Tournois Live 2
Event #7: €10,400 Main Event Championship
Jours
Event #7: €10,400 Main Event Championship
Jour 4 terminé

Chicounts Table Finale Main Event WSOPE

[user90324]
 JoueurTapis
1Elio Fox3.990.000
2Jake Cody2.685.000
3Dermot Blain2.405.000
4Chris Moorman2.230.000
5Brian Roberts2.000.000
6Max Silver1.825.000
7Moritz Kranich1.660.000
8Shawn Buchanan1.015.000

PUB *** ACFPoker.fr propose gratuitement aux joueurs Pokernews un tournoi satellite gratuit à 500€ de prix ajoutés. Le premier empoche un ticket d'une valeur de 300€ pour un super satellite Hold'em Series 3100€ qui se tiendra le 14 novembre 2011 sur ACFPoker.fr.

Main Event WSOPE 2011 : prix des joueurs élimiinés au Jour 4

[user90324]
PlaceJoueurPrix
9Patrik Antonius90.000€
10Arnaud Mattern90.000€
11Alex Dovzhenko677500€
12Thibaud Guenegou677500€
13Andy Moseley53.000€
14Steven Moreau53.000€
15Amir Lehavot43.000€
16Michael Drummond43.000€
17Dario Sammartino37.000€
18John Duthie37.000€
19Jeremy Kottler37.000€
20John Eames37.000€
21Erik Seidel37.000€
22James Schafer37.000€
23Ricardo Tavares37.000€
24Tony G37.000€
25Philippe Ktorza32.000€

Main Event Jour 4 : Fox chipleader, Mattern malheureux, Antonius bubble-boy

[user90324]

Le Jour 4 du Main Event à 10.400€ des World Series of Poker Europe (WSOPE) aura connu un dénouement spectaculaire permettant à Elio Fox de parvenir en table finale avec près de 4 millions de jetons (presque deux fois la moyenne).

Cinq éliminations successives en l'espace de quelques minutes ont ainsi donné prématurément naissance à la première table finale de ce tournoi dans sa nouvelle maison, le Majestic Barrière de Cannes.

Joué sur un rythme de sénateur, le début de tournoi fut fatal à quelques uns des grands noms du poker encore en course dont Tony G (24ème), Erik Seidel (21ème) ou encore John Duthie (18ème), tandis que le joueur de la Team PMU.fr Philippe Ktorza ne put faire mieux que 25ème, rapidement éliminé sur un coin flip.


Les demi-finales furent l'occasion de découvrir la superbe salle réservée à la table finale où une armée de caméras permit de suivre la compétition en léger différé sur internet dans un décor à la hauteur des enjeux.

Parmi les seize derniers joueurs, trois Français représentant trois teams différentes : Arnaud Mattern (PokerStars France), Thibaud Guénegou (Bwin.fr) et Steven Moreau (MyPokerSquad).

A l'image du Jour 4, ces demi-finales ronronnèrent tranquillement pendant quelques heures, le silence de circonstance n'étant brisé que par les sorties de Michael Drummond (16ème), puis de Amir Lehavot (15ème) chacun empochant 43.000€.

Après une journée entière passée en table télévisée où il amassa plus d'un million de jetons, Steven Moreau dut attendre son tour pour tenter sa chance qui ne vint pas, éliminé 15ème (53.000€) sur un coinflip.

Suivant Andy Moseley (13ème) vers la sortie, Thibaud Guénegou vit son stack se réduire et se fit attraper lors d'un logique 'push' à tapis en petite blind pour terminer 14ème (67.500€) concluant quatre jours de folie entre grand tournoi live et victoires prestigieuses online.

C'est alors qu'un vent de folie souffla sur la salle de jeu du Majestic, au moment même où le public se préparait à un long marathon pour faire éclater la bulle de la table finale.

Le premier coup d'éclat fut signé Elio Fox qui décida de faire tapis après qu'Alex Dovzhenko (11ème, 67.500€) ait lui-même envoyé tous ses jetons contre la relance du dernier Français en course. Le pro PokerStars Arnaud Mattern (10ème, 90.000€) paya dans la seconde avec une paire d'As qui se fit craquer par paire de 10 chez Elio Fox propulsé chipleader grâce au plus gros pot du tournoi.


Arnaud Mattern était confiant mais un bad beat le privera de table finale, lui qui avait déjà terminé 23ème (25.918£) en 2009 puis 12ème (54.114£) en 2010 !

Quelques minutes plus tard Chris Moorman infligea à son tour un gros bad beat à Patrik Antonius avec {A-Spades} {7-Clubs} contre {A-Hearts}{Q-Diamonds} grâce à un inattendu {7-Diamonds} à la rivière, le Finlandait tombant peu après à la place du bubble boy (9ème, 90.000€) contre ce même Moorman avec {A-Clubs}{A-Spades}.


Patrik Antonius avait monté son tapis en toute sérénité tout au long du tournoi, mais le Finlandais se verra aussi privé de table finale quelques jours après avoir déclaré devenir "un des plus gros perdants si Full Tilt disparaît".

Les cinq dernières éliminations prirent joueurs et observeateurs de court, le Jour 4 se terminant abruptement aux environs de 23h30 et qualifiant huit joueurs qui viseront les 1.400.000€ de la victoire dès demain jeudi 20 octobre à 13h45.

L'avant-dernière journée des World Series of Poker Europe (WSOPE) a par ailleurs vu l'équipe des USA de Phil Hellmuth remporter la Caesar's Cup contre l'équipe européenne emmenée par Bertrand 'ElkY' Grospellier.

Fin du Jour 4 : Fox chipleader, Mattern malheureux, Antonius bubble-boy

[user90324]

La fin de ce Jour 4 fut véritablement un feu d'artifice de coups durs, de coups doubles et de coups tordus, et on pourrait presque la résumer en empruntant le titre du célèbre film de Sergio Leone "le bon, la brute et le truand".

Dans le rôle du "bon", difficile de ne pas caster Patrik Antonius dont l'allure n'a pas grand chose à envier à Clint Eastwood, qui s'il n'aura su "éviter les balles" en devenant bubble-boy, aura en tout cas éclairé le tournoi de sa classe et de sa présence pendant ces quatre jours.

La "brute" ce pourrait être cette satanée carte fatale qui renvoya le Français Arnaud Mattern à d'autres aventures au lieu d'arriver chipleader sur la table finale du plus gros tournoi (en termes de prizepool) jamais organisé en France.

Et le "truand" c'est sans aucun doute Chris Moorman, qui après un énième good beat sera bien placé demain lors de la table finale dont le chipleader sera Elio Fox, l'homme qui a sorti deux joueurs avec un autre coup de chance phénoménal au vu des enjeux.

Les chipcounts, les coups et le résumé de la journée seront publiés sous peu. Merci de nous avoir suivis et rendez-vous demain à partir de 13h45 qui sonnera le début de la table finale du Main Event WSOPE 2011 avec 1.400.000€ pour le vainqueur !

Patrik Antonius eliminé en 9ème place (90.000€)

[user90324]

Patrik Antonius venait de perdre un coup énorme contre Chris Moorman qui n'en est pas à son premier coup de chance dans ce tournoi. Moorman avait ainsi 5-bet à tapis préflop en bataille de fin de parole (bouton contre small blind) avec {a-Spades}{7-Clubs}, suivi pas Antonius avec {a-Hearts}{q-Diamonds}.

Au turn du tableau {8-Hearts}{6-Clubs}{6-Spades}{8-Diamonds}, Antonius fulmine déjà de devoir partager le pot. Mais il reste une carte à tirer : {7-Diamonds} !!!

Pour la énième fois ces derniers jours, Moorman semble le premier surpris de sa propre chance dans ce tournoi, comme lorsqu'il avait sorti Hoyt Corkins avec les Valets contre les Dames préflop, témoin le cliché ci-dessous.

Deux minutes après la double éliminations sur l'autre table, Antonius très short stack se retrouve à tapis préflop avec {a-Hearts}{10-Clubs} tandis que Shawn Buchanan et Chris Moorman se disputent le pot que Buchanan lâchera au turn du tableau {q-Hearts}{7-Hearts}{4-Spades}{j-Clubs} sur une mise de 225.000 de Moorman.

Antonius a encore une chance de gagner avec tirage quinte mais Moorman est solide avec {a-Spades}{a-Clubs} et la rivière {9-Clubs} ne rendra pas justice au Finlandais qui aura encore réussi un tournoi magistral uniquement stoppé par la fougue, et l'insolente réussite, du shark anglais.

Patrik Antonius repartira de Cannes avec un gain de 90.000€, mais ne pourra se réjouir d'un tel dénouement après quatre jours complets d'efforts et de concentration. Il aura en tout cas éclairé ces WSOPE de sa seule présence et laissera aux joueurs l'ayant croisé pour la première fois le même souvenir positif que celui laissé il y a trois ans par Gus Hansen lorsque le Great Dane avait lui aussi décroché la bulle du PPT Cannes, à un kilomètre de l'Hotel Majestic.

Tags: Chris MoormanPatrie Antonius

Alex Dovzhenko éliminé en 11ème place (67.500€); Arnaud Mattern éliminé en 10ème place (90.000€)

[user90324]

Catastrophe pour les fans français et leur dernier espoir : Arnaud Mattern est sorti sur un bad beat d'autant plus dur à avaler que le membre de la Team Pokerstars France aurait tout simplement pu prendre la tête du tournoi sur ce pot qui restera jusqu'à la finale le plus gros de tout le tournoi !

Mattern relance à 60.000 et Dovzhenko qui a le plus petit tapis des joueurs restants envoie ses 455.000. La situation se complique singulièrement lorsque Elio Fox annonce tapis et pousse ses près de 2 millions au milieu. La parole arrive à Mattern qui annonce aussi "I'm all in !" et on comprend mieux son empressement à l'abattage :

Abattage

Mattern{a-Diamonds}{a-Spades}
Moreau{a-Hearts}{k-Spades}
Fox{10-Spades}{10-Clubs}

Mattern ne peut que sourire devant cette confrontation ultra-favorable pour lui, puisque même s'il est battu par le As-Roi, ce qui reste assez improbable en soi, il passera chipleader en prenant l'énorme pot annexe. Ne lui reste plus qu'à éviter quelques cartes, et surtout les deux 10 qui trainent dans le sabot.

Flop : {9-Clubs}{10-Diamonds}{6-Diamonds} !!!

Le pire est arrivé ! Fox est désormais archi-favori pour encaisser l'énorme pot. 

Turn : {k-Diamonds} !

Comme pour Guénegou et bien que la situation de départ est bien différente, le destin du dernier joueur français en course récupère un tirage couleur et peut encore l'emporter.

River.... {7-Spades}

Il faudra quelques minutes à Fox pour empiler sa nouvelle montagne de jetons, mais il faudra sûrement beaucoup plus de temps à Arnaud Mattern pour arriver à effacer le souvenir de ce bad beat brutal au pire moment possible.

Un dénouement d'autant plus cruel pour le pro français que c'est la troisième année de rang qu'il réalise un bon deep run mais se voit stoppé net à quelque places de la finale.

En 2009 il avait terminé 23ème pour 25.918£, en 2010 il avait fait mieux avec une 12ème place valant 54.114£. Cette année il se rapproche encore un peu plus du Graal avec cette 10ème place pour 90.000€, trois résultats combinés équivalents à une bonne place en table finale.

Après ce coup extra ordinaire, Elio Fox passe chipleader avec 3.900.00 jetons !

Tags: Arnaud MatternElio Fox

Thibaud Guénegou éliminé en 12ème place (67.500€)

[user90324]

Thibaud Guénegou se retrouve premier à parler en petite blind et il envoie logiquement ses 14,5 blinds avec {q-Hearts}{8-Diamonds} mais Elio Fox se réveille avec {8-Spades}{8-Hearts} et suit tout aussi logiquement.

Le Français ne peut plus compter sur les 8 mais le flop {9-Diamonds}{6-Diamonds}{j-Hearts} lui amène quatre outs de plus avec un tirage quinte par le ventre. Turn {a-Diamonds} et Thibavol semble implorer le croupier d'en finir avec le suspense, lui qui a tant l'habitude de voir les tableaux s'afficher en quelques secondes sur internet.

Tirage quinte, tirage couleur désormais, un miracle est encore possible mais le {6-Spades} à la river récompense la meilleure main de départ, celle de Fox qui fait full et élimine Thibaud Guénegou en 12ème place dans ce Main Event WSOPE où il n'aura jamais hésité a prendre les risques nécessaires pour aller au bout de ses rêves. Ce sera peut-être pour la prochaine fois, d'autant que les 67.500€ de prix ajoutés aux 35.000€ décrochés en ligne ce weekend devraient laisser un agréable souvenir au "Poker Hero" de Bwin.fr.

Tags: Thibaud Guénegou