te faire exploiter si tu joues trop de mains.

- Et que faire dans la situation inverse ? Tu as un petit tapis et tu es assis à la table face à un gros tapis et qui le joue bien. Qu'est-ce que tu fais ?
- C'est une situation très compliquée. C'est même un cénario de cauchemar dans un tournoi. L'idéal serait d'avoir la position sur lui. Mais si tu ne l'as pas le mieux est sans doute de resserrer légèrement son jeu.

Si le gros tapis te cause pas mal de soucis en t'envoyant régulièrement des 3-bets, il n'y pas grand chose à faire, malheureusement. Le mieux c'est d'essayer de trouver le bon équilibre, qui impliquera inévitablement quelques 4-bets en bluff.

S'il est trop agressif, tu peux même espérer que ton 4-bet light se transforme en 4-bet pour value, tu l'auras poussé à dilapider ses jetons. Une autre manière d'exploiter un gros tapis trop agressif, c'est de juste payer sa relance hors-de-position et de le piéger post-flop. Il sera peut-être moins à l'aise après le flop.

Apprendre à manier le 4-bet bluff

- Les joueurs doivent apprendre à s'adapter. Mais pour tous ceux qui ont appris il y a longtemps, à l'époque où les réglages n'étaient pas du tout les mêmes, apprendre à 4-bet en bluff peut avoir quelque chose d'angoissant. Je ne pense pas que ce soit facile d'intégrer pour la première fois ce genre de move à son jeu.
- Tu as raison. Beaucoup de gens pourront te dire que j'ai moi-même été longtemps un joueur très serré. Et donc, moi aussi, j'ai ressenti cette appréhension en faisant une place à ce genre de moves dans mon jeu. Mais lorsque tu te mets à disséquer le modèle théorique du jeu, tu comprends que tu n'as tout simplement pas le choix. Il faut compter cette arme à son arsenal parceque c'est la seule qui peut te permettre de lutter efficacement contre des joueurs devenant chaque jour plus agressifs.

Et il ne faut pas que les premières expériences malheureuses te découragent. J'ai effectué un 4-bet ligt parce que, vu sa fréquence de 3-bets, il se couchera x% du temps et c'est donc une décision qui me rapportera en moyenne beaucoup de jetons. Manque de pot, cette fois-ci, il avait les As. Mais ça ne veut pas dire pour autant que le move était mauvais.

- En couvrant les tournois ces derniers temps, je me suis demandé si les joueurs à l'égo sur-développé n'étaient pas en train de marquer leur grand retour ? J'ai vu tellement de combats entre les deux gros tapis de la table, à coup de 5-bet ou de 6-bet bluff. Est-ce vraiment nécessaire ?
- Il arrive que l'égo rentre en ligne de compte. Mais, la plupart du temps, ils se disent juste qu'il y a tellement de 'value' à prendre si on réussit à devenir le capitaine de la table. Tes relances seront plus respectées, c'est la clé du coffre-fort. Mais il faut prendre pas mal de risques pour y parvenir, et d'un point de vue thorique, se retrouver dans un pot énorme et une situation marginale contre un autre gros tapis est très mauvais. Personnellement, je pense donc que certains de ces types devraient apprendre à vivre en paix et en harmonie avec leurs collègues (rires).

Un 4-bet désastreux

- OK, est-ce qu'il y a des flops qui t'embêtent particulièrement, quand tu as un gros tapis ? Le genre de flops que tu n'as pas du tout envie de voir tomber ?
- En tournoi, ce n'est pas moi qui ai le plus souvent le gros tapis. Mais j'ai un coup qui me vient en tête, tiré du dernier Event de l'Epic Poker League. Il me restait environ 500.000, soit le tapis moyen. 12 joueurs payés, on était encore 15. Mon ami Mike 'Timex' McDonald était assis deux rangs à ma gauche et il a gagné le tournoi, en bonne partie grâce à ce pot énorme qu'il a gagné contre moi. J'ai As-Dix assortis au hijack, il envoie un petit 3-bet en position et je décide de ne pas déjà abandonner. Je paie pour voir le flop, qui tombe Dix-Six-Quatre rainbow. Je checke, il pose une petite mise de continuation et je décide de check-raise. J'essaie de le pousser à faire une erreur. Il me sur-relance et je me dis qu'il vient de commettre l'erreur attendue. Je pousse à tapis et il paie avec les Valets. C'est le genre de mains où tu te sens bête après, d'autant que c'était mal joué. D'habitude, ce n'est pas mon genre d'exploser en vol à l'approche de la bulle. Alors, à l'Epic en plus...

Télécharger Winamax.fr : La Team Pro Winamax recrute

Stratégie avec 'SirWatts' : Savoir jouer les gros tapis 101

Téléchargez Winamax.fr pour tenter de décrocher votre place au sein de la Team Pro Winamax.fr en participant à la Top Shark Academy et décrocher un contrat de sponsoring pour jouer les plus grands tournois internationaux.

Share this article
author
Kristy Arnett

PLUS D'ARTICLES

En savoir plus